Dans un moment de perte de lucidité - ou de perte de temps, on peut dire - je fis une nouvelle page statique.

Elle s'intitule le cinéma, le cinéma.
Elle parle du cinéma, du cinéma. Sans galéjade.
C'est dans le menu, et ici.

http://images.allocine.fr/r_760_x/medias/nmedia/18/71/78/95/19203121.jpgLui je l'ai vu hier, top-moumoute !

En fait c'est aisé, je me suis dit, tiens tiens tiens, si je faisais une liste des films que j'ai vus au cinéma, comme ça peut-être si y'a des gens qui veulent voir un des films que j'ai vu, peut-être ils me demandent ce que j'en ai pensé pour se faire une idée (sait-on jamais).
Aussi je me suis dit, tiens je vais mettre les films que j'ai envie de voir au cinéma, comme ça :
- si quelqu'un veut m'accompagner, mais pourquoi pas, ma brave dame ?
- si quelqu'un a vu un des films que je veux voir et qu'il le trouve hyper-nase, il peut me le dire haut et fort.
Pour cette solution-là, j'ai moins d'espoir, mais sait-on jamais, un miracle en ce bas-monde (il m'en faut pour ma canonisation, te rappelé-je).

Bon sinon, y'a moyen que j'arrête de mettre à jour d'ici deux minutes, parce que ça me saoulerait, cela l'avenir ne nous le dit pas (j'ai pas Elizabeth Teissier dans mes accointances).

Comme j'ai pas que ça à faire d'éplucher tous mes tickets de cinéma depuis ma naissance, je mets juste les films que je suis allée voir depuis le début de l'année. En plus avant je vivais dans une grotte, j'allais pas au cinéma.

Enfin, si tu trouves que cette initiative est la moins utile du monde, passe-moi le message, j'irai planter des choux à la mode de chez nous et je la laisserai tomber.

De krommlech.

Rangé dans Au cinéma lala.

Shutter Island.

Mercredi, 24 février 2010.

Hier soir je suis allée voir Shutter Island. Mauvaise, mauvaise idée. Je faillis décéder durant la séance. Et après.

C'est le dernier film de Martin Scorsese, avec Leonardo DiCaprio (j'aime bien les pléonasmes (c'est comme si on disait, "le dernier film de Tim Burton avec Johnny Depp")).

Pour te donner l'ambiance du truc, ça se passe dans les années 50 sur une île pleine de falaises, où dessus y'a un hôpital psychiatrique pour malades dangereux, pendant une tempête. Et y'a des enquêteurs qui viennent enquêter parce qu'une des patientes a disparu. Ambiance festive somme toute.
Total, je faillis décéder durant la séance. C'est-à-dire que déjà, je pleure devant 95% des épisodes de Grey's Anatomy, tu vois le niveau d'émotivité. Donc, dès que c'est un peu stressant, bah j'y vais pas de main morte niveau stress (alors que le reste du temps je suis plutôt anti-stressée comme gugussette).
 
http://krommlech.cowblog.fr/images/Arts/Cinema/ShutterIsland.jpg(Sur ces photos se cache la plus moche cravate du monde, sauras-tu la retrouver ?)

Là c'était le stress à tout bout de pré. Ça se passait dans un asile psychiatrique, je te rappelle. Avec une panne d'électricité. Le truc hyper-glauque qu'on croirait les forts de la ligne Maginot niveau joyeuseté.
Bon p'is finalement, c'est carrément l'arnaque comme technique, parce que, tu stresses, tu stresses, mais au final, y'a pas tellement de moments angoissants. Ça fait croire que ça va être angoissant, mais finalement y'a qu'une seule fois où j'ai vraiment sursauté (je te raconte pas le bond de cabri).

Le film il était bien. Mais bien de la catégorie "j'ai bien aimé mais faudrait me filer un sacré paquet de sous pour que je le revoie une autre fois". Comme Sixième sens (le flip ce film), ou l'Échine du Diable (argh).

En plus sur la fin y'a une tombée des nuages (un truc inattendu je veux dire (sauf si t'es plutôt bon pour deviner qui est le meurtrier dans les séries télé (je me gourre à chaque fois))). Mais du coup, une fois que tu connais la fin, peut-être que y'a moins d'intérêt de revoir le film. J'en sais rien et j'en saurai jamais rien, faudrait pas que je crise-cardiaque si jeune.

