Ailleurs.

Samedi, 8 octobre 2011.

 Au cas où, sait-on jamais, y'aurait encore de pauvres hères qui passeraient par ici, en fait je suis plus là (ça on savait), mais quand même je suis ailleurs. Enfin pas le même ailleurs qu'avant parce que j'ai eu un peu de mal à me décider et à m'y remettre et tout le tintouin, mais trève de billevesées, maintenant, je vais écrire là-bas :
 

Et c'est de la folie parce que ça fait déjà dans les dix jours ou je sais pas combien que j'ai recommencé et j'ai toujours pas abandonné. Et j'ai encore des trucs à dire. Enfin la folie je te dis.

Bref, à bientôt là-bas, quoi.

De krommlech.

Rangé dans SCF, Sans catégorie fixe.

Hasta luego chiquito.

Mercredi, 15 décembre 2010.

J’ai pratiquement fait quatre ans de bons et loyaux services. ‘Fin j’ai fait quatre ans d’articles de blog quoi. Ça fait 1156 articles, apparemment, donc c’est plutôt pas mal.
 
Mais là je suis plutôt agacée et de toute façon je suis un mouton sauf qu’on fait pas des pulls avec mes poils (on fait rien avec mes poils).
 
Je veux dire, je suis arrivée sur Cowblog vers les y’a quatre ans parce que tous les gens dont je lisais le blog on subitement décidé de migrer vers Cowblog et alors là ouais, j’ai remarqué que c’était mieux que Skyblog (euphémisme quand tu nous tiens).
 
Et là bon, petit à petit (bébé grandit pas) plein de blogs que je lis sur Cowblog se trissent ailleurs voir s’ils y sont.
Mais bon c’est pas pour ça que je pars ailleurs.
 
C’est plutôt, bon déjà y’a les spams. J’en peux plus de recevoir que des commentaires de spams tous les jours, ça pollue ma boîte mail, ça pollue mon blog, et ça m’agace quoi.
 
Puis aussi, y’a les trucs que j’attends et qui viennent jamais. C’est plus vraiment de l’impatience à ce niveau là, parce que la nouvelle version elle est arrivée y’a quoi, deux ans au moins ? Et rien que, pouvoir mettre un article dans plusieurs catégories, ben je l’attends depuis ce moment là et finalement, je peux le faire ailleurs, alors autant aller ailleurs.
 
http://krommlech.cowblog.fr/images/Arts/Dessins/G442D0846B5E0C.gif
 
Mais alors j’ai décidé, j’ouvre un nouveau blog, et pendant un petit moment, je vais juste l'alimenter avec des vieux articles d’ici que j’aime bien ou que les gens ont bien aimé ou que j’ai envie, enfin je vais faire un peu d’arbitraire peut-être, je sais pas encore.
 
Donc ça sera du déjà vu, mais comme ça je sauvegarde ce que j’aime le mieux, et je peux finir mon stage passer mes partiels et caetera en faisant juste des copier-coller, si c’est aps la fête ça !
 
Bref, maintenant je suis ici : ICI.
Ou là :
C’est pareil. PAREIL.
(Haha.)

Bon c'est en bazar pour l'instant, mais je m'occuperai de ça quand j'aurai un peu le temps.

De krommlech.

Rangé dans SCF, Sans catégorie fixe.

Intérêt max.

Vendredi, 10 décembre 2010.

Alors là, je vais te sortir un article de derrière les fagots, et après l'avoir lu tu vas passer cinq bonnes minutes à te demander "mais pourquoi diable perds-je mon temps sur ce blog ?".
Et du coup tu auras perdu cinq minutes de lecture ET cinq minutes de questions existentielles, et héhé.

Ou alors non.

Bref.

J'ai deux sujets à aborder, et ils sont tellement palpitants tous les deux, j'hésite par lequel commencer. Normalement on garde le meilleur pour la fin (pour récompenser les lecteurs d'avoir tenu le coup ou je sais pas quoi), mais qu'est-ce qui est mieux entre les clémentines et mes dents ?

