Palam palam Paaam (suite et fin)

Dimanche, 21 janvier 2007.

Y'a la nuit.

La nuit je dors, j'aime bien dormir en fait, c'est chouette.
En plus, on passe en gros un tiers de sa vie à dormir. T'imagines ? Tu vis environ 80 ans, sur les 80, 25 ans pendant lesquels tu dors. Alors j'trouve, vaut mieux aimer dormir.
Des fois je me réveille, et c'est le milieu de la nuit alors je peux encore dormir, c'est chouette.
D'autres fois je me réveille, à cause du chat. Elle est là et elle veut un câlin.
Avant je me demandais si elle m'aimait ou si elle aimait juste que je lui fasse des câlins, que je lui donne à manger, que je lui ouvre la porte. Pis en fait, on s'en fout.
J'me réveille la nuit et elle est là. Elle est là, ça suffit.

Pendant la nuit je rêve, des rêves bizarres. Avant je rêvais que de trucs normaux, tout à fait probables. Une histoire d'inconscient, tout ça. Maintenant ça commence à devenir plus extravagant, c'est drôle.
"Cette nuit j'ai rêvé que je me mariais.
_Ha ouiiiii ? Et avec qui ?
_J'sais pas, j'le connaissais pas. C'était un mariage arrangé. On était devant une tour, et on a décidé de se marier que dans trois ans. En fait c'était une ruse, on allait faire croire qu'on était fiancés mais on allait se chercher un autre mari et une autre femme.
_Hmmm d'accord..."

(La lecture de Madame Bovary peut avoir des conséquences sur le sommeil, j'vous le dis.)

•••

Y'a le jour.

Le jour je suis à la maison, à écouter de la musique, ou à bouquiner. Y'a des couleurs.
En ce moment je te l'ai dit, j'ai envie de couleurs.
Mais en fait c'est même plus envie, c'est besoin de couleurs, je sais pas pourquoi.
À la télé, je choisis le truc le plus coloré à regarder.
"Les NRJ Music Awards ? La série de M6 ? Mouais OK j'vais écouter de la musique que j'aime pas... Tant pis je couperai le son."

À ce propos, y'a un truc qui m'a fait rire. (j'rigole pour rien tu sais bien)
Pendant l'émission, on pouvait, je sais pas appeler, envoyer un texto, pour choisir la chanson de l'année. Tu tapais 1, 2, 3, 4, 5, enfin normal, crache ton forfait.
L'innovation, c'est qu'il y avait un tirage au sort parmi les gens qui avaiant voté pour remporter 5000¤. Ça OK, 5000¤, un peu beaucoup de chance et tu gagnes, ça doit pas être nouveau comme concept.
Mais en plus des 5000¤, tu pouvais gagner l'enregistrement d'un single dans un studio, comme les stars whaaa trop d'la balle !
Ils se disent pas "Oh elle a du talent elle, on va lui payer un single, blabla."
Non ils se disent "Elle a envoyé un texto, elle a été tiré au sort, on va lui faire enregistrer un single elle le mérite !"
C'est marrant. Y'a plein de gens qui ont du talent, parmi eux certains qui vont galérer toute leur vie pour enregistrer un single, qui y arriveront peut-être pas. Pis quelqu'un, juste parce qu'il a envoyé un texto pour je sais plus quelle chanson de faf je sais pas qui, bim un single.
Ça se trouve le quelqu'un chante même pas bien, alors là comment ils font ? Bref ça m'a fait tripé.

Le jour, je vais à Nancy, au ciné, dans les magasins, voir des amis ou les croiser par le plus grand des mazars, ou marcher dans la rue, j'aime bien marcher aussi.

Je regarde des DVD, les trucs gais et colorés, L'auberge espagnole, Clara Sheller... (hmmm oui j'ai les DVD de Clara Sheller, c'est sympa à regarder j'trouve.). Les trucs qui font rire et passer un bon moment.

Je vais me balader dans Dombs, là je rencontre des gens pas morts des fois, mais c'est rare quand même.
L'autre jour j'ai juste croisé ma mère et ma grand-mère, et un chat roux à un moment. Un samedi après-midi remarque, je comprends. C'est pas comme si c'était le milieu de la semaine avec les adultes au travail, les enfants à l'école et les vieux devant Derrick.