En plus je te rappelle qu'en demeure, je dors toute seule dans le sous-sol de la maison des dalmatiens de la montagne, du coup avant de dormir j'ai écouté l'émission de Laurent Ruquier pour dissiper les mauvaises ondes (ça m'a fait sortir de la tête l'idée qu'un dangereux psychopathe pourrait être caché dans le garage ou frapper à la fenêtre de ma chambre pendant la nuit).

Si tu veux, je te fais de la statistique sur le film qu'elle est bonne : on était quatre, Chritelle, Adiboux, Youguette et moi.
Chritelle a pas aimé le film, Adiboux a dit bof, les autres ont bien aimé. 50% de spectateurs satisfaits.
Chritelle et Adiboux avaient compris la fin avant la fin, Youguette et moi nan. 50% de réussite dans la chute finale.
On peut en conclure que si tu devines la fin avant, tu trouves ça moyen, pour le coup. Faut pas être Sherlock Holmes on va dire.
Sinon pendant le trajet du retour on a passé plein de temps à faire "haaa mais c'était pour ça que y'avait ça !" et blabla. 100% de "haaa mais c'est pour ça que y'avait ça !" pendant le trajet du retour.

Ça te donne une idée.

(Sinon hier aussi j'ai vu I love you Phillip Morris qui était TROP génial, madeleine inside et tout, et Ewan Mc Gregor-mon-dieu-qu'il-est-beau, et celui là je pourrai le revoir mille fois je dirais.)

De krommlech.

Rangé dans Au cinéma lala.

La meilleure scène de film AU MONDE.

Dimanche, 3 janvier 2010.

L'autre fois j'ai vu la meilleure scène de film du monde entier, j'te jure y'a rien qui lui arrive à la cheville tellement c'est mirifique.
C'était pendant qu'on fêtait l'anniversaire des contractions et de la perte des eaux de Marie en mangeant du foie gras et du saumon fumé.

Comme plein de gens regardent pas la télé ce soir-là vu qu'ils sont occupés à manger, discuter en famille ou que sais-je encore, le programme télé il est nul.
Et nous on était des winners alors on a choisi le truc le plus nul entre les nuls. C'était sur NRJ12.

Le film s'intitulait Mégashark vs Octopus.
Mais en version original c'est encore mieux, c'est Megashark vs giant Octopus. Tout de suite ça fait plus sérieux.

L'histoire c'est que y'a un requin géant et une pieuvre géante et ils se bagarrent, ils tuent des humains et d'autres machins comme ça. En réalité on voit Mégashark les trois quarts du film, dont 75% du temps le même plan, des fois inversé pour faire genre, mais pas trop. Et Octopus avant les trois dernières minutes du film il apparaît 22 secondes le temps de bousiller un puits de pétrole.
À la fin, je te le donne en quatre mille, Mégashark et Octopus s'affrontent, et là c'est beau, c'est épique, c'est héroïque.

Octopus il entoure Mégashark de ses huit tentacules longues comme un séquoia géant, et il serre, il serre, pour le pousser au trépas. Mais Mégashark sort ses crocs aiguisés et paf, il coupe un tentacule à Octopus qui crie "Ouille ouille ouille".
Ça saigne beaucoup, cette affaire, mais Octopus résiste.

Et c'est ainsi qu'arrive la fin, focalisé sur nos deux héros sombrant de concert, l'un dans les tentacules de l’autre, entourés de leur propre sang, dans les abysses sans fond de la côte pacifique des USA.
http://www.scifiscoop.com/wp-content/uploads/2009/05/giant_octopus.jpgIci notre vaillant Octopus affronte un sous-marin.

Moi j'dis qu'ils sont descendus là où il fait tout noir avoir un peu d'intimité, et que d'ici quelques mois va nous sortir Méga Octoshark, un requin de soixante-quinze mètres de long à huit tentacules, et qu'il va tuer le monde entier.
Mais c'est pas sûr.

Donc, la meilleure scène de film du monde entier de l'univers, elle est dans ce film, elle existe grâce à Mégashark le winner qui est hyper, et je reste sans voix devant de si beaux effets spéciaux.

Un avion ça vole à 10.000 mètres d'altitude, tu noteras.

De krommlech.

Rangé dans Au cinéma lala.

Si tu veux m'inviter au cinéma.

Dimanche, 6 décembre 2009.

