Je te préviens avant, cet article, en plus d'avoir l'air barbant, EST barbant.

J'ai croisé un pigeon albinos gothique. Stop. J'ai horreur des fois où ça se finit comme ça, j'peux pas m'empêcher de faire la comparaison. Stop. J'ai croisé comme Richard, mais avec huit ans de plus, les cheveux décolorés et un bébé. Stop. Ils annoncent de la neige pour lundi, j'ai du mal à y croire. Stop. J'ai envie d'être sur un banc à la pép avec un livre et ce soleil. Stop. J'ai pas envie de discuter sur MSN d'un coup, je l'ai trop fait en ce moment. Stop. L'igapo est un marais, suis-je en putréfaction ? Stop.  Quelle idée de mettre un cours de déontologie un samedi matin... Stop. Il me manque maintenant. Stop. J'ai hâte de voir le premier coquelicot de l'année. Stop.  Quinze jours qu'on s'est pas parlé, c'est dingue quand même. Stop. Il n'y a pas de bergamotes en Lorraine ? Elles doivent être importées pour faire les bonbons ? Stop. Il faut que je pense à donner cette photo à Youguette ! Stop. Ça m'amuse de faire ça comme ça. Stop. Rintintin il est mieux que Rex-euhhhh. Stop. Plus que cinq sucettes dans la boîte. Stop. Vivement de changer de période. Stop. Un examen blanc d'anglais la semaine prochaine, j'avais oublié. Stop. J'adore quand elle fait ses yeux plein d'amour. Stop. Bonne fête Bénédicte. Stop. J'ai reçu ma carte d'électeur ! Stop. Y'a des articles qui disparaissent, parfois. Stop. Dans deux semaines, c'est l'exposition des minéraux et des insectes, whouuu ! Stop. Je suis de très chouette humeur aujourd'hui. Stop. Je vois pas comment je pourrais illustrer cet article. Stop.
Pistache. Stop. Aujourd'hui je vais me marier, et après on part en lune de miel à Madagascar. Stop. J'aime bien les éditos de Pierre Taribo. Stop. J'ai fait une rime !  Stop. Tu ne connais pas l'épousé. Stop. Je vais allier l'utile à l'agréable, le banc de la pép au soleil et les textes d'anglais. Stop. Bleu ! Stop. Qui va lire ça, vraiment ? Stop. Est-ce du temps perdu d'avoir dormi pendant vingt ans lorsqu'on en a soixante ? Stop. L'ordi ne rame pas ! Stop. Mardi était une excellente journée, je crois, on devrait en avoir des pareilles plus souvent. Stop. Je crois mais étant dieu, ce que je crois est certain. Stop. Bientôt je présume que je vais finir certains délires, plutôt que de les oublier. Stop. Comme une jeune copieuse-tricheuse a piqué le "supputer", j'adopte "présumer". Stop. La Mort de Sardanapale git toujours sur mon bureau. Stop. Peut-être que ça fait pavé, mais je ne sauterai pas de lignes. Stop. Qui utilise le raccourci Alt+0133 ? Ça raccourcit même pas. Stop. Mais je vais finir là, l'inspiration a chu, et il faut que je mange. Stop. Bon ce que tu veux, personne qui lit. Stop. Journée, avant-minuit, fin de journée, soirée, nuit, week-end, appétit, choisis, raye les mentions inutiles. Stop.  Ne raye pas l'écran d'ordi, fais-le dans ta tête uniquement, bien sûr. Stop.

J'suis gentille, j'aurais pu te l'écrire en morse et te filer juste l'alphabet.



De krommlech.

Rangé dans Plein de trucs.

Alors, tu sais, que j'adore avoir le dernier mot.
Que j'aime pas qu'on me croie pas, ça fait comme si on croyait que je dis des mensonges ^^
OR tout le monde sait que je ne mens jamais.

Donc voici, une démonstration (brillante, est-il besoin de le préciser ^^) qui ne va intéresser personne.
Mais c'est mon blog, j'écris c'que j'veux d'abord euhhh :p

Phase un :
Bien, je vais commencer par quelques phrases d'une vérité inouie.
Tous les gens qui lisent ce blog sont des filles.
Je n'ai jamais rencontré de cowboy, je me contente de films pour en voir (Down in the Valley whouu !).
Je n'ai jamais sacrifié pour personne quatre de mes huit heures de sommeil alors que j'avais cours le lendemain.
Il n'y a aucun blog où la plupart des articles sont affublés d'un de mes inutiles commentaires.
Je ne connais aucun gugusson qui arrive à avoir la classe en portant des bottes.
Jamais personne n'a ouvert d'enveloppe envoyée par mes soins et y a découvert la Mort de Sardanapale.
Je n'ai pris personne en photo quand je suis allée à Paris, uniquement des monuments, des oeuvres d'art et des pigeons.
Personne ne met de sournois après avoir dit "bonne nuit".
Personne ne répond qu'il n'est pas matérialiste quand on parle d'offrir un cadeau d'anniversaire.
Je ne connais pas de copieur-tricheur (uniquement des copieuses-tricheuses ^^)
J'aurais encore bien un quintal ou deux de phrases qui siéraient à ma thèse, mais le principe est compris je crois.