•••

Entre le jour et la nuit, y'a le soir.

Le soir je suis là toute seule dans ma chambre.

J'ai pas envie d'aller sur MSN, entre les gens qui viennent me parler alors qu'ils ont rien à dire, les gens que j'attends et qui se connectent pas, les gens à qui je sais pas quoi dire...

J'écoute de la musique, ou alors je bouquine. Mais si j'en ai marre, je suis là quand même.
J'peux pas sortir, Dombs c'est déjà mort le jour alors la nuit t'imagines même pas. En haut y'a ma soeur et ma mère couchées, mon père qui dort devant la télé, faut pas faire de bruit.

J'pourrais regarder la télé, mais t'as vu le programme ?
J'ai six chaînes à la casbah, ben à six chaînes, sept soirs par semaine, deux programmes par soir, il doit y avoir deux trucs qui m'intéressent dans le programme. Deux sur quatre-voingt quatre, ben malheur c'est pas avec ça que je vais m'occuper.

En plus y'a pas de couleurs le soir.

Alors quand j'en ai marre de bouquiner, je réfléchis.
J'me pose des questions existentielles comme j'aime bien, ou j'me fais des séquences nostalgie comme j'aime encore plus.
Mais faut pas chercher, quoi que je fasse je vais repenser à un gus, là.
Toujours, toujours, je vais y penser.
J'voudrais bien qu'il sorte de ma tête lui.
Je voudrais bien, tu sais, m'expliquer avec lui, pour qu'enfin il sorte de ma tête, ou qu'il y reste mais avec des pensées plus futiles. Mais enfin pas l'temps hein, tu crois quoi, il fait des études ohoh, il a des exams, il a une copine, pas l'temps.
Enfin en attendant, il squatte mes pensées, avec ces associations d'idées que j'ai tout le temps.

•••

Si quelqu'un est intéressé, je lui échange mes soirs contre ses matins.
J'ferai la grasse mat' comme ça.
P'is un rab de soir, j'suis sûre qu'il y en a plein qui sont d'accord.

•••

P.S. : Peut-être ai-je été moyennement sympathique à l'égard de quelqu'un dans cet article. C'est le soir qu'est-ce que tu veux. 'Toute façon il le lira jamais, pas l'temps qu'est-ce que tu crois.
P'is au pire, s'il le lit et qu'il est pas content, il m'en voudra et il me parlera plus. J'crois pas que je verrai de différence.

De krommlech.

Rangé dans

Palam palam paaam

Dimanche, 21 janvier 2007.



°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°

J'me sens bizarre.
Je ne me lasse pas de la regarder en boucle.
Pas pire que d'hab
Je suis sûre que si je fermais les yeux, je verrais tout,
dans les moindres détails.
Pas mieux que d'hab
Tellement je la connais par coeur cette scène.
Juste pas pareille.
Les vacances toujours.
Je pense trop j'crois.
P.S. : Dans pas si longtemps, je ferai un article comme d'hab.
Mais pas là.
Ça doit être l'effet vacances.
Re P.S. : Les couleurs sont niouks ? Tant pis.

De krommlech.

Rangé dans

[Parlons le vendredi]

Vendredi, 19 janvier 2007.

"Saperlipopette, Capharnaüm a chu."

Je suis pas très sûre, mais je pense être la première personne au monde a avoir écrit cette phrase.
À l'avoir imaginée même.
Qui avant aurait pu assembler les mots "saperlipopette", "Capharnaüm" et "choir" dans une même phrase ?
Alors j'ai inventé une phrase.
Je peux me mettre sur le même plan que Gideo ou Horace-Benedict, ou même Leonardo.
C'est pas quelque chose d'utile comme la fermeture éclair. Quelque chose de mondial comme l'alpinisme.
C'est quelque chose qui sert à rien, et la face du monde n'en aurait pas été changée si je ne l'avais pas inventée.
Mais quand même, JE L'AI INVENTE !
Je suis une inventeuse.

P.S. : Ça fait 20% de l'article que j'ai écrit. Après je suis partie dans mes réfléxions en n'importe quoi. Je mets juste le début, voilà.

•••
[Autre chose...]

