Prosopographique toi-même.

Jeudi, 24 septembre 2009.

Ils s'améliorent à la fac. Aujourd'hui à ma première heure de cours, il manquait seulement six places dans la salle. Ce qui est un bon score si on considère que mardi aprèm ils avaient prévu une salle de 15 places pour un cours avec quarante personnes.
En plus, c'est même pas comme s'ils tombaient des nuages rapport au nombre d'étudiants qui devaient suivre le cours, vu qu'il est obligatoire pour tous les Masters 1, et qu'on est genre une quarantaine d'inscrits, c'était quand même improbable qu'il y ait déjà plus de 50% de gens qui sèchent dès la première semaine.

Mais je crois que c'est un peu le sentiment général des profs, tomber des nuages rapport au nombre d'étudiants Déjà que les salles sont pas assez grandes en général, y'a aussi leur grande phrase.
Leur grande phrase, c'est "j'avais pas prévu que vous seriez autant, j'ai pas fait assez de photocopies." C'est un peu leur passion dans la vie de faire des photocopies, je dois dire.
Alors que.
On est donc une quarantaine de M1, mettons. Dans une unité, on doit choisir sept cours différents, sur mettons douze une fois qu'on a retiré toute l'histoire des arts, l'archéologie et les autres machins la barbe (tous mes désolés historiens des arts et autres archéologues).

Donc, si on est 40 à devoir choisir 7 heures de cours sur 12, la probabilité qu'on soit une vingtaine par cours est forte, je dirais. Mais eux, dès qu'on est plus de dix ils trouvent ça tout bizarre, saper et lipopette sont sur un bateau, et tous les cæteras.

Et puis je sens que je vais bientôt mourir si j'entends encore des mots bizarres, rien qu'aujourd'hui j'entendis "prosopographique" et "prolégomènes". Sans rigolade.

Puis je fus obligée d'abandonner mes lundis matins libres, parce que l'histoire du Parlement et des parlementaires de la restauration à nos jours, c'est juste pas humainement possible. En plus le prof il connaît par cœur tous les livres avec leur date d'édition et la maison d'édition et il dit "évidemment vous connaissez Pierre Rosanvallon".
Et en plus il dit "prosopographique".
Puis il range sa cravate à l'intérieur de son pantalon, mais ça n'a pas motivé mon choix de changement, promis.

http://krommlech.cowblog.fr/images/Humains/Gens/3b019d2f7c0e6197a535b6b4b4e1522d0.jpg
Voici M. Rosanvallon qui est un illustre historien il paraît.
Peut-être même qu'il sait ce que prosopographique veut dire.

De krommlech.

Rangé dans Histoire d'étudier.

Les petits trucs en plus.

Pour compléter.

Par Vivant.Poeme le Jeudi, 24 septembre 2009
Hum, bah tu vois, NOUS en Archéo, on fait de l'Egyptologie :p Na :)
Par lisaewilan le Jeudi, 24 septembre 2009
ha ha, c'est alien ton prof ou il est genre né dans une famille à la marie clo mais en pire ?
Par MlleMarquise le Vendredi, 25 septembre 2009
Ah, moi aussi j'ai eu droit à "prolégomène" ! Qui veut tout bêtement dire "introduction", ai-je appris au bout d'une demie-heure de cours à m'interroger sur la question. Franchement, peuvent pas dire "Intro" comme n'importe quelle personne normale non ? Ces profs de fac, ils sont tellement attendrissants dans leur manière de toujours vouloir faire mieux que leurs petits collègues... ;D
Par tigrou143 le Vendredi, 25 septembre 2009
Ca serait bien de l'egyptologie!
 

Pour compléter.









Commentaire :








Votre adresse IP sera enregistrée pour des raisons de sécurité.
 

La discussion continue ailleurs...

Pour faire un rétrolien sur cet article :
http://krommlech.cowblog.fr/trackback/2909420

 

<< Page précédente | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | Page suivante >>

Créer un podcast