Phase deux de la démonstration :
Aussi louche que cela puisse paraître, à toi qui est rapide de la comprenette, aucune de ces phrases n'est fausse.
Elles sont juste incomplètes.
À chaque fois, il manque UNE EXCEPTION.
Une exception qui se rapporte toujours à la même personne, est-il besoin de le préciser ?
Une personne qui cumule des exceptions, tu seras d'accord avec moi, et quelqu'un d'EXCEPTIONNEL.

Phase trois :
Demandons à Bobby.

EXCEPTIONNEL, ELLE adj.
1. Qui constitue une exception
2. Qui est hors de l'ordinaire. => extraordinaire.
3. Qui sort de l'ordinaire par sa valeur, ses qualités. => remarquable.

Tu as vu la définition qui vient en premier ?
Tu as lu ma démonstration ?
Bien, ne me contredis plus maintenant :p

Les définitions deux et trois ne s'appliquent pas dans ma démonstration, tu remarqueras, c'est pas la fête des coquelicots ohoh ^^
Mais ça n'empêche que ça marche aussi dans ce cas-là (ouais j'dis c'que je veux-euhhhh :p)

Bien j'me tais maintenant, j'ai déjà posté un truc aujourd'hui ohoh !
C'est juste que j'avais envie de prouver que je dis pas de mensonges et que si j'le dis c'est qu'c'est vrai :p

De krommlech.

Rangé dans Des gens formidables.

Aujourd'hui, voyons la question de la barbe en plumes.
Mardi fut lancé un débat (t'as vu ça, du passé antérieur ! c'est un peu la classe quand même) pour savoir si Picsou avait ou non une barbe.
Fanny dit que oui et imou que non.
Franchement une barbe de canard ça ressemblerait à quoi ? Une barbe en plumes ! Vraiment n'imp n'imp ^^
Vous concevez aussi bien que moi que ça serait bizarre ?
Alors je me suis plongée dans le Journal de Mickey de Noémibus mais figure-toi qu'il y avait même pas Picsou !
Mais mon ami Google est venu à mon secours !
Et voilà !


PICSOU N'A PAS DE BARBE EN PLUMES.

T'façon on l'a mangé, alors même s'il en avait une ça serait pas bien grave.
Si mes souvenirs sont exacts (mais j'avoue je devrais aller faire un tour du côté de chez l'EXCEPTIONNEL cow-boy :p pour vérifier) c'est en plus lui qui a lancé le restaurant en ayant la bonne idée de cuire au soleil sous un effet trampoline.
T'façon vu que tu suis mes conseils avisés tu suis aussi bien que moi les articles du sieur et tu les apprends par cœur j'le sais bien ^^ Alors ne revenons pas là-dessus.

 Sinon, j'voudrais bien te parler d'Arty l'asticot paralysé de l'arrière-train (voilà jeune schtroumpfette cannibale tu te demandais si Youguette était dingue ? Arty l'asticot paralysé de l'arrière-train ! Si c'est pas une preuve ça ^^) mais il faut pas rire des éclopés, ou un bidule du genre.
Alors je m'abstiendrai et me tiendrai coite sur ce sujet.

 Ensuite, j'ai découvert ce que j'aime par-dessus tout ! Ce que j'applique dès que je peux.
Les syllogismes !
C'est tout à fait ça.
L'amour de ma vie.
Quand tu arrives à des conclusions genre Socrate est un chat, plus y'a de gruyère moins y'a de gruyère (d'ailleurs faut-il préciser en passant qu'il n'y a pas de trous dans le gruyère et que ce raisonnement tombe par terre ?), ou le tout ce qui est bon marché est cher, c'est vraiment l'idéal.
Une logique implacable qui conduit à du n'importe quoi, j'adoooore.
Bon c'est moins marrant quand c'est mathématique et que le raisonnement est tout beau tout comme il faut, mais ne dénigrons pas les maths.