La lumière est allumée, la musique amplit l'atmosphère.
L'ordinateur est là, devant moi. Ou je suis devant lui, peut-être.
Le chat dort sur le lit. Si je tourne la tête, peut-être qu'elle sera couchée, en train de me regarder. Ou alors non. Elle dormira.
La lumière est allumée, mais il ne fait pas vraiment nuit dehors. C'est l'hiver, c'est sombre, la fenêtre est petite, il y a le rideau. Alors la lumière est allumée, même s'il fait jour dehors.

Ou alors peut-être qu'il n'y a pas de musique. Que la lumière est éteinte.
L'ordinateur est bien là, mais il ne fait face qu'à une chaise vide.
Le chat dort sur le lit. Elle ouvrira les yeux, elle regardera par la fenêtre, elle regardera autour d'elle. Mais elle n'aura personne à regarder.
Je serai assise, devant un écran. Ou l'écran sera devant moi, peut-être.

En tout cas, c'est bien les vacances, que je sois devant l'ordi, à lire un blog, sur mon lit, à lire un livre, au cinéma, à voir un film.
Les vacances, c'est quand j'ai besoin de mes yeux, encore plus que d'habitude, pour qu'ils me racontent des histoires.

[Je passe mes moments comme ça. Je lis, je regarde. Parfois je discute. Je croise des amis dans la rue, je reçois des coups de téléphone, ou bien MSN, un tout petit peu.
Mais surtout, je lis et je regarde. Alors j'ai rien de bien intéressant à raconter. Encore moins que d'habitude j'veux dire, mais j'aime bien le comme ça.
C'est pas utile d'écrire ça, pourquoi je le fais j'me demande. Parce que je me dis que c'est pas inutile non plus, peut-être.]

Re P.S. : Ça, c'est un pti bonhomme heureux.

De krommlech.

Rangé dans

Oui, je parle de lui.

Jeudi, 18 janvier 2007.

Un jour, tu vois une photo pour la première fois.
Une photo, et tu as un temps d'arrêt. Tu penches la tête sur le côté, un peu, pour mieux voir. Et tu es coite (Le tu c'est moi, comme si j'étais la première personne, "moi", la deuxième, "tu" et un objet indéfini de la troisième, "c' ". Ou un détail peut-être, mais c'est si loin, le détail, que je l'avais presque oublié. Et si je m'en souviens encore, je dois être la seule, alors tant pis.).
Tu te dis qu'est-ce qu'il est beau c'est pas possible.
Tu vois même des films, et c'est vrai qu'il est beau quand même.
Peut-être même que tu viens de revoir à quoi il ressemble, et que c'est pour ça que tu écris qu'il est beau.
Pas pour le faire partager, parce que tu (là le "tu", c'est toi. Je t'avais pas oublié qu'est-ce que tu crois !) ne sais pas de qui je parle (un soupçon, peut-être, mais aucune certitude). Pourtant j'en ai déjà parlé, je parle tellement, tout le temps, de tout.
Il se peut que ce ne soit pas Johnny Depp, ou Marc-André (Maaaaaaaaarc-Andrééééééé !) Grondin ou même Jensen Ackles, qu'en sais-je ? Mais mieux qu'eux, je crois.
Il se peut qu'il ne soit pas acteur. Il se peut même qu'un jour tu le rencontres, comme si tu croisais Johnny Depp en faisant tes courses. Improbable ? Plus réalisable, peut-être, de le rencontrer.
Et là, qu'est-ce que tu ferais ?
Tu aurais un temps d'arrêt sûrement. Tu ne pencherais pas la tête sur le côté, parce que tu verrais déjà bien. Tu serais coite.
Et sûrement tu te dirais, qu'est-ce qu'il est beau quand même.
Je suis sûre que tu aurais raison. Oui il est beau.
Aussi, tu lui dirais bonjour je pense. Et tu sourirais. Lui aussi peut-être, il sourirait.
Et qu'est-ce qu'il serait beau.

De krommlech.

Rangé dans

Et voilà !

Jeudi, 18 janvier 2007.





Quand je pense qu'un bonhomme m'a dit un jour que j'étais pas normale parce que j'étais pas amoureuse (soi-disant à mon âge on est toujours amoureux de quelqu'un ouais hein). Je suis juste pas amoureuse d'humains ohoh. Juste d'objets divers et variés. (Mais généralement y'a des mots dans ces amours-là, écrits ou dits, ça dépend)
Enfin bon ce sont des amours platoniques, rassurez-vous ^^

De krommlech.

