Et le point d'interrogation.

Mercredi, 3 février 2010.

J'ai tous ces trucs dans ma tête qui viennent à propos de l'armée et de ma future vie, et je sais pas avec qui je peux discuter de ça, parce qu'il y a personne avec qui j'ai envie d'en parler en face-à-face et je crois pas que je peux le raconter ici, parce qu'ici c'est l'endroit où les gens viennent pour que je les fasse rigoler.

C'est ici que je pourrais le mieux le raconter, poser les mots par écrit et attendre des réactions, mais je pense pas que ça vous passionne tellement que je me demande comment j'ai bien pu tomber amoureuse d'un marin alors que la seule évocation de l'armée me donne envie de décéder et/ou déprimer. Quand je me demande si je ferais pas mieux de rester en Lorraine après mes études et continuer à voir pomme que le week-end, plutôt que de déménager en Belgique loin de tout le monde pour servir de garde-meubles un tiers du temps.

J'arrive même pas à comprendre comment un être humain peut s'engager dans l'armée de son plein gré, ni comment l'autre moitié du couple peut accepter de voir la première moitié partir pendant des tonnes de temps.

De krommlech.

Rangé dans Guilleret c'est où ?

Les petits trucs en plus.

Pour compléter.

Par Wolowizzard le Mercredi, 3 février 2010
Tomber amoureuse d'un marin, c'est tellement rétro que ça en devient classe! Par contre, effectivement, le souci avec l'armée, c'est de bouger tout le temps. Quand tu le décides toi-même, ça va mais quand c'est imposé, aïe. Après, tu peux voir ça comme une opportunité de voir le monde.
Par Soho le Mercredi, 3 février 2010
Je comprends tout à fait ce que tu veux dire... Mais il n'y a pas que l'armée qui implique de nombreux déplacements... Et puis je suppose que s'il était ne serait ce qu'un tout petit peu différent, tu aimerais moins "pomme"... Le fait qu'il soit marin fait partie de lui, j'espère juste que tout s'arrangera au mieux pour toi !
Par Lucy-Westenra le Mercredi, 3 février 2010
A l'instar de Wolowizzard, je t'imagine avec des anglaises et du rouge à lèvre rouge passion à agiter ton mouchoir au départ de ton mari marin. Je comprends aisément que ça ne doit pas être facile, loin de là, et c'est dans ces cas-là qu'on se demande ce qui se passe dans notre tête pour s'infliger telle ou telle souffrance. D'un côté, le fait de partir vivre à l'étranger te permet de voir le monde (bon, si c'est en Afghanistan c'est pas glop... quoique c'est cerné par les terres donc pas trop de risque) et puis on n'est pas envoyé sur le terrain jusqu'à 50 piges non plus (enfin je crois). Le couple, c'est toujours une histoire de concessions. A toi de tester ta patience.
Par Nahomie le Mercredi, 3 février 2010
Hey Emil... C'est vrai que ce n'est pas facile de partir de chez soi, et que la perspective de se retrouver seule une grande partie du temps n'est pas des plus joyeuses non plus... Et je ne vais pas te mentir, c'est franchement difficile... mais je pense que en regardant au long terme, ca arrivera tot ou tard, mais je pense que toi et pomme vous avez quelque chose de bien special et que c'est "worth it"... Des fois les premiers pas sont les plus difficiles mais tu devras bien demenager un jour... Et je suis sure que tu auras de quoi t'occupper lorsqu'il est au loin,... hmm ce serait le temps de visiter l'Ecosse ou l'Irlande ou pour moi de venir te voir ;)
Par tigrou143 le Jeudi, 4 février 2010
Je suis pas sur que le fait d'aller en Belgique rentre dans la cétégorie "voir le monde" ni que d'y aller l'enchante vous savez...
Il n'empêche mon coeur, si tu désire poster ici des articles que je ne vienne pas les voir pour pouvoir ouvrir ton coeur à des inconnus, pas de soucis, tu me le dis et je ne viens plus sur ton blog (le temps que tu ai des commentaires puis tu retire l'article et hop je l'ai pas vu)(tu pourras même contrôler si je viens avec les stats)
Dis moi si ça t'intéresse comme idée.
Par tiph le Mercredi, 10 février 2010
je te rassure je me pose la même question! pourquoi un mili alors que moi et l'armée.... enfin bon c'est comme ça. allez courage tu vas prendre la bonne décision. nous on a appris la mut et c'est loin de la lorraine donc en ce moment ça surchauffe dans ma petite tête!
Par Satine le Dimanche, 21 février 2010
oh Ma p'tite Emil', je n'aime pas te voir déprimer :(
il faut se dire que moins l'on se voit et plus chaque moment est exceptionnel, unique.
Par Satine le Dimanche, 21 février 2010
oh Ma p'tite Emil', je n'aime pas te voir déprimer :(
il faut se dire que moins l'on se voit et plus chaque moment est exceptionnel, unique.
 

Pour compléter.









Commentaire :








Votre adresse IP sera enregistrée pour des raisons de sécurité.
 

La discussion continue ailleurs...

Pour faire un rétrolien sur cet article :
http://krommlech.cowblog.fr/trackback/2961686

 

<< Page précédente | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | Page suivante >>

Créer un podcast