Bon alors. Les clémentines.
J'ai juste un constat à faire en fait, qui rentre dans la catégorie "Murphy est notre ami et bien plus encore" (comme Denver le dernier dinosaure (pour que Denver soit bien plus que ton ami, n'empêche, il faut que tu sois zoophile ET gérontophile, super l'ambiance)).
C'est quand tu manges deux clémentines l'une après l'autre. Forcément, par la force du hasard, et de cet *** de Murphy, la deuxième que tu manges est moins bonne que la première. Voire, la première était bonne, et la deuxième est toute sèche ou pleine de pépins ou quelqu'autre truc quii te gâche ton plaisir.
Murphy y connait pas le "garder le meilleur pour la fin". Comme ça tu es frustré ad vitam aeternam (ou jusqu'à ce que tu manges une meilleure clémentine).
http://krommlech.cowblog.fr/images/Bidules/Nourriture/clementine3.jpg
Tu vois celle qu'est pas épluchée ? Bah c'est celle qui va être dégueu.

Deuxièmement, mes dents.
C'est juste que cette semaine, par un hasard et dans un excès de glamour, j'ai découvert que j'avais 28,25 dents. (Je sais pas faire le signe un quart tu m'excuseras.)
L'excès de glamour c'est que j'avais mangé un bonbon au coquelicot et après j'en avais plein les dents, alors toute en élégance et en finesse j'ai usité mes doigts pour libérer lesdites dents de l'emprise du sucre (visualise pas la scène, quoi).
Et c'est là que j'ai trouvé un quart de dent tout au fond de ma bouche.
J'ai les dents de sagesse qui poussent quoi (enfin juste une). C'est-à-dire que depuis le mois d'août, ponctuellement j'ai mal à, genre, entre les prémolaires du côté droit de ma mâchoire supérieure (tu rates rien de l'intrigue dis donc). Donc j'ai cru que j'avais une carie, vu que c'est toujours au même endroit, mais j'ai carrément omis d'aller chez le dentiste, rapport au fait que la douleur disparaissait soudainement dans les limbes de ma mémoire.
Bah du coup j'ai bien fait, je compte même écrire un courrier à la Sécu pour qu'ils me remercient de leur avoir fait économiser 30€ en allant pas chez le dentiste.

Et voilà, c'est le moment où t'as perdu tes cinq minutes en lisant et que tu vas passer cinq autres minutes à te demander pourquoi tu as lu un article sur les clémentines et un quart de dent.

Enjoy.

(Sinon tu peux utiliser quatre secondes des cinq minutes de réflexion pour commenter l'article, parce que je vais sûrement faire exploser Cowblog si les prochains commentaires que je reçois sont ENCORE des spams. Je m'en tamponne que tu run un e-commerce, vilain spam.)

De krommlech.

Rangé dans SCF, Sans catégorie fixe.

Avec l'accent étrange.

Lundi, 11 octobre 2010.

Alors ça y est j’ai passé le week-end à Pécore-city. Et ensuite j’en suis revenue vivante.
C’est un bon point.

L’autre bon point c’est que je peux y retourner si je veux, donc on dirait que j’ai pas trop désappointé Jacquot.

Pourtant vendredi j’ai grosso et modo pas parlé, mais je me retrouve devant une dizaine de personnes (ou je sais pas combien, je les ai pas comptées) qui se connaissent depuis des millénaires et qui se voient toutes les semaines et qui discutent entre elles et sinon je suis timide d’entre les timides, donc, BONJOUR LA CARPE.

Après le lendemain j’ai essayé de parler plus mais ils parlaient toujours de voitures (à part les Peugeot 404 et les Opel Corsa, je m’y connais pas en voitures). Mais j’ai quand même parlé un minimoum (sûr ils vont pas se souvenir de moi comme la bavarde du siècle). Alors c’était mieux (après je suis allée me coucher et alors Jacquot a mis ses amis à la porte pour venir me rejoindre et comme il est méchant avec moi il a dit qu’ils allaient me détester maintenant (mais ils sont allés au Burger King alors ils vont peut-être pas me détester)).
J’ai même parlé en allemand, alors. On était en Allemagne. C’est pour ça. J’ai dit « das elbe » ou quelque chose dans ce goût-là et comme ça j’ai eu la même chose à boire que Jacquot et comme ça tout était facile (ce qui est pas facile c’est l’abus de jus d’orange avant d’aller dormir).

Sinon en plus des amis de Jacquot (y’en a un qui a l’air gay ils disent, mais en fait il a pas l’air gay, et y’en a un autre qui a rien de spécial ils disent, mais lui il a l’air gay, alors bonjour les descriptions frauduleuses) j’ai vu ses parents et aussi sa sœur et j’ai croisé à la célérité son frère et aussi son neveu.

Je dis, ça fait beaucoup de Mosellans en un week-end.

Mais avec les parents ça allait mieux qu’avec les amis (ils étaient pas dix et ils m’adressaient la parole, ça aide un brin). Même si la première question que la maman de Jacquot m’a posée c’est « c’est quoi tes défauts ? ». HAHA.

En plus on a mangé des pâtes (et d’autres trucs, c’est bien aisé, je suis revenue obèse du week-end avec tous ces américains, kebabs, jus d’orange, bière, et que sais-je  encore).
Et aussi y’a pas de Jésus géant en face de la table du repas (j’ai subi un traumatisme dans une vie passée).

Maintenant c’est bien parce que Jacquot c’est plus la seule personne que je connais de son entourage (ça faisait un peu autarcique, ou Rémi sans famille, enfin tu vois) et il est égal à lui-même alors j’aime bien (ça aurait été flippi-flippant de se rendre compte qu’il est totalement différent selon le contexte, isn’t it ?).

[J’te jure un jour y’a moyen que je parle d’autre chose que de Jacquot, mais là à part me plaindre de la fac je vois pas ce que je pourrais dire d’autre (je vais devenir folle d’un instant à l’autre, et je crois que tous les autres étudiants du patrimoine aussi, laisse tomber la neige le bazar que c’est cette année (encore pire que les autres années t’imagines même pas)).]

Là pour coclure je t'aurais bien mis une photo de Jacquot et imou, mais forcément son ordi se la joue rebelle de la forêt, et il a décidé que je devais formater ma carte mémoire Compte là-dessus et bois de l'eau fraîche, 'rdinateur.

De krommlech.

Rangé dans SCF, Sans catégorie fixe.

La villégiature.

Dimanche, 3 octobre 2010.

En ce moment je suis en villégiature quasi-permanente chez Jacquot, ce qui est plutôt cool. Dans ma famille ils aiment bien comme ça ils peuvent toujours piquer l'ordi (Chritelle s'est mise à MSN et tout) éventuellement mon lit (il a des matelas à mémoire de forme et on entend personne ronfler (sauf si Kromkrom dort dans la pièce)).

Par contre chez Jacquot y'a même pas de lit. C'est pas pratique si je veux faire la sieste (j'ai une vie épuisante). Soit je dois me recroqueviller sur le canapé (j'ai une vie épuisante ET des grandes jambes), soit je dois déplier le canapé-lit. Mais déplier le canapé-lit implique que je doive d'abord déplacer la table, et déplacer la table implique une fois sur deux que je fasse tomber le cendrier plein de cendres sur le tapis (Jacquot essaye de me refiler du cancer du poumon des fois (toutes les vingt-sept secondes)).
Après je dois passer l'aspirateur et bonjour la sieste.

Mais c'est bien parce que je peux emmener chez lui tout ce que je veux sauf ma peluche de Oui-Oui.
Je lui ai dit : "je peux emmener un bol digne de ce nom pour manger mes céréales ?" (les siens sont minuscules et BLANCS).
Alors il a dit "tu peux emmener tout ce que tu veux."
Alors j'ai dit "je peux emmener ma peluche de Oui-Oui ?"
Alors il a dit "tu peux emmener tout ce que tu veux sauf ta peluche de Oui-Oui."
Je crois pas non plus que je vais emmener mon vélo elliptique (t'façon il a plus de piles).

Aussi ce qui est bien bis chez Jacquot, c'est la répartition des tâches ménagères : je fais la vaisselle, et il fait tout le reste. Hé, hé. (La dernière fois quand même j'ai débarrassé les trucs qui étaient sur la table pour qu'il la lave (mais c'est lui qui les a remis en place après)).

Maintenant normalement la semaine prochaine je vais passer à une autre villégiature de Jacquot, qui s'intitule Pécore-city.
Parce que Jacquot est pas un vrai meurthe-et-mosellan (ouais, je sais), mais un mosellan (ouais, je sais, bis). Et là il m'a dit "je t'emmènerais bien un week-end avec moi à Pécore-city" (t'as vu comme je l'ai bien réformé, maintenant il pense que la Moselle c'est Pécore-city, alors qu'au début il pensait que c'était un joyau de l'univers (pauvre ami)).
Ça sous-entend qu'il veut me présenter à sa famille et aussi à ses amis, et là dans la vie il me reste 5 dodos (je compte la vie en nuits de sommeil, c'est la seule chose constante) pour mourir de stress sinon je vais y aller pour de vrai (et je vais mourir de stress).