Rangé dans

C'est compliqué, là.

Mercredi, 17 janvier 2007.

Cette nuit (enfin ce matin plutôt disons ^^) j'ai rêvé que j'étais pas moi.
J'étais une fille genre plus jeune et plus petite, et j'avais deux frères, l'un juste un peu plus vieux que moi et l'autre un jeune adulte je crois.
J'habitais dans la maison où je partais en vacances avec ma grand-mère à Cavalaire avant.
Et je devais combattre un monstre. Alors mes frères et mon père (qui n'était pas mon vrai père bien sûr) ils m'entraînaient à la boxe dans le salon-cuisine de la maison.
Et puis j'ai été prête alors je suis partie affronter le monstre chez ma grand-mère, mais pas celle avec qui je partais en vacances à Cavalaire, l'autre. Là faut que je vous explique un brin, la maison où j'allais, c'était en fait un appart au rez-de-chaussée d'une plus grande maison. Y'avait deux apparts l'un à côté de l'autre et la maison des proprio à l'étage.
Et dans mon rêve ma grand-mère habitait à l'étage.

Mais avant d'aller affronter le monstre, je me suis dit que j'allais lui téléphoner (à ma grand-mère, pas au monstre hein !).
Alors je vais dans des escaliers en pierre à l'extérieur, bordés de plantes, parce qu'il y avait un téléphone là dans mon rêve. Mais je me faisais toute petite parce que mon plus jeune frère faisait du chantage à l'autre, et je voulais pas qu'ils me voient. Mais comme j'étais à 1 mètre d'eux forcément ils m'ont vue hein.
Pendant ce temps je téléphone chez ma grand-mère, et c'est ma cousine (mais une de mes vraies cousines, pas comme mon père qui est pas le vrai) qui a répondu. Elle me dit que ma grand-mère dort devant la télé, mais elle est pas sûre.
Et c'est à ce moment là que je me suis rendue compte que le monstre que je devais tuer était un vampire qui vivait dans la cave (mais dans la cave de la véritable maison de ma grand-mère, pas celle de mon rêve, tu suis ?).
Parce qu'en fait la moi que j'étais dans le rêve le savait, mais pas moi parce que depuis le début du rêve la moi du rêve y avait pas pensé.
Et là je me suis dit "en fait il faut que j'attende que ma grand-mère soit réveillée, parce que sinon le vampire va la mordre, et c'est ça la difficulté du jeu, parce que j'aurai pas le courage de la tuer et je vais encore perdre une vie." Donc que je lui retéléphonerais le lendemain.
Parce qu'en fait dans mon rêve j'étais une héroïne de jeu vidéo un peu.
Alors comme je voulais pas perdre encore une vie, je suis partie (avec mon grand frère (parce qu'il m'avait surpris avec mon autre frère en train de les regarder faire leur chantage, tu te rappelles ?)).
Je suis allée derrière un muret qu'on trouve près de la piscine de cette maison, en fait, c'est un muret qui cache un chemin pour sortir dans une autre rue par une porte de derrière du jardin. Oui c'est compliqué je sais.
Et donc on est allés derrière ce muret attendre le lendemain (parce qu'on habitait à grosso modo 50 mètres de ce muret quand même). Là je pense qu'il y a eu une ellipse temporelle parce que j'étais partie de chez moi le matin et le soir se couchait déjà. Mais il se couchait bizarre, tu sais avec le ciel violet comme dans les images mais que tu verras jamais si beau en vrai.
Et avec mon frère, on est parti sur le dos d'un oiseau géant, plein de couleurs dans les teintes oranges, un peu comme le phénix mais en plus gros, et on allait vers la maison de ma grand-mère.
Et c'est à ce moment là que je me suis réveillée.

C'est bizarre que je m'en souvienne si bien, mais ça doit être parce que j'y ai pensé juste en me réveillant, alors voilà.