J'ai vu ce questionnaire-là sur les films sur plusieurs blogs, alors hop hop je l'ai piqué, comme je suis une piqueuse (une fois j'ai volé un stylo chez ma voisine parce que j'ai cru que c'était les stylos avec une gomme au bout du capuchon qui efface le stylo bille, et j'en voulais absolument un. Mais en fait c'en était même pas un, l'arnaque. J'étais en primaire à l'époque.).
Bref j'ai pris le questionnaire, j'ai remplacé une question par une autre, et aussi j'ai choisi deux films par catégorie parce que j'arrivais vraiment pas à me décider sur un seul, des fois.

Et crois pas que je me suis tartie à mettre un lien pour chaque film, si tu veux des infos va voir sur Google qui est ton ami, hein.

Et si toi aussi tu veux le faire, je t'en prie, copie-colle.

Les films dont je connais les répliques par cœur

http://krommlech.cowblog.fr/images/Profil/4303343.jpghttp://krommlech.cowblog.fr/images/Profil/4303369.jpg
Le cercle des poètes disparus
Le secret de Brokeback Mountain
(Je réécris les titres si tu es un peu bigleux, on sait jamais (note que là même moi j'arrive à lire.)


Les films qui m'ont traumatisée


http://krommlech.cowblog.fr/images/Arts/Cinema/69197536afjpgr160214b1CFD7E1fjpgqx20020822083936.jpghttp://krommlech.cowblog.fr/images/Arts/Cinema/18375186jpgr160214b1CFD7E1fjpgqx20040315090442.jpg

Requiem for a dream. Genre, j’entends la musique et ça me donne envie de vomir, à peu près.
La passion du Christ. Immonde immonde immonde.


Les films que j'ai vu au moins 10 fois

http://krommlech.cowblog.fr/images/Arts/Cinema/19167148jpgr160214b1CFD7E1fjpgqx20090911025546.jpghttp://krommlech.cowblog.fr/images/Arts/Cinema/affiche2jpgr160214b1CFD7E1fjpgqx20021120060310.jpg
Sleepy Hollow. La première fois que je l'ai vu, je l'ai regardé trois fois dans la même semaine.
Les deux tours. Trois fois au cinéma et ensuite en version longue pas mal d'autres fois.


Les films dont personne n'a parlé...et pourtant

http://krommlech.cowblog.fr/images/Arts/Cinema/18408821jpgr160214b1CFD7E1fjpgqx20050214070411.jpghttp://krommlech.cowblog.fr/images/Profil/4303342.jpg
Stage beauty. Je l‘avais trouvé trop top-moumoute quand je l'ai vu. Mais il avait une mauvaise critique dans le Première et d’ailleurs j'’avais envoyé un mail au journaliste qui a écrit la critique pour lui dire qu’il était pourri.
C.R.A.Z.Y. bon on en a parlé un peu quand même


Les films dont tout le monde a parlé...et pourtant

http://krommlech.cowblog.fr/images/Arts/Cinema/affasterixjpgr160214b1CFD7E1fjpgqx20021216054212.jpghttp://krommlech.cowblog.fr/images/Arts/Cinema/18467807jpgr160214b1CFD7E1fjpgqx20051229035021.jpg
Astérix et Obélix mission Cléopâtre
Les Bronzés 3


Les films cultes que je n'ai pas aimés

http://krommlech.cowblog.fr/images/Arts/Cinema/18423997jpgr160214b1CFD7E1fjpgqx20050414042154.jpghttp://krommlech.cowblog.fr/images/Arts/Cinema/18994120jpgr160214b1CFD7E1fjpgqx20081006012314.jpg
Star Wars III. Ça me tapait trop sur le système les bruits de sabre laser.
Le monde ne suffit pas, j'ai mis, mais en fait n’imoprte quel James Bond sauf que celui-là c’est le seul que j’ai vu.


Les films que je pourrais voir 100 fois

http://krommlech.cowblog.fr/images/Profil/4304156.jpghttp://krommlech.cowblog.fr/images/Profil/4303351.jpg
Ensemble, c’est tout
Les chansons d’amour
HAAAAAA !


Les films qui me font toujours autant rire

http://krommlech.cowblog.fr/images/Arts/Cinema/18686531jpgr160214b1CFD7E1fjpgqx20061103113922.jpghttp://krommlech.cowblog.fr/images/Profil/19109117w434hq80.jpg
Le dîner de cons : "Il s'appelle Juste Leblanc. - Ha bon il a pas de prénom ?"
Very Bad trip, je l’ai vu qu’une fois mais ça doit être le film pour lequel j'ai le plus rigolé au cinéma.


