Le carrelage, l'idée du siècle.

Jeudi, 11 février 2010.

Je sais pas qui a eu l'idée d'installer du carrelage à tout bout de champ en Lorraine, mais il a toute mon admiration. Je veux dire, du carrelage en extérieur. Si tu as du carrelage dans ta cuisine, grand bien t'en fasse, t'en as de la chance, super whouhou et tout le blabla.

Bon en fait je dis que je sais pas, mais pour une partie j'ai une idée.
J'ai deux exemples sous le bras :
1. À la fac, le long de tout le bâtiment de la BU, c'est du carrelage. Là je sais pas qui a eu la brillante idée.
2. Dans la descente de garage de la maison des dalmatiens de la montagne, là y'a du carrelage. Et je sais qui a eu la brillante idée, ça c'est du Vévé tout craché. (Comme tu es particulièrement chanceux, j'avais déjà raconté cette merveilleuse aventure.)

Bon, alors, c'est peut-être bien joli, ce magnifique carrelage, plutôt que du gravier tout pourri qui rentre dans les chaussures ou que sais-je encore. Mais il faut se rendre à l'évidence. La Lorraine n'est pas particulièrement connue pour sa météo engageante. C'est bien aisé, ce matin je me réveille, et Laurent Cabrol m'a annoncé par le truchement de la radio qu'ils annonçaient -12°C à Nancy. Comme ça m'a mis en joie pour partir à la fac, je ne te dis que ça.

Surtout que, au moment de partir, j'ouvre la porte, et là, que vois-je à l'extérieur ? De la neige qui virevolte comme un papillon (ou plutôt, comme plein de papillons). Du coup je suis retournée prendre un parapluie, je pars vaillamment, au but de cent mètres, je décide d'ouvrir mon parapluie, et en fait il été cassé, bien joué la fille. Et la SNCF n'attend pas, comme on dit.

Bref, tout à l'heure devant la BU j'ai pu assister au gadin de deux gugussettes qui marchaient de concert sur les carrelages trempés.

Et après, je rentre à la casbah, et comme la neige avait pas cessé de virevolter depuis le matin, c'est tout blanco sur le trottoir, et, dans la descente de garage.
Le truc c'est que y'a un MOTIF en carrelage dans la descente. Un coup c'est du carrelage, un coup c'est du béton, enfin c'est beau comme un camion, cette affaire.
Mais là malencontreusement on voyait pas le motif, on voyait juste du blanc neige.

C'était donc un peu la roulette russe de la vie, essayer de rejoindre la porte sans toucher un seul carrelage, un peu comme quand tu dois marcher que sur les lignes blanches des passages pour piétons ou je ne sais quelle bizarreté d'enfançon.

J'ai paumé.

Ça glissait pas mal.

Pour finir sur de la bonne humeur, une photo de Mya le bébé de Johanne et Jean-Pierre (je rigole, c'est moi en fait).

http://krommlech.cowblog.fr/images/Humains/Gens/Myaetmoi.jpg
Et après t'auras plus de mes nouvelles avant mardi au moins, parce que je me téléporte dès demain à Reims avec pomme (on a trop bien choisi le moment, on va se retrouver avec douze mètres de neige, je ne te dis que ça).

De krommlech.

Rangé dans Pas douétitude innée.

Les petits trucs en plus.

Pour compléter.

Par DarkRiketz le Jeudi, 11 février 2010
Nous, sur le forum de Lille 3, on a des dalles en béton qui glissent quand elles sont mouillées ou enneigées, parce qu'elles sont trop lisses (l'an dernier juste devant la BU, devine qui se vautre en Converse devant tout le monde XD) et on a aussi des lignes de petites briques rugueuses (peut-être que de haut ça fait un motif qui sait ?) donc quand je vais en cours je suis la ligne pas lisse et paf je tombe pas (et puis j'ai appris de ma chute, si c'est mouillé ou neigeux je prends pas les Converse :p).

T'as pas de chance, le carrelage c'est le MAL...
Sinon, très jolie photo :) Mais tu sais que porter un tee shirt par dessus un autre à manches longues comme ça fait top moumoute, je t'imaginais pas comme ça (obligée tu te sens d'être méga classe quand tu me vois pour impression, pas vrai, Maîtresse-à-penser-en-histoire ^^)
J'aime bien ton tee-shirt aussi, cool :) Et mignon le bébé. Quand il parlera ce sera autre chose ^^
Par lisaewilan le Jeudi, 11 février 2010
même dans le hall de la gare c'est du carrelage, faut regarder où on met les pieds ( et pad regarder qui est de garde au rayon vente de tiquets de bus ). Je devais avoir l'air marrante en train de battre des bras pour pas tomber, n'empêche, je suis pas tombée ^^
Par Le-Gabier le Jeudi, 11 février 2010
Le langage est vraiment typique des régions. Je n'ai plus entendu dire "descente de garage" depuis que j'ai quitté Reims pour Bordeaux. Et pour cause, ici, il n'y a pas de sous sol. Pour tant j'aimais bien : être sous terre, pouvoir faire un boucan du diable sans que personne n'entende quoi que ce soit (enfin je le croyais). Puis avec une maison à étage, ça faisait trois niveaux, le top pour jouer à cache cache !
Par Wolowizzard le Lundi, 15 février 2010
Je confirme pour Lille 3: j'ai testé pas plus tard qu'en Décembre. Il n'y avait pas beaucoup de neige, verglas mais c'était sacrément casse-pipe.
Le plus drôle, c'est de regarder les minettes en hauts talons déraper et battre des bras comme un pingouin sous Ritalin pour éviter de se ramasser.
Par Satine le Jeudi, 18 février 2010
raaaah elle est trop chou Mya :)
 

Pour compléter.









Commentaire :








Votre adresse IP sera enregistrée pour des raisons de sécurité.
 

La discussion continue ailleurs...

Pour faire un rétrolien sur cet article :
http://krommlech.cowblog.fr/trackback/2964590

 

<< Page précédente | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | Page suivante >>

Créer un podcast