Après je lui ai demandé si lui voulait rencontrer Vévé et Chritelle (je lui ai pas encore parlé de la collection de chouettes, va falloir que je m'y mette), et il m'a répondu : "Oui. Le plus tard possible." Ha, Ha.

Et pour conclure, en exclusivité mondiale, une photo de Jacquot.

http://krommlech.cowblog.fr/images/Humains/Gens/F.jpg
 

De krommlech.

Rangé dans SCF, Sans catégorie fixe.

Dit-elle en passant.

Mardi, 28 septembre 2010.

Bon, c'est le méga bazar les Jean-Cailloux !
On est mal on est mal !

Dans la vie je suis rentrée des vendanges dimanche après-midi (14 jours à me lever à 6h30 tous les matins, et 13 jours à travailler huit heures quotidiennes, comme si mon corps humain était habitué au travail (non (je suis fac d'historienne (j'ai 3h30 de cours cette semaine))))..

Donc, je suis rentrée des vendanges. Et maintenant j'ai treize trilliards de trucs à faire.
Déjà ici sur le blog, il faut que je te raconte les vendanges un peu, sait-on jamais que ça intéresse la populace. Également il faut que je fasse un article dans les règles de l'art pour te parler du colis du Swap que j'ai reçu qui était mirobolant de cadeaux. Sauf que le colis est à la maison des dalmatiens de la montagne et que je suis présentement en villégiature chez Jacquot, donc ça cloche quelque part, on est d'accord.
En parlant de mon blog je voulais dire ci-mer à Satinette qui a eu la graciosité de renouveler le Premium de mon blog, sinon tu te retrouvais avec un habillage tout moche vu que j'étais occupée à couper du raisin et marcher comme un cowboy.

Bon ensuite mine de rien faut que j'aille en cours, même si y'en a pas beaucoup, et aussi que je rattrape les deux semaines que j'ai loupées (genre j'ai 12 semaines de cours dans le semestre et je m'arrange pour en louper deux, c'est pas malin-malin).
Et aussi il faut que j'aille en stage, mais je sais pas encore quand, mystère et boule de chewing-gum. (Normalement je commence demain, mais en fait j'ai cours, poumpoumpoum.)

Aussi je dois aller à l'auto-école faire vroumvroum avec la voiture et pas m'encastrer dans un mur (challenge numéro 24).

Et avec tout ça, c'est pile le moment où les séries télé recommencent, alors je suis en retard de How I met your mother, The Big Bang theory, Gossip Girl, Grey's Anatomy, NCIS, faut que je rattrape tout ça, ON EST MAL ON EST MAL.

Et là tu vois quand j'ai une matinée de libre à consacrer à ces bidules, je me lève à 11h, bien joué Emil.

En plus faut que je fasse des trucs administratifs (genre m'inscrire à la fac ça pourrait être cool), que je me fasse vider de mon sang, que je dépense des sous (le point négatif d'avoir perdu 10kg c'est que mes vêtures me vont plus, alors là il fait froid, pof j'ai plus rien à me mettre, top-pas-moumoute).

Tu comprendras donc par la présente que si je donne pas de nouvelles, c'est que je suis vivante et busy (je ferai des bisous à Jacquot peut-être, alors visualise pas).

Pour conclure, quand même une photo des vendanges, où on voit même pas un bout de raison, normal la vie. Non mais l'intérêt de se lever tous les matins à 6h30 c'est qu'on peut profiter des levers de soleil, et ça ça déboîte quand même.

http://krommlech.cowblog.fr/images/Lieux/Paysages/P1140977.jpg

De krommlech.

Rangé dans SCF, Sans catégorie fixe.

Virgule.

Vendredi, 10 septembre 2010.

Ce qui me fatigue un peu (en plus de me moucher toutes les douze virgule sept secondes (en parlant de virgule faut que je te raconte un truc)) c'est que je peux pas m'empêcher de faire des comparaisons.

Je te raconte le truc de virgule d'abord.
Je sais, c'est pas beau de se moquer, mais.
J'ai une nouvelle petite cousine qui est née lundi matin, et le lendemain ou le sur-, dans la boîte aux lettres, y'avait un faire-part de naissance, et dedans c'était écrit grosso et modo "je pèse 3.080kg et je mesure 0.49cm", et pardon bis, mais HAHAHAHAHA.