Les films que je n'ai toujours pas compris

http://krommlech.cowblog.fr/images/Arts/Cinema/18686128jpgr160214b1CFD7E1fjpgqx20061102114716.jpghttp://krommlech.cowblog.fr/images/Arts/Cinema/18771134jpgr160214b1CFD7E1fjpgqx20070529020310.jpg
The fountain : J'ai compris que y'avait Hugh jackman, et c'est tout.
Ocean’s 13 : y'avait la clim qui m'empêchait de réfléchir, c'pour ça.


Les films que j'aime sans savoir pourquoi

http://krommlech.cowblog.fr/images/Profil/18377194w434hq80.jpghttp://krommlech.cowblog.fr/images/Arts/Cinema/19026014jpgr160214b1CFD7E1fjpgqx20081211050303.jpg
Le roi Arthur (si je sais, je suis en amour pour Lancelot)
LOL. Peut-être parce que j'aurais bien aimé avoir des bouts de ça dans mes années lycée.


Les films qui m'ont perturbée pendant des jours

http://krommlech.cowblog.fr/images/Profil/4304142.jpghttp://krommlech.cowblog.fr/images/Arts/Cinema/19096724jpgr160214b1CFD7E1fjpgqx20090424032125.jpg
Le vent se lève. Mais je l'aime trop.
L’armée du crime, et tous les films sur la seconde guerre mondiale que j’ai vus, en général.


Les films qui me feront toujours pleurer

http://krommlech.cowblog.fr/images/Arts/Cinema/19163393jpgr160214b1CFD7E1fjpgqx20090903055539.jpghttp://krommlech.cowblog.fr/images/Profil/4303358.jpg
Léon, il a la palme.
Gladiator, à la fin, là, affreux.


Les films dans lequel j'aurais voulu être

http://krommlech.cowblog.fr/images/Profil/4303365.jpghttp://krommlech.cowblog.fr/images/Profil/4303372.jpg
L'auberge espagnole.
Le journal de Bridget Jones.
 


Les films vraiment trop nazes

http://krommlech.cowblog.fr/images/Arts/Cinema/affauconnoirjpgr160214b1CFD7E1fjpgqx20020809065645.jpghttp://krommlech.cowblog.fr/images/Arts/Cinema/18964625jpgr160214b1CFD7E1fjpgqx20080724043119.jpg
La chute du faucon noir. Argh.
Peut-être. On était tombés dessus une fois avec Vévé et on a failli mourir. pourtant c'est Klapisch avec Romain Duris, mais.


Les films cultes que je voudrais voir

http://krommlech.cowblog.fr/images/Arts/Cinema/affiche2jpgr160214b1CFD7E1fjpgqx20021009031942.jpghttp://krommlech.cowblog.fr/images/Arts/Cinema/18979736jpgr160214b1CFD7E1fjpgqx20080901042016.jpg
Le dictateur, et je l'ai en DVD, faut que je m’y mette.
La liste de Schindler, parce que je l'ai ps vu en entier.


Les films que tout le monde a vu sauf moi

http://krommlech.cowblog.fr/images/Arts/Cinema/19031254jpgr160214b1CFD7E1fjpgqx20081223112651.jpghttp://krommlech.cowblog.fr/images/Arts/Cinema/044460afvojpgr160214b1CFD7E1fjpgqx20020629043132.jpg
Twilight
Star Wars épisodes 1,2 , 4, 5 et 6.


Les films que je refuse de voir

http://krommlech.cowblog.fr/images/Arts/Cinema/18409136jpgr160214b1CFD7E1fjpgqx20050217064029.jpghttp://krommlech.cowblog.fr/images/Arts/Cinema/18373869jpgr160214b1CFD7E1fjpgqx20040225053229.jpg
SAW. N’importe lequel des 27.
Le jour d’après.