Sinon, je pense que j'ai rêvé d'être une héroïne de jeu vidéo parce que dans un autre rêve que j'avais fait avant il y avait Sonic (tu sais le hérisson bleu super rapide). J'étais chez moi et je jouais à Sonic, mais avant j'étais dans son monde je crois, enfin j'suis plus sûre.
Ce rêve-là aussi était bizarre mais je ne me souviens que de bribes.

C'est marrant d'habitude je me souviens presque pas de mes rêves et là deux en une fois ! C'est peut-être à cause du bouquin d'interprétation des rêves que j'ai regardé hier.
En tout cas j'aimerais bien avoir Freud sous la main pour qu'il m'explique ça.

De krommlech.

Rangé dans

le lien, va jeter un coup d'oeil si le coeur t'en dit. Peut-être que t'aimeras pas j'en sais rien, mais ça me fait triper. C'est un peu glauque des fois (bien que ce ne soit pas vert, notez) mais c'est joliment écrit et bien marrant.
Et ce qui est chouette aussi, c'est qu'il y a plein d'archives donc j'en ai pour un moment.
[Ça y est j'ai tout lu. Ça m'a même pas pris une semaine, c'est niouk. Je vais devoir attendre maintenant de nouveaux articles. J'ai tout lu. Et ben tu sais quoi ? C'est même pas que je le trouve juste joliment écrit ce blog, mais que je l'adôôôôôôôôôre Brad-Pitt Deuchfahl ! ! ! Ça y est je suis une fan inconditionnée ! D'accord c'est joliment écrit, ce qu'il raconte. Mais pas seulement ça. Il a la classe, il a le talent aussi, je comprends pourquoi c'est une star dans le milieu bloguesque. M'est avis que (Mandorallen !)Tu devrais aller y faire un tour si c'est pas déjà fait, j'te le conseille vivement. Pourquoi personne m'en avait parlé avant, hein, POURQUOI ?]

Ha oui sinon, dans le livre d'interprétation des rêves que j'ai regardé tout à l'heure, ils disaient que si on rêve qu'on est dans un train, il faut penser à regarder en quelle classe on voyage pour mieux interpréter le rêve après.
N'oubliez pas de regarder surtout ! "Alors attends je regarde la classe pour quand je me réveille..." Mouais hein.

P.S. : Lequel à bannir ou du moins réduire de mon langage en priorité ? "Marrant" ou "chouette" ?

De krommlech.

Rangé dans

Jamais deux sans trois ?

Lundi, 15 janvier 2007.

L'autre jour on m'a parlé de mes questions du jour bonjour.
Ça
fait un moment que j'ai arrêté pourtant, et on me dit "j'ai pas eu ta question du jour bonjour aujourd'hui." Bah oui, comme les jours des six derniers mois j'crois.
Enfin maintenant ce sont mes questions existentielles à base de n'importe quoi, et j'embête pas tout le monde avec.
Re
marque y'en a ils aimaient bien je crois. Ça les faisait rire peut-être, ils se demandaient où je vais chercher du n'importe quoi pareil ? Et encore, je filtre ce que je dis et j'écris, j'en pense beaucoup plus je crois, mais c'est pour pas vous faire trop peur.
On m
e demandait la question du jour bonjour, une sorte de petit rituel, comme ça peut-être. J'me souvenais des réponses, pas forcément de qui elles venaient mais je me souvenais de la réponse.
Et je m
e disais parfois "Y'en a qui ont de l'imagination quand même"
et d'autres fois "C'est marrant commes ils répondent pareil là."

J'ai
mais bien mais peut-être qu'au bout d'un moment ça s'est tari, je sais pas. C'était plus quotidien peut-être, ou alors j'avais pas beaucoup de réponses à une question, alors je la reposais d'autres jours, mais bon c'était pas tellement efficace.
Alors j
'ai arrêté, en juillet.
De toute façon juillet, c'était ce mois où j'ai presque rien fait à part jouer avec mon nouvel appareil photo et lui parler (pas à l'appareil photo hein, dis pas n'imp ! À lui, c'est tout.) Plein de monde sait qui c'est, pas la peine de le nommer.
Donc
voilà juillet se résumait à mon chat, les photos et lui parler. Pas forcément dans cet ordre remarque. Y'avait aussi les sortes de nuits sans sommeil, à m'interroger pour que dalle, j'aimais bien ce mois en fait c'est bizarre.