Fin de l'aparté.

Je peux pas m'empêcher dans ma tête de faire des comparaisons entre feu pomme et Jacquot, ou Nicolas et François (Jacquot son vrai nom c'est François, et on est d'accord, Emilienne et François ça fait juste couple du troisième âge, trop cool la vie).
Avant au début (au vraiment tout début, quoi), je comparais que dalle, parce que c'était pas comparable, genre je sors de trois ans avec Nicolas et je suis avec François que je connaissais ni d'Eve ni de son époux douze jours plus tôt.
Maintenant c'est moins pareil.

Et bon j'vois pas hyper l'intérêt des comparaisons, mais mon cerveau en fait qu'à sa tête (le bougre). Le point positif c'est qu'étant donné l'aspect sélectif de mon esprit, en général Jacquot remporte toutes les comparaisons (à part qu'il aime pas mon T-shirt Little Miss Sunshine ni mon collier multicolore ni mes boucles d'oreilles Donuts ni mes pinceaux dans les cheveux (et encore il a jamais vu ma chambre, je mise sur le fait que s'il la voit il va se tirer en courant, je pense pas qu'il supportera Oui-Oui, Granny Smith, Elmer, les couettes multicolores, la guirlande d'ampoules, le champignon lumineux, mes peluches, ma coccinelle à ressort, les coquelicots géants, les cartes postales d'animaux et que sais-je encore)).
(Question bonus : comment je tombe amoureuse d'un gugusson qui a perdu toute sa part d'enfance ?)
 
http://krommlech.cowblog.fr/images/Bidules/Objets/P1120552-copie-1.jpg(Pourtant on est d'accord, il a la hyper classe Granny Smith.)

Aussi sinon je pense bien que Jacquot c'est pas hyper son truc d'aller visiter des cathédrales ou les châteaux de la Loire ou les châteaux d'Auvergne ou les zoos, et ça c'est funeste.

Par contre ce qui est pas funeste c'est que ça doit être un des humains qui me fait le plus rigoler (avec Youguette mais elle est hors-compétition (je t'ai dit que ça y est, ça fait dix ans qu'on se connait avec Youguette bonhommette ?)) et que c'est un des seuls humains voire le seul dont j'aime les câlins et j'ai même pas l'impression d'étouffer quand je suis toute enfouie au milieu de ses bras pour dormir. Et puis il me fait découvrir douze milliards de trucs nouveaux (dont des films affreux (et du manger trop cool)) et il dit des trucs mignonnets et il est encore plein de trucs chouettes. Et aussi il habite dans les pas loin et je peux aller chez lui tout le temps même si son matelas est naze de chez monsieur naze (dans ma chambre j'ai des matelas trop cools à mémoire de forme mais j'en profite presque plus jamais c'est d'une tristesse).

C'est plutôt top-moumoute ma vie, quand même.
(En fait je dis ça parce qu'entre temps je suis allée manger et je savais plus comment je voulais conclure mon article, bien joué Emil.)

(Sinon y'a moyen que t'aies plus de mes nouvelles un certain temps, dimanche je pars aux vendanges pour je ne sais combien de temps et après faut rattraper le temps perdu avec Jacquot, HAHA (comment je vais rater la rentrée, c'est triste.))

De krommlech.

Rangé dans SCF, Sans catégorie fixe.

Et les ET là-dedans ?

Jeudi, 9 septembre 2010.

Sinon je suis plutôt fatiguée par les gens qui voient des complots partout. L'homme il a trop pas marché sur la Lune en 1969, le 11 septembre c'est des galéjades, la grippe biduline elle a été créée de toute pièce pour vendre les médicaments, et cætera et cætera.

Ça doit être que maintenant y'a de plus en plus de gens athées alors ils se rattachent plus à la religion pour expliquer le moindre petit bidule qu'ils percutent pas. Du coup ils trouvent que c'est des humains hyper-puissants qui tirent les ficelles en loucedé pour faire croire à tout un chacun des trucs suspicieux. La théorie du complot quoi.

Comme dans le bouquin de Dan Brown (le Da Vinci Code je veux dire) où il te bavasse à propos des illuminati qui sont des gens mystérieux et secrets qui règlent tous les problèmes du monde et éventuellement en rajoutent quand ça les arrange.