Les films qui mettent de bonne humeur

http://krommlech.cowblog.fr/images/Arts/Cinema/thejunomovieposter292x410.jpghttp://krommlech.cowblog.fr/images/Profil/4303374.jpg
Juno
Little miss sunshine


Les films qui m'ont déçue

http://krommlech.cowblog.fr/images/Arts/Cinema/18754731jpgr160214b1CFD7E1fjpgqx20070323021731.jpghttp://krommlech.cowblog.fr/images/Arts/Cinema/18613332jpgr160214b1CFD7E1fjpgqx20060428113621.jpg
Pirates des caraïbes 3
Da Vinci code


Les films de mon enfance
http://krommlech.cowblog.fr/images/Arts/Cinema/affichejpgr160214b1CFD7E1fjpgqx20030122034936.jpghttp://krommlech.cowblog.fr/images/Arts/Cinema/18686566jpgr160214b1CFD7E1fjpgqx20061103115903.jpg
La gloire de mon père, et le château de ma mère.
Forrest Gump.
Et aussi quatre bassets pour un danois et Beethoven, évidemment.


Les films vus en dernier

http://krommlech.cowblog.fr/images/Arts/Cinema/19186143jpgr160214b1CFD7E1fjpgqx20091020062405.jpghttp://krommlech.cowblog.fr/images/Arts/Cinema/19187319jpgr160214b1CFD7E1fjpgqx20091022020321.jpg
2012, j'en ai aprlé.
L’imaginarium du Dr Parnassus : ouais, ouais, ouais !

 

De krommlech.

Rangé dans Au cinéma lala.

La population cinématographique.

Dimanche, 29 novembre 2009.

Ça existe des salles de cinéma où on a le droit de taper son voisin quand il parle pendant le film ? Ça serait trop jouissif comme concept. Ou alors on aurait le droit de leur mettre des gaçons dans le cou ou les mains devant les yeux, et ça leur ferait des pieds. HINHIN.

Parce que quand c'est quelqu'un que je connais, genre, au hasard, pomme, qui parle pendant une séance de cinéma, je peux bien le taper (pour Noël je souhaite qu'il arrête de parler pendant les films sinon j'irai plus au ciné avec lui et haha bien fait pour lui). Mais quand c'est les illustres inconnus de derrière PLUS les illustres inconnus du siège d'à côté qui commente toutes les trois minutes ce qui se passe à l'écran, je peux même pas les taper et c'est funeste.

En plus c'est toujours des remarques constructives, t'as remarqué ? Soit ils commentent ce qui se passe, des fois que l'écran soit pas assez gros et donc tu vois pas bien, soit ils parlent au personnage, des fois qu'à un moment il se tourne vers la caméra, il fasse un clin d'oeil et ils disent "Merci, spectateur du dernier rang, j'avais pas pensé à courir pendant que la vague m'arrivait dessus, heureusement que tu es là !"

Nan mais avec les avancées de la technologie, on sait jamais, j'ai envie de dire.

Enfin du coup, hier soir, avec Youguette, on est allées voir 2012. Même que y'avait un acteur beau, que je fais gésir sous tes yeux, tadadaaa !

http://krommlech.cowblog.fr/images/Humains/Gens/johannurb.jpgBah Youguette elle le trouve pas beau. C'est moi ou il est beau ?

Et puis cette oeuvre cinématographique qui se joue habilement des clichés nous amène à nous poser des questions existentielles, pendant que les crétins de derrière disent que y'a un tremblement de terre ou je ne sais quoi d'autre perçu par leur oeil de lynx.
Mais bon je te fais pas la liste, t'as qu'à te trouver tes propres questions existentielles.

Ayons une petite pensée pour le type qu'on suit les trois quarts du film, puis il meurt et deux minutes plus tard tous ses amis l'ont oublié comme s'il avait jamais existé, c'est hypra-cool.
Et aussi une petite pensée pour les couscous tachetés parce que je suis sûre qu'ils en ont même pas amené dans les vaisseaux machins. Alors que c'est hyper mieux qu'un éléphant, et ça prend moins de place.
Et enfin une petite pensée pour la Mort de Sardanapale qu'ils ont laissé mourir au Louvre alors qu'ils avaient vingt mètres à faire pour aller le chercher depuis la salle de la Joconde. En plus on s'en fout de la Joconde, tout le monde l'a gravé dans sa rétine, depuis le temps.

De krommlech.

Rangé dans Au cinéma lala.

Eternal Sunshine of the Spotless Mind.

Dimanche, 15 novembre 2009.

