Le rhume du nez.

Mercredi, 8 octobre 2008.

En Lorraine les éléments se déchaînent. Enfin la moitié quoi, on a la moyenne. La terre reste tranquillou et le feu aussi. Par contre il pleut il mouille c'est la fête à la grenouille.
Je suis pas une grenouille donc c'est pas ma fête (c'est le 5 janvier, Sainte Emilienne a trépassé parce que sa sœur lui a dit que c'était trop d'la balle le paradis) donc je suis malade.

Je suis passée à côté de l'angine, Hallelujah comme dirait Jeff. Enfin maintenant il est noyé alors je sais pas s'il le dit encore (j'avoue je suis allée voir sur Wiki de quoi il est trépassé, j'en avais pas la moindre idée).
Par contre j'ai le rhume du nez (hier j'avais juste le rhume de la narine mais ça s'étend telle la gangrène (tant que j'ai pas le rhume du cerveau ça baigne)).
Je me mouche, je me mouche.

Note qu'hier dans Nip/Tuck j'ai vu une fille qui assassinait un type en lui mettant un genre de tuyau d'aspirateur dans la bouche, et après elle lui faisait avaler plein de petites boules de polystyrène par ledit tuyau, et après quand il était mort elle lui arrachait les yeux, non mais vraiment c'est quoi cette série ?

Tout ça pour dire que j'ai le rhume du nez mais que j'ai pas avalé de polystyrène et que mes yeux vont bien (dans le genre bigleux) et qu'hier je me suis auto-fait changer d'avis en argumentant contre moi-même, n'est-ce pas phénoménal ?

Donc du coup j'ai rien à dire pour ma défense, alors bonne journée.

De krommlech.

Rangé dans SCF, Sans catégorie fixe.

Petit poteau, je me suis transportée pendant une heure sur le chat de Cowblog pour avoir des nouvelles à propos de la V3, et du coup je suis très optimisée pour qu'elle arrive, youhou.
Du coup là j'me dis, vivement que le mois d'octobre s'écoule, surtout qu'il sert à rien vu que pomme est au large de l'Espagne sur une station service qui livre pas d'essence (c'est une station service qui use de l'essence, c'est tout un concept spirituel de l'ironie du sort (les Belges sont des gens spirituels (surtout dans l'armée (j'me moque pas Kitou (ou presque pas :p))))).

Voilà en ce moment dans la vie j'attends pomme et la V3 et les nouveaux épisodes de séries (bon je résume un peu). Mais on va pas dire que je suis une geek parce que ce mot est vraiment vilain à prononcer (c'est qui qui a décidé de cette prononciation moisie, les amis ?).
Mais bon ça fait trois ans que j'en suis pas loin (haha), de la geek-attitude.

Sinon samedi j'ai tapoté un numéro au hasard sur mon téléphone, et ça a sonné dans une cabine téléphonique, mais comme je suis chanceuse y'a un passant qui a décroché le téléphone histoire qu'il sonne pas dans le vide.
Il se trouve que le passant c'était pomme à Bayonne (où il a mangé du jambon, le cliché).

Du coup je lui ai parlé de l'idée qui m'a étreint quelques minutes auparavant "héé si on partait en week-end pendant le pont du 11 novembre ?".
Au final, après quelques réflexions très réfléchies, on a pensé à partir deux jours à Paris du 8 au 10 novembre.

Puis la Lumière fut, comme dirait plein de gens.
La lumière c'est qu'en fait, le 10 novembre j'ai cours, ohohoh.

Je te l'annonce officiellement : c'est la première fois de mal vie que j'irai en cours pendant que pomme est en congé. Enfin depuis qu'on se connaît, je veux dire. Deux ans et demi et un peu plus.
Ça a failli se produire pendant un jour l'année dernière, mais finalement les syndicalistes ont décidé de bloquer la fac 4 semaines à la place (ils sont rigolos les syndicalistes).

Mais d'une pierre deux cailloux on a changé la donne, du coup on va à Paris du jeudi 30 octobre au samedi 1er novembre (le jour de la Toussaint on ira voir le cimetière du père Lachaise, on est dans la thématique (par contre le 31 on va pas se déguiser en citrouilles, rassure-toi)).


Le dimanche aprèm les billets de train étaient achetés et l'hôtel réservé, on est efficaces ou on l'est pas.