Des types qui influencent le monde entier selon leur bonne volonté, c'est ni plus ni moins que Dieu au moyen-âge qui envoyait la Peste, la foi en moins.
C'est plus pour punir les méchants mais c'est plutôt pour arranger les riches. Et c'est pas divin c'est humain, comme ça ça rentre dans le scientifique.

En fait je dis ça parce que je me réveille et à peine on vient me dire que l'homme a pas marché sur la Lune parce que le drapeau flottait et y'a pas d'atmosphère sur la Lune et blablabla (le drapeau il flottait trop pas) et je suis hyper épuisée de toute cette suspicion.

http://krommlech.cowblog.fr/images/Humains/Gens/neilarmstrong.jpg
Par contre, la foi a disparu pas mal et donc c'est plus Dieu qui tire les ficelles (ils sont trop bons les témoins de Jéhovah, pour justifier le fait que y'a plein de trucs qui clochent et que ça s'accorde mal avec un Dieu top-moumoute, ils sortent : bah Dieu il trouvait que les hommes ils faisaient que du pourri, du coup il s'est tiré et il les laisse se débrouiller, pour qu'ils se rendent compte que sans lui ils sont pas capables de marcher droit, et voilà quoi (ha c'est facile comme ça (genre les services sociaux ils seraient intervenus dans ce cas-là, t'abandonnes pas ta progéniture parce qu'elle a cassé le vase de grand-maman, sans rire)). Bon bref je disais, la foi a disparu pas mal mais le sentiment de persécution il est toujours là, trop improbable la vie (c'est que les gens aiment bien se plaindre).

Ça c'est officiellement un article qui sert à rien (à moins que tu sois hyper heureux d'apprendre ma théorie sur la théorie du complot, mais je me doute que non), mais que veux-tu si on me parle des illuminati trois minutes après mon réveil il peut rien arriver de bien sur ce blog (en plus je suis malade j'ai le nez qui coule alors ça joue).

De krommlech.

Rangé dans SCF, Sans catégorie fixe.

Sinon ce week-end je suis allée au mariage de ma cousine, mais pas Adiboux (je dis toujours "ma cousine" alors on croirait que j'en ai qu'une, mais dans la vraie vie j'en ai une quinzaine (et j'ai une quinzaine de cousins aussi, comme ça c'est équitable (on fait trop la parité dans la famille))).
En fait c'était la soeur d'Adiboux qui se mariait. Et ça c'est bien parce qu'on était en concurrence sur un gugusse, mais maintenant qu'elle est officiellement acoquinée il est tout pour moi, héhé. Le gugusse c'est Silk, celui de la Belgariade, et bon ça fait rien que sept ans que j'attends qu'elle se retire de la course, alors c'est pas mal.
(Maintenant je vais faire 50% Silk et 50% Jacques (et 50% Grégoire Leprince-Ringuet quand il aura conscience de mon existence (je sais ça fait 150% du coup, mais ça me fait pas peur (ça me fait penser au sandwich que j'ai créé l'autre fois, qui s'intitule le 5,5 : mi-Ortolan, mi-fromage de chèvre, mi-jambon, double mi-mie, ce qui fait 5 demis, donc 2.5, +3 pour les fils du fromage, ça fait 5,5, et voilà (c'était hyper bon (4822 calories))))))

Sinon le mariage c'était cool. J'aime bien aller à des mariages, mais j'y vais jamais parce que je connais personne qui se marie, ou si jamais je connais des gens qui se marient ils m'invitent pas à leur mariage, alors la vie est dure.

J'ai rien de spécial à dire à part que c'était funky (y'avait des gens sans pantalon, des gens sans chemise , et tout)  bon à manger et je me suis brisé les mollets à force de danser parce que je suis une lopette et que j'ai pas l'habitude.

Y'a plu à peu près 15 minutes, juste le temps de sortir de l'église grosso et modo, alors on dit "mariage pluvieux, mariage heureux" (Chritelle elle dit que c'est parce que le mariage est plus vieux, et ça la fait rire).

Mais je te montre pas une photo des mariés, parce que va savoir pourquoi le bougre de 'rdinateur de Jacques il veut pas lire ma carte mémoire, ha merci le 'rdinateur.
Mais je mets une photo de Chritelle et imou et voilà  hop. (Y'a pas des milliards de photos de Chritelle et imou, et sur celle-là elle trouve qu'elle est pas bien, mais tant pis pour elle, HAHA.)

http://sphotos.ak.fbcdn.net/hphotos-ak-snc4/hs365.snc4/44856_1588264989712_1328449818_1551249_4275021_n.jpg

De krommlech.