Là on p
eut dire que c'est une sorte d'intro pour te parler des questions existentielles du moment, mais peut-être que c'est trop long comme intro, alors j'dis que c'est pas une intro.

Pou
rquoi quand on dessine un coeur il a cette forme ?
Non
parce que ça ressemble pas à ça un coeur t'es d'accord avec moi ? Ça ressemble plutôt à une sorte de bout de viande gluant et informe (ce que c'est tu me diras), pas du tout à ce truc parfaitement symétrique, avec la pointe et les deux demi-cercles.
<3 Comme ça on fait sur les ordis. Maintenant ouvre-toi la poitrine et dis-moi où est la ressemblance, j'me demande.

Et
de là, je me suis demandée pourquoi quand on parle d'amour et tout le toutim, on se référe au coeur ? Explique moi le rapport entre le coeur et l'amour, j'trouve pas.
Peut-ê
tre parce que le coeur c'est ce qui te permet de vivre, et on ne peut pas vivre sans amour et blabla ? En même temps essaye de vivre sans tes poumons toi.
Pe
ut-être parce que soi-disant quand tu vois l'être aimé ton rythme cardiaque s'accélère ? Ta respiration change aussi si tu vas par là. 'Toute façon je trouve que ça se situe plutôt au niveau du ventre, cette affaire.
non plus je vois pas le rapport mais tant pis. Le ventre et le squattage de pensées aussi, mais bon c'est sûr que parler de tes intestins qui dansent quand tu es amoureux de quelqu'un ça peut être moyen, tu pourrais rapidement te faire rembarrer. Alors que le rythme cardiaque qui s'accélère, c'est mignon peut-être.. Mouais hein. Dessiner des pti cerveaux pareil, pas trop bien vu.
Pou
r les poumons, j'suis sûre qu'on peut s'arranger et trouver un joli truc stylisé. Parce qu'au départ, un coeur c'est pas joli non plus, et quand même on en voit partout, et y'en a qui aiment.

J'o
uvrais la porte de ma chambre, et je me suis posée ces questions-là.
Ça
arrive comme ça, sans prévenir, c'est marrant.

Ma por
te j'ai découvert qu'elle pouvait répondre à toutes les questions qu'on se pose. Tu te demandes un truc ? Regarde ma porte et interprète bien.
Ma soeu
r a testé avec "Quelle est la couleur du cheval blanc d'Henry IV ?" J'ai trouvé la réponse sur la porte, bien sûr en faisant un détour par les contes de fées, les animaux de la ferme et un menton, mais y'avait la bonne réponse quand même.
Je me
demandais ce qui a des pieds (rigole pas ohhhhhhh), et sur la porte je lis "Pied de Mouton" (te demande pas pourquoi c'est écrit "pied de mouton" sur ma porte va). C'est comme ça que j'ai découvert qu'elle avait un don.

Là peut
-être que si je regarde sur la porte je vais trouver la réponse à mes questions à base de coeur ?
Tout
ce que j'ai vu qui pourrait répondre, c'est "Carpe Diem" écrit en perles (kitsch ? nooooooooon du tout).
Je v
ous livre l'interprétation : Carpe Diem, profite du jour présent, ça vous savez.
Rappor
t avec les coeurs ?
Je
vais vous dire. Ma porte m'explique que "C'est bon ta gueule Emil on s'en fout de cette histoire de coeur c'est comme ça. Tu profites du jour présent, le dernier avant tes oraux pour réviser, parce que hein les connaissances elles vont pas tomber du ciel. Surtout que t'as déjà mis plein d'articles aujourd'hui, c'est pas la fête ohhhhh tu crois quoi ? Donc tu profites du jour présent et tu laisses les autres profiter aussi en te taisant."
Voilà ç
a voulait dire ça.
Je m
aitrise l'interprétation de ma porte tu vois ça.

De krommlech.

Rangé dans

Parce que j'ai envie

Lundi, 15 janvier 2007.


88888888888888888888888888888°88888888888888888888888888888888888,.J
8888888888888888888888*88888888888888888888888888888888888888888888O
888888888888888888888888888888888888888888888

De krommlech.

Rangé dans

J'veux du soleil - Cali

Lundi, 15 janvier 2007.