C'est l'histoire d'un Belge qui va à la gare de Bayonne acheter des billets de train pour faire Nancy- Paris.
Haha, les blagues belges, y'a que ça de vrai.

Je m'emporte, mea culpa.

Donc voilà, dans trois semaines on va faire les expériences d'illusions d'optique du Palais de la Découverte (et regarder les crapauds qui gonflent, c'est rigolo aussi), monter tout en haut de la Tour Eiffel (où pomme ne me demandera pas en mariage, je t'ai déjà dit que le cliché qu'on a choisi c'est le cimetière le jour de la Toussaint), et se sustenter avec Satine.

Plus prendre des photos et manger de la glace Ben et Jerry's au goûter (fin octobre parce qu'on le vaut bien).

On s'ennuie jamais tous les deux.

P.S. : Oui je sais y'a des têtes de touristes partout sur ma photo, mais j'allais pas les décapiter avant quand même.

De krommlech.

Rangé dans SCF, Sans catégorie fixe.

Une idée en passant.

Dimanche, 5 octobre 2008.



Bientôt. =)
Avec pomme. Re-=)

De krommlech.

Rangé dans Photo-photo.

Dernier moisiversaire de dizaine.

Vendredi, 3 octobre 2008.

Aujourd'hui on est le troisième jour du mois d'octobre de 2008, et donc ça veut dire qu'il me reste un mois avant de plus avoir moins de vingt ans.
Dans un mois j'aurai vingt ans (c'est pour le dire plus rapidement, tu comprends).
 
Et puis si tout se passe comme je le désire, dans un an,
j'aurai visité l'Egypte (depuis le temps que j'en rêve),
j'aurai obtenu ma licence,
j'aurai changé de région,
j'aurai quitté la maison des dalmatiens de la montagne
et emménagé avec pomme,
je ferai un master.

L'année des vingt ans va chambouler, je crois.

Je suis bien dans les dizaines, mais aujourd'hui c'est mon dernier moisiversaire de dizaine.


 
Je suis encore loin des cheveux blancs, youhou.
 

De krommlech.

Rangé dans Des -versaires.

Jeunes gens, vieilles gens, ni vieilles ni jeunes gens, je me suis dit que saperlipopette certaines personnes pouvaient bien vouloir avoir des nouvelles de pomme de pin. Parce que peut-être il donne pas de nouvelles à tout le monde, qu'en sais-je ? Et peut-être bien ça intéresse.

Alors, qu'arrive-t-il à Popeye ?
Telle sera l'interrogation du soir.


(Mon Popeye personnel)

L'histoire étant que ses emails ce sont décidés à fonctionner qu'il n'y a peu de temps, j'ai pas eu beaucoup de nouvelles pour l'instant, juste des bidules par texto, donc ça va être maigrichon.

Mais il y a tout de même trois points essentiels à retenir :

Petit UN. Pomme est sur une station service ambulante pour trois semaines.
Ce qui d'un point de vue tout à fait objectif (j'ai cherché ce mot-là au moins deux minutes, ce qui me venait à l'esprit c'est "superficiel" et "subconscient", mauvaise pioche) est vraiment rigolo.
Si on est dans la marine et tout on peut se la jouer sérieux cinq minutes et dire qu'il est sur un bâtiment de soutien logistique (si je me goure pas d'expression).
Donc les gens comme Popeye le marin sur son bâtiment ils apportent à manger aux autres navires (livreur de pizza), des armes (taliban (je plaisante, hein)) et de l'essence (pompiste).
J'ai laissé choir le côté pizza et le côté trafic d'armes (je re-plaisante, re-hein) pour garder que la partie station service parce que j'aime bien.

Donc pomme est sur sa station service ambulante, et là on arrive au petit DEUX.
Popeye le marin a le mal de mer. Ça c'est cocasse.
Bon en vrai je sais pas si on peut vraiment qualifier ça de mal de mer (le temps que j'ai passé sur un bateau-navire depuis ma naissance se compte en nanosecondes), mais, depuis qu'on se connaît, c'est la quatrième fois qu'il part en mer, et les quatre fois, pendant les premiers jours, il est malade tel le pas-loup de mer.
Le marin qui a le mal de mer, ohohoh, heureusement qu'il est devenu pompiste, je dois dire, ça lui évitera des tracas.