En parlant de math (hééé y'a les partiels qui arrivent, en histoire ils aiment ça les transitions faut que je m'entraîne ^^)
D'ailleurs j'adore passer du poussin à l'ânon, c'est plus drôle et p'is on perd les gens qui suivent pas comme ça on reste entre gens biens (haha), mais soit-disant les transitions c'est bien et bla et bla.
Bref je disais en parlant de math.
En parlant de math, j'adore faire des pérations tu sais, genre multiplications, divisions euclidiennes, enfin le programme de CM2 quoi. On devrait faire ça jusqu'à la terminale et j'aurais peut-être eu une bonne note au bac.
J'aime bien faire des calculs mentaux. Ou des calculs papieraux aussi.
Mais donc là n'est pas la question.
Enfin presque pas.
L'autre jour j'ai calculé, depuis le 3 juin 2006 (la date de la fin des couuuuuuuurs ! Début des grandes vacaaaaaances ! enfin début des révisions et des épreuves du bac en fait, mais pourquoi gâcher le plaisir ?) donc depuis le 3 juin, j'ai passé 3.9% de mon temps en cours.
Et encore, quand je dis 3.9%, c'est en comptant 15h de cours par semaine, mais entre les profs absents, les quelques cours inutiles et tout le toutim, c'est une exagération.
Juste je me souviens pas exactement du nombre d'heures que j'ai eu alors je suis partie de la base 15h/semaine.
Donc, 3.9% de mon temps en cours.
Quand on me demande ce que je fais dans la vie, je réponds que je suis étudiante.
Alors que si je calcule grosso modo je passe 33% de mon temps à dormir. Je devrais plutôt dire que dans la vie je me repose. Je passe huit fois plus de temps à me reposer qu'à être en cours quand même.
Mais p'têtre après on croirait que je suis paresseuse (mais alors là ! paaaas du tout huhu)
C'est comme dans une semaine de cours normale, je passe 8.9% du temps en cours, alors que j'en passe 4.1% dans les transports, ou à marcher pour rentrer chez moi ou aller à la fac.
Pourtant je peux pas dire que dans la vie je me déplace. Alors qu'à l'échelle d'une semaine je me déplace plus que je ne suis allée en cours depuis juin, proportionnellement.
Ça m'a palpitée pendant un moment je dois dire.
Ouais j'adore faire des statistiques et des pourcentages.
Quelle idée de vouloir nous faire faire des logarithmes ou je ne sais quel autre truc incompréhensible et proprement inutile.
 

Hier j'ai vu Brad Pitt au Saint-Séb (pour toi qui ne vis pas à Nancy joyau de l'univers, le Saint-Séb est LE centre commercial du coin. Là où on trouve le magasin de cartes postales, les magasins de livres, Disney Store, et un Glup's whouhou. Bon y'a aussi des magasins de fringues et de chaussures mais ils comptent pas ceux-là. Bref)Donc j'ai croisé Brad Pitt. Mais alors il ressemblait pas du tout à Brad Pitt hein !
C'est juste un gugusson, je le croise et je me suis dit « Tiens c'est Brad Pitt ». Alors j'étais toute contente d'avoir rencontré Brad Pitt tu vois.
Alors que de dos, dans le noir et les yeux fermés il lui ressemblait même pas.
Enfin faut pas chercher. Je suis cette bonhommette, tu sais, qui a cru voir une panthère noire dans une des animaleries du Pont-Neuf. Ou qui vois Martine qui fait un bonhomme de neige À CHAQUE FOIS alors qu'en fait c'est une image d'un combat au sabre laser.
‘Fin tu vois le genre.
Genre beaucoup d'imagination, sauf quand il s'agit de trouver des sujets de convers, un peu.





De krommlech.

Rangé dans Plein de trucs.


Attention ! Attention !

Avant de lire l'article, regarde bien la taille qu'il fait !
Je voudrais pas avoir ta mort par ennui sur la conscience, sache que tout est sur le même thème.
À tes risques et périls.

•••


La jeune schtroumpfette cannibale elle pense que des fois j'écris des articles pendant mes cours. Mais alors là, n'importe quoi. Tu crois que là je suis dans un amphi ? Entourée de centaines d'étudiants ? Avec un type assis au bureau qui nous dit qu'il y a seize évêques à la chambre des Lords ? Ouais et alors ? J'voulais faire Histoire des Arts moi ! Tant qu'il parle pas de peinture flamande ou de sculpture grecque, ben j'vois pas le rapport.
Non pis si j'écrivais des articles pendant les cours ça f'rait comme si j'écoutais rien. Ça f'rait comme si à force, j'me demandais si j'allais pas devoir recommencer en septembre, tiens, ça serait marrant. Ça f'rait un peu comme si j'me rendais compte que je faisais rien mais que j'en faisais pas plus pour autant.
Ça serait pas crédible t'es d'accord ?
Le prof il ressemble à Moby. Il a un micro. J'veux une chanson, j'm'en fiche des Lords.

Mais aujourd'hui, personne qui me lit, nous n'allons pas parler musique (ça fait comme si des fois je parlais musique haha, t'y as cru !) nous allons, tous ensemble, nous interroger sur cette grande question qu'est : Pourquoi les ordis et les bidules technