Avec l'accent étrange.

Lundi, 11 octobre 2010.

Alors ça y est j’ai passé le week-end à Pécore-city. Et ensuite j’en suis revenue vivante.
C’est un bon point.

L’autre bon point c’est que je peux y retourner si je veux, donc on dirait que j’ai pas trop désappointé Jacquot.

Pourtant vendredi j’ai grosso et modo pas parlé, mais je me retrouve devant une dizaine de personnes (ou je sais pas combien, je les ai pas comptées) qui se connaissent depuis des millénaires et qui se voient toutes les semaines et qui discutent entre elles et sinon je suis timide d’entre les timides, donc, BONJOUR LA CARPE.

Après le lendemain j’ai essayé de parler plus mais ils parlaient toujours de voitures (à part les Peugeot 404 et les Opel Corsa, je m’y connais pas en voitures). Mais j’ai quand même parlé un minimoum (sûr ils vont pas se souvenir de moi comme la bavarde du siècle). Alors c’était mieux (après je suis allée me coucher et alors Jacquot a mis ses amis à la porte pour venir me rejoindre et comme il est méchant avec moi il a dit qu’ils allaient me détester maintenant (mais ils sont allés au Burger King alors ils vont peut-être pas me détester)).
J’ai même parlé en allemand, alors. On était en Allemagne. C’est pour ça. J’ai dit « das elbe » ou quelque chose dans ce goût-là et comme ça j’ai eu la même chose à boire que Jacquot et comme ça tout était facile (ce qui est pas facile c’est l’abus de jus d’orange avant d’aller dormir).

Sinon en plus des amis de Jacquot (y’en a un qui a l’air gay ils disent, mais en fait il a pas l’air gay, et y’en a un autre qui a rien de spécial ils disent, mais lui il a l’air gay, alors bonjour les descriptions frauduleuses) j’ai vu ses parents et aussi sa sœur et j’ai croisé à la célérité son frère et aussi son neveu.

Je dis, ça fait beaucoup de Mosellans en un week-end.

Mais avec les parents ça allait mieux qu’avec les amis (ils étaient pas dix et ils m’adressaient la parole, ça aide un brin). Même si la première question que la maman de Jacquot m’a posée c’est « c’est quoi tes défauts ? ». HAHA.

En plus on a mangé des pâtes (et d’autres trucs, c’est bien aisé, je suis revenue obèse du week-end avec tous ces américains, kebabs, jus d’orange, bière, et que sais-je  encore).
Et aussi y’a pas de Jésus géant en face de la table du repas (j’ai subi un traumatisme dans une vie passée).

Maintenant c’est bien parce que Jacquot c’est plus la seule personne que je connais de son entourage (ça faisait un peu autarcique, ou Rémi sans famille, enfin tu vois) et il est égal à lui-même alors j’aime bien (ça aurait été flippi-flippant de se rendre compte qu’il est totalement différent selon le contexte, isn’t it ?).

[J’te jure un jour y’a moyen que je parle d’autre chose que de Jacquot, mais là à part me plaindre de la fac je vois pas ce que je pourrais dire d’autre (je vais devenir folle d’un instant à l’autre, et je crois que tous les autres étudiants du patrimoine aussi, laisse tomber la neige le bazar que c’est cette année (encore pire que les autres années t’imagines même pas)).]

Là pour coclure je t'aurais bien mis une photo de Jacquot et imou, mais forcément son ordi se la joue rebelle de la forêt, et il a décidé que je devais formater ma carte mémoire Compte là-dessus et bois de l'eau fraîche, 'rdinateur.

De krommlech.

Rangé dans SCF, Sans catégorie fixe.

Les petits trucs en plus.

Pour compléter.

Par Soho le Lundi, 11 octobre 2010
Et mercredi tu mosellanes encore ! Youpiii !
Par lisaewilan le Lundi, 11 octobre 2010
c'est chouette que ça se soit si bien passé, mais la question de sa mère,elle était un peu bizarre quand même ^^ à ta place, j'aurais virée carpe et muette en bonus ^^
Par Satine le Mardi, 12 octobre 2010
[ "flippi-flippant", nan mais j'te jure, ça va pas mieux toi xD <3 ]
 

Pour compléter.









Commentaire :








Votre adresse IP sera enregistrée pour des raisons de sécurité.
 

La discussion continue ailleurs...

Pour faire un rétrolien sur cet article :
http://krommlech.cowblog.fr/trackback/3047486

 

<< Page précédente | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | Page suivante >>

Créer un podcast