Petit TROIS des choses essentielles à savoir sur pomme en mer, aujourd'hui il est allé repêcher la clef de père Fourras.
Peut-être ça prend qu'un seul R, j'en sais rien.
Donc oui, le père Fourras (en vrai il a le même nom que mon popa, sauf que le prénom de mon popa c'est son nom de famille et vice et versa) tu sais il attend en haut d'une tour en laissant pousser ses cheveux pour qu'une belle chevalière vienne le sauver en escaladant la façade (mais une bague ça faut pas d'escalade, faudrait que quelqu'un lui dise).
En attendant que sa capillarité ait la bonne longueur, il dit des trucs sans queue ni crâne à des filles en habits moulants et à des types-à-pectoraux et quand il se rend compte qu'ils percutent rien, il balance une clef à la mer pour les obliger à vivre avec lui dans 50cm² jusqu'à la nuit des temps.
Du moins ça se passait comme ça la dernière fois que j'ai regardé Fort Boyard, mais j'avoue ça devait être au siècle dernier.
Ben Popeye le marin aujourd'hui il était sur un zodiac (nom plus classe du bateau pneumatique, quoi) et il était près de Fort Boyard et il cherchait la clef du père F.
Enfin c'est ce que j'ai supposé, il m'a juste dit qu'il était sur son navire pneumatique autour de Fort Boyard, ma légendaire logique a fait le reste.

Sinon il arrive en escale demain matin à Bayonne et il va bien.


Je sais je l'ai déjà mise cette photo, mais je l'aime bien.

De krommlech.

Rangé dans SCF, Sans catégorie fixe.

Poterie moche et séries télé.

Jeudi, 2 octobre 2008.

J'avais un article sous le coude mais entre temps j'ai relativisé (je suis une championne de la (en même temps en y songeant vu ce qui m'arrive en général dans l'existence c'pas absolument difficile)).

Hier soir sinon j'étais devant un dilemme de grande envergure, maintenant que je suis lancée dans les séries, ils diffusaient la saison 4 de Grey's Anatomy sur TF1(je l'ai déjà vue mais quand même, j'aime bien reregarder les machins bidules comme rerelire les bidules machins), j'avais un épisode de la saison 4 de Desperate Housewives tout prêt sur l'ordi (bientôt j'ai rattr apé mon retard de DH, youhou !), et là j'ai vu le nouvel épisode d'How I met your mother et le nouvel épisode de The Big Bang Theory en streaming, ça a fait beaucoup d'émotions d'un coup.
Ça c'est pour te montrer comme ma vie est complexe, hahaha.

Oui je m'amuse bien toute seule comme hier avec la poterie moche (c'était la légende d'un document de mon cours sur les civilisations précolombiennes, "poterie moche à effigie" et je délirais toute seule en cours, mais en fait moche c'est le nom du peuple et ça se prononce motché, mais c'était rigolo quand même).

Puis la V3 de Cowblog qui arrive là, haaaa j'ai hâte de voir ça (ça fait juste plus d'un an que je suis dans les starting-blocks, là).

Tu comprendras que cet article sert à combler le trou de 2h que j'ai maintenant (mais là ça va je reprends à midi) parce que faire la biographie d'auteurs latins ça me branchait pas trop.

Bonne fin de matinée, bon appétit, bon après-midi, bonne soirée, bonne nuit, bon week-end, ou quoi que ce soit d'autre, mauvais marché.
 

De krommlech.

Rangé dans Plein de trucs.

Je dois juste dire que M. S. (le meilleur prof du monde entier de l'univers complet) a aujourd'hui même pardonné à Hergé, ce qui est une grande nouvelle.
En fait si tu te demandes il lui pardonne d'avoir confondu les Incas et les Toltèques, alors que la différence est cruciale (ou bien non).

Et puis dans un cours sur les civilisations précolombiennes, il a réussi à nous parler d'Harry Potter, incroyable mais vrai.
Il nous expliquait les points communs entre le jeu de balle toltèque et le Quidditch, youhou. Sauf qu'au Quidditch on sacrifie pas l'équipe perdante, mais ce n'est qu'un détail.


Sinon j'ai aujourd'hui compris pourquoi le nom de famille "Martin" était le plus répandu en France, mine de rien j'ai trois profs qui s'appellent comme ça.

Et aussi j'ai appris que potentiellement la moitié des étudiants de la fac pourrait électrocuter à mort un gens qu'ils connaissent ni d'Eve ni de son époux, mais l'un dans l'autre c'est pas gai comme sujet.

Puis c'est Grey's Anatomy et du Nutella, là (on a qu'à dire que c'est parce que pomme est parti en mer loin de moi).
 

De krommlech.

Rangé dans Histoire d'étudier.

Emil au cinéma.

Mercredi, 1er octobre 2008.

Alors hier soir, j'étais au cinéma. J'ai vu Comme les autres (hop le petit lien vers la fiche d'Allociné-comme-c'est-bien-fait-la-vie).
Ce film il est tip top. C'est celui qui m'a le plus plu depuis environ mille ans je pense, ou environ.

Mais bref, je te le raconte pas, hein.
Je te raconte ma vie plutôt, parce que je suis narcissico-égocentrique.

Mais Lambert Wilson est carrément beau quand même (même si Lambert c'est assez bizarre comme prénom en y réfléchissant bien (ça fait médiéval mine de néant)).
Pascal Elbé il a l'air moins gentil alors je l'aime moins.

Mon portable a sonné pendant la séance.

Tu peux me balancer des petits cailloux et tout (pas des gros quand même), honte sur imou et tout ça, ça me tape aussi sur le caillou quand les gens laissent le son de leur portable pendant une séance de cinéma.
Sauf que j'avais éteins le son de mon portable (bon il était pas éteint tout pile, mais y'avait ni son ni vibreur, NROMALEMENT).
Figure-toi que c'est le nouveau portable que j'ai depuis quelques semaines, et donc je le connais pas encore sur le bout des ongles.

Ben le son était éteint et tout donc, sauf qu'à 21h hop y'a l'alarme qui se met en route (pour pas que j'attrape de bébé, là). J'avais pas percuté dans l'affaire que si je mettais le son à zéro et que je désactivais le vibreur, il ferait quand même sonner l'alarme. Il est très consciencieux ce portable (comme Sammy qui est éteint depuis plus d'un mois mais qui continue à se rallumer tous les jours à 21h pour sonner aussi (nan je l'ai pas désactivé, j'attends que la batterie trépasse)).

Donc tu vois bien j'ai une excuse imparable pour prouver que ce n'est point de ma faute, hinhin.

Puis sinon y'a eu l'arnaque génériquale.
J'te remets un peu le contexte deu film sinon tu comprends moins bien.
Donc, hop, synopsis d'Allociné, il racontera mieux que moi.
"Ils filent le parfait amour... Enfin, presque : Emmanuel veut un enfant et pas Philippe...
Pourtant, Emmanuel décide un jour de franchir le pas, au prix de perdre Philippe... Mais comment avoir un enfant quand on est homo ?"
Ouais bon en fait j'aurais pu le faire aussi ce résumé, hein.

Bon je te brise pas le suspens si tu as vu l'affiche, mais ils ont un enfant au final (faut bien que ça se termine bien).
Quand le film se termine, leur bébé il a quelques mois, pas plus. Il s'appelle Zélie parce que c'est une fille (note que toutes les filles s'appellent pas Zélie, cependant).

Et je regarde le générique, et dans la liste des acteurs, y'avait "Zélie 6 ans".
Du coup telle la flèche j'ai réfléchi à cette merveilleuse histoire, et j'en ai conclu qu'il devait y avoir une scène finale après le générique où on voyait tout le monde six ans plus tard.

Ben j'ai attendu patiemment (alors que toute ma joliette famille m'attendait à la sortie parce que leur film se finissait plus tôt que le mieux, t'as vu la la fille consciencieuse que je suis (ça fait deux fois que j'utilise "consciencieux" en un seul article, youhou)), et à la fin du générique, hop l'écran il s'est rallumé et il fallait déguerpir.

Emil a donc une question pour les gens qui ont vu le film :

Elle est où Zélie à six ans, saperlipopette ?

P.S. : Sur la fiche d'Allociné, dans le casting complet, y'a même un type qui a été coupé au montage, ils sont CONSCIENCIEUX quand même.

De krommlech.

Rangé dans Au cinéma lala.

<< Page précédente | 1 | 2 | 3 | Page suivante >>

Créer un podcast