Les films biens c'est ceux qui donnent envie de spontanéité.

http://krommlech.cowblog.fr/images/Arts/Cinema/esotsm.jpg
Je sais pas tellement comment j'ai pu attendre aussi longtemps avant de voir ce film, là, Le pire c'est que je l'ai dans l'ordi depuis des siècles et des siècles mais j'ai jamais songé à le regarder alors que l'humanité complète dit que c'est bien, et puis là Arte il le passait et j'ai pas regardé la meilleure blague du monde ("Il s'appelle Juste Leblanc. - Ha bon il a pas de prénom ?") pour voir ça, j'ai abandonné le pont du Gard et Word,  après avoir vu les deux premières minutes du film je me suis enfouie sous ma couette avec le reste de mon pot de glace et j'ai plus bougé jusqu'à la fin tellement captivée j'étais.

Limite je me teindrais les cheveux en rouge, et je ferais une bataille de boule de neige au bord de la mer, sauf que y'a pas de mer ici et que j'aime pas tellement avoir de l'eau glacée dans le cou.

http://krommlech.cowblog.fr/images/Arts/Cinema/esotsm2.jpg
Je crois que les films biens ont beaucoup de lettres, comme Le cercle des poètes disparus, Little Miss Sunshine, Le secret de Brokeback Mountain, le Premier jour du reste de ta vie ou bien les Orphelins de Huang-Shi.
Et là Eternal Sunshine of the Spotless Mind.
(Et Jim Carrey il est beau dedans, non ?)

Mais y'a aussi des films biens qui ont pas beaucoup de lettres alors c'est pas une règle générale.

J'ai un nouveau film d'amour avec Jim Carrey, après The Truman Show, décidément il devrait faire que des films qui sont pas très drôles.Et qui donnent envie de spontanéité.

De krommlech.

Rangé dans Au cinéma lala.

Moi aussi !

Lundi, 20 juillet 2009.

Il y a un petit peu de la magie d'Harrry Potter qui se perd à chaque film. Harry il a plus les yeux verts. Les escaliers de Poudlard bougent plus tous seuls. Dumbledore porte plus ses lunettes en demi-lune. Il n'y a plus une table par maison dans la grande salle. Et tout plein de tous petits détails.

Et puis il faudrait qu'ils arrêtent de changer les décors à chaque fois, je sais pas, c'est censé être toujours le même château et tout le tremblement et j'ai l'impression que d'un film à l'autre tous les décors changent. Déjà que les acteurs ils vieillissent de plusieurs années par an, si en plus les décors se ressemblent pas, tout part à vau l'eau, Jean-Pierre.

Mais sinon j'ai vu le sixième film d'Harry Potter aujourd'hui (ouais on aurait pas deviné), dont j'ai vu et lu des critiques négatives, négatives et négatives. Le point est que je me souvenais plus tellement du livre, alors les incohérences par rapport audit m'ont pas moultement traumatisées.
Par contre, mais y'a pas d'action en vrai dans ce livre ? Les trucs les plus épiques qui se passent c'est Ron et Lavande qui se lèchottent le visage, quoi. Ha p'is la course-poursuite dans le champ, aussi, n'oublions pas ça.
Et puis je fus traumatisée par cette phrase : "et le bocal restera vide". Moment émouvant (ou pas). On croirait une réplique de Legolas tellement elle est bas de plafond. Mais en fait non c'est Harry Potter qui essaie d'émouvoir quelqu'un. En parlant d'un aquarium.

Bref, je vais pas faire plus long, de toute façon ceux qui veulent le voir se rendront compte par eux-même, et les autres ça les intéressera pas, je suppute. Mais c'est juste que quand même, quoi. Harry Potter il a les yeux verts, pas bleus, saperlipopette.

http://krommlech.cowblog.fr/images/Arts/Cinema/19136941.jpg
Heureusement que Rogue est là, tout de même. À défaut des jumeaux Weasley.

De krommlech.

Rangé dans Au cinéma lala.

The reader.

Vendredi, 17 juillet 2009.