Rangé dans SCF, Sans catégorie fixe.

On s'en fout on part mardi.

Vendredi, 20 août 2010.

Le truc agaçant avec les vacances, c'est qu'après si tu veux raconter aux gens comment c'était bien, tu peux pas.
Il faut être un peu dans le truc pour savourer.
L'autre truc agaçant avec les vacances, c'est quand c'est fini, mais là ça allait, à peine j'étais rentrée que je suis repartie vers d'autres cieux (à peine c'est dans les une heure et quinze minutes de passage par la maison des dalmatiens de la montagne). En fait non, pas vers d'autres cieux, je suis allée chez Jacques, donc c'est le même ciel, mais tu chipotes pas (ça faisait trois semaines qu'on s'était guère vu, non mais saper et lipopette !). (Un jour je te raconterai comme il est méchant.)

Je suis rentrée de vacances et c'était top-moumoute puissance mille, j'ai entendu le mot "Tabouret" dans les treize milliards de fois et c'est notable.

http://krommlech.cowblog.fr/images/Humains/Groupes/DSCF0029.jpg
Là si tu veux c'est mes compagnons de vacation, et si tu meurs d'envie que je fasse les présentations, à gauche c'est Thomas d'abord qui était un compagnon de camping (si un jour tu as lu des trucs sur un Thomas sur mon blog, bah c'était lui et voilà). Ensuite c'est Mom's qui est mon cousin mais pas un compagnon de camping, et après Mom'sette qui comme son nom l'indique est l'acoquinée de Mom's mais pas une compagnonne de camping. Après c'est Myriam qui est la cousine de mes cousins mais qui est pas ma cousine, et qui habitait dans la ville du camping et qui hébergeait Mom's et Mom'sette (c'est pour ça que c'étaient pas des compagnons de camping) et après au-dessus c'est Aurél qui est mon cousin et aussi un compagnon de camping et aussi mon compagnon de dormir. Et le dernier à droite c'est Coco qui est un compagnon de camping et méchant (ha, ha, ha).

Et là t'avoueras que ça t'avance pas à grand chose de savoir tout ça, mais au moins tu sais avec qui j'ai passé ma vie pendant deux semaines et si je te parle d'eux plus tard parce qu'une anecdote grandiloquente de vacances traverse mon cerveau, tu auras intérêt à savoir de qui je parle, dis donc !

Bon sinon le camping c'est quand on était près de Carcassonne dans la ville de Myriam, mais après au bout d'une semaine on s'est enfuis vers la Bretagne et donc y'avait plus Myriam, et Thomas nous a vilainement abandonnés au bout de deux jours, mais par contre y'avait la famille de Coco au grand complet ou presque, et des crêpes, et plein d'autre nourriture bretonne.

Fais-moi penser à te monter des photos de Bretagne où le ciel était bleubleubleu, comme  ça ça sera cool.
Et aussi je devrais te montrer des photos de Thomas comme ça tu verras que c'est pas Dieu sur Terre (c'est dans ma famille ils croient ça).
De toute façon je te montrerai des photos, crois pas que tu vas y couper, c'est juste que là je peux pas, je suis chez Jacquot et figure-toi qu'il connait pas l'existence de Photofiltre ou bidule (bravo les Mosellans, hein) donc faut que j'attende d'être reviendue à la civilisation ( la maison des dalmatiens de la montagne, quoi), et voilà.

Sinon je voulais ajouter que je me suis sentie Youguette pendant deux semaines (je disais pas n'importe quoi (ou alors si mais je m'en souviens pas)), parce que, d'habitude je suis grande, un mètre et quatre-vingt centimètres pour vous servir, et les gens autour ils sont plus petits ou pas plus grands, sauf que quand les compagnons de vacances culminent à 1.95m ou quelque chose dans ce goût-là, j'avais l'impression d'être petite. (C'est pour ça que j'ai dit que je me suis sentie Youguette.)
En plus ils se servaient de moi comme accoudoir, je te raconte pas.

Enfin pour conclure, Tabouret, T.A.B.O.U.R.E.T..

De krommlech.

Rangé dans SCF, Sans catégorie fixe.

<< Page précédente | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | Page suivante >>

Créer un podcast