Vous imaginez me pas, y'avait trois trucs pour moi dans le courrier aujourd'hui ! Genre trois semaines de courrier d'un coup, ça fait un choc !
E
t dedans, un courrier de mon amie la SNCF (ironie ? hum hum). Et dedans (c'est juste le deuxme "et dedans" en dix mots, c'est raisonnable), y'avait ma carte à puce qui remplace les vieux billets trop gros que tu sais jamais ranger d'abonnement de train.
Et pendant un moment, j'avoue, j'ai pen"La SNCF fait un truc bien !" Oui parce que cette carte je vais pouvoir la recharger aux distributeurs de billets de train de la gare de Nancy, et arrêter de me trner au guichet de la SNCF de Dombs. Tu sais, celui qui est dans la poste et qui est donc ouvert d'à peu près 8h à 8h30 le troisième mercredi de chaque mois sauf si c'est un mois à 31 jours dans ce cas ce sera le dernier mardi. Parce qu'à la Poste ils aiment pas être ouverts trop longtemps, après on aurait l'impression qu'ils travaillent ohoh ça va pas la tête ? Ils auraient voulu travailler dans la Poste ils auraient été facteurs tu crois quoi ?
E
nfin bref je m'égare.
Don
c je vais pouvoir recharger ma carte directement à la gare de Nancy, ce qui a fait remonter la SNCF dans mon estime.
Mais comme ils sont gentils à la SNCF, ils veulent pas te donner trop de bonheur d'un coup, sinon ça t'habituerait pas bien à la jungle au-dehors qu'est notre monde.
Par
exemple, si tu as un beau train, il est en retard.
Si
le train est à l'heure, ils l'arrêtent au milieu de la voie un pti moment.
Ou
i ils sont gentils à la SNCF de pas t'habituer à des joies que tu ne trouverais nulle part ailleurs.
Do
nc le rechargement de l'abonnement ne sera plus mensuel mais hebdomadaire. Pour qu'on pense plus souvent eux, un truc du genre. Une fois par semaine, on aura la chance de faire la queue aux distributeurs pour pouvoir voyager dans leurs beaux trains (beaux = en retard, retiens ça).

Sinon dans ma trépidante existence, je suis allée acheter le pain (youpi youpi me diras-tu) et en cheminant j'ai vu une chouette toile d'araignée givrée. Un peu comme un citron givré sauf que ça se mange pas et que ça ressemble pas à un citron. Givrée quoi.
Et
donc en rentrant chez moi j'ai pris mon petit APN et je suis retournée la prendre en photo, parce qu'elle était joli-marrante et que de toute façon c'est un APN alors j'prends ce que je veux en photo.
J'
étais en train de trouver le meilleur angle (genre) et là une femme s'arrête et me dit "Une toile d'araignée."
Et j
e tiens à remercier cette illustre inconnue, parce que sans elle j'étais bonne à rester plantée trois heures devant l'écran de l'ordi à me demander "C'est quoi ce truc que j'ai pris en photo ?" Mal de crâne assuré. Alors, merci M'dame.

Ha et aussi, je me suis relancée dans Georgia Nicholson (attends ça fait plus de six mois que je les avais pas lus !), alors tout un tas d'expressions folkloriques devrait (re)faire leur apparition dans mon vocabulaire, notamment "bigo" parce que c'est marrant. Et aussi des tournure de phrases bizarres, 'fin normal quoi.
"Plus grande est la CULOTTE, plus dure sera la chute."
Dave la Marrade je l'aime, je veux le même pour moi toute seule. Et t'es même pas obligé d'attendre mon anniversaire pour me l'offrir.

P.S. : Hier soir, vous imaginez, le gugusson aux douze mille convers est venu me parler ! J'ai cru qu'il m'avait oubliée, tu sais, le genre de truc qui arrive au bout de cinq mois de coititude. Mais non du tout. Alors ça m'a fait bien plaisir quand même.

Re P.S. : Peut-être ajouterai-je la photo de la toile d'araignée givrée quand j'aurai trouvé le courage de la mettre sur l'ordi (la patience surtout vu la motivationn du sus-cité). En attendant, aucun rapport bien sûr.

De krommlech.

Rangé dans

<< Page précédente | 1 | 2 | 3 | 4 | Page suivante >>

Créer un podcast