Hier avec Adiboux on est allées voir au ciné The Reader (Harry Potter c'pour lundi). C'est le film pour lequel Kate Winslet a eu un Oscar cette année.

http://krommlech.cowblog.fr/images/Arts/Cinema/19106442w434hq80.jpg

Ça se passe en Allemagne, de l'Ouest quand ça se passe avant 1990, et dans l'Allemagne réunifiée quand ça se passe après 1990, logique.
C'est l'histoire d'un gugusse de quinze ans qui a une aventure avec une femme qui a, mettons, 20 ans de plus que lui. Et entre deux orgasmes, la gugussette elle demande au garçon de lui lire des livres, d'où le titre du film. Ensuite, au bout de quelques mois de liaison, elle disparaît, pouf !
Et les années passent. Et le garçon, qui s'appelle Michael, il devient étudiant en droit, et un jour avec un de ses profs et d'autres étudiants il assiste à un procès sur des crimes de guerre nazis. Et là, pouf, Hanna, la femme, elle réapparaît. Elle réapparaît sur le banc des accusées, et on découvre qu'elle a été gardienne dans les camps de concentration et d'autres petits machins du même acabit.

Le film il se passe à plusieurs époques donc, quand ils sont amants, quand se déroule le procès, et quand Michael est adulte et qu'il se remémore tout ça.

http://krommlech.cowblog.fr/images/Arts/Cinema/19062783w434hq80.jpg

Le film il était top-moumoute, bon y'a pas de blagues ni d'action, si t'aimes les blagues et l'action t'es pas servi (si quand même à un moment y'a de l'action, Michael il saute dans un tramway en marche, oulala).

Sinon y'a un truc qui m'a trop saoulée pendant le film.
Ça se passe en Germanie, et comme ça s'appelle The Reader, tu t'imagines bien que y'a des bouquins. Et alors, les bouquins ils sont en anglais. Ohhh c'est moisi. Bon en même temps j'imagine qu'en VO ça aurait pas été terrible, que le type il lise un livre en allemand ou quoi, mais quand même.
Hanna elle demande "tu étudies quoi en allemand ?" Alors il lui explique et paf, il sort son livre en anglais, alors qu'il étudie l'allemand avec.

Mais sinon à part ça j'ai bien aimé.Mais j'ai lu aussi des critiques de gens qui ont pas aimé, et comme je suis pas capable de faire une critique de film, bah c'est ballot, tu pourras jamais savoir grâce à moi si ça te plairait ou non.

Pour conclure, je conclus en disant en conclusion que le film c'est l'adaptation d'un livre qui s'appelle tout pareil, et qui a été écrit par Bernhard Schlink. ais je l'ai pas lu, alors bon.

http://krommlech.cowblog.fr/images/Arts/41BVGJD0M6LSS500.jpg

De krommlech.

Rangé dans Au cinéma lala.

Public Enemies.

Mercredi, 8 juillet 2009.

Hier soir avec Adiboux ma cousinette on est allées voir Public Enemies. Ça parle de l'ennemi public numéro 1 dans les années 30, de son petit nom John Dillinger, qui braquait des banques en veux-tu en voilà plein. Décédé à 31 ans, ça fait jeunet quand même (j'imagine que je te bousille pas le suspens du film si je te dis que l'ennemi public numéro 1 trépasse à la fin du film).

C'est Johnny Depp qui joue le rôle de Dillinger (Adiboux s'est mise à baver dès les trente premières secondes du film (ça serait trop la classe de voir le petit sourire en coin de Johnny Depp pour de vrai)). Et c'est Marion Cotillard qui joue Billie Frechette, la copine de Dillinger.
Puis t'as aussi Chrisian Bale qui joue le policier chargé de capturer Dillinger, Melvin Purvis, et Billy Crudup qui joue le patron d'icelui, et même pas j'avais reconnu Billy pendant le film ! Tt tt tt.
Par contre, j'ai reconnu David Wenham, HAHA. C'est lui qui faisait Faramir dans le Seigneur des Anneaux si tu te remémores plus (et il joue dans les Orphelins de Huang Shi le film de 2008 que j'ai le plus aimé d'amour, sauf qu'il se fait trucider au début alors bon).

Bref, le film est sympathique, si t'aimes les histoires de gansters et tout ça, on va dire, parce que si tu es plutôt Bridget Jones ou Babar tu risques de trouver ça moins bien. J'avais lu avant le film que les scènes de fusillade elles étaient longuettes, mais en fait non j'ai pas trouvé. Ma problématique était que des fois je me souvenais plus si le personnage c'était un gangster ou un policier, mais sinon tout allait bien.
D'ailleurs il a de bonnes critiques alors j'invente pas qu'il est bien.

La problématique, trouvé-je, avec les films qui racontent l'existence d'humains ayant existé, c'est qu'après on a tendance à assimiler la tête de l'acteur à la tête de la personne (je te remémore pas le Louis XIV-Léonardo DiCaprio-Benoît Magimel (en plus Loulou il avait la petite vérole donc il était sensiblement plus moche que DiCaprio, j'ai envie de dire)).
Du coup j'ai cherché les photos de John Dillinger le vrai et Billie Frechette la vraie. Comme ça je continue à voir Johnny Depp comme le gugusse le plus top-moumoute du monde (hier avec Adiboux on cherchait des acteurs beaux de moins de trente ans, enfin au niveau de Johnny Depp mettons, mais qui ont plus notre âge que celui de nos parents en fait. Nous ne trouvâmes point. Y'avait bien Heath Ledger mais il a eu la mauvaise idée de décéder. Parce que Zac Efron et Robert Pattintruc, sans rigolade ils sont pas à se décrocher la mâchoire (surtout le petit Robert)) donc le voir comme le gugusse le plus top-moumoute du monde et pas comme un gangster des années trente qui s'est pris une balle au travers du crâne (mea culpa pour le suspens, mais en même temps c'est la vie d'un type qui a existé donc je spoile pas). Et je vois pas Marion Cotillard comme la copine du gangster mais comme la gourgandine qui sort avec Guillaume Canet (sale nulle).

Et si toi aussi tu veux, voici donc John Dillinger et Billie Frechette.

http://krommlech.cowblog.fr/images/Humains/Gens/johndillingerjpg3706.jpghttp://krommlech.cowblog.fr/images/Humains/Gens/billie2.jpg

Par contre je te mets pas de photo de Johnny Depp et Marion Cotillard, je suppose que tu sais à quoi ils ressemblent (ou alors tu vis dans une grotte et tu pédales pour avoir l'électricité qui te permets de venir sur mon blog, je sais pas).

De krommlech.

Rangé dans Au cinéma lala.

Coraline.

Dimanche, 7 juin 2009.

http://krommlech.cowblog.fr/images/Arts/Cinema/19116343w434hq80.jpg

Je viens d'aller voir Coraline dans une salle de cinéma remplie d'enfants. Déjà en temps normal, une salle de cinéma remplie d'enfants, c'est mauvais, rapport au fait qu'ils ont pas encore intégré le principe du "ta gueule au cinéma" (comme à la fin du film, y'a un des personnages qui dit "vous voulez un verre de gin ?" et là une georginette dans la salle a dit "pourquoi un jean ?").

Mais alors en plus, Coraline c'est pas méga un film pour les enfants dis donc. Ça tape dans la catégorie flippant à certains moments, du coup y'a même un enfançon qui s'est mis à pleurer dans la salle, bonheur immense quoi.

Mais sinon c'est un film bien, enfin je veux dire mettons si tu aimes l'univers de the Nightmare before Christmas ou les Noces funèbres ou qu'est-ce que j'en sais encore. Enfin vu l'affiche je suppose que tu aurais pu le deviner tout seul, surtout que c'est écrit dessus par le réalisateur de l'étrange Noël de M. Jean-Pierre, alors ça aide. Donc si tu aimes ça, et ben tu devrais bien aimer Coraline, et si tu aimes pas, bah j'en sais rien moi.

Rien que pour les chiens empaillés déguisés en ange, nan mais ces chiens empaillés, c'est formid'. Et les gugussses à yeux de boutons, non c'est le flip eux.

http://krommlech.cowblog.fr/images/Arts/Cinema/19052157w434hq80.jpg

Bref, l'histoire si tu sais pas, c'est une petite fille qui emmènage dans une nouvelle maison, et comme ses parents s'occupent pas méga d'elle elle farfouille et elle trouve une mini-porte qui la mène vers un monde où tout est pareil mais en mieux. Et où les gens ont des yeux de bouton, c'est flippant je reviens pas là-dessus.
Bref tout est mieux, mais en fait c'est pas le mieux, HINHINHIN.

Et voilà.

http://krommlech.cowblog.fr/images/Arts/Cinema/19028574w434hq80.jpg

Et j'ai vu la bande-annonce de l'Âge de glace 3, et finalement j'avais vu le 1 mais j'ai jamais eu le besoin irrépressible de le revoir, et j'ai même pas vu le 2, mais le 3 il a l'air rigolo. La bande-annonce elle est là si jamais.

De krommlech.

Rangé dans Au cinéma lala.

<< Page précédente | 1 | 2 | Page suivante >>

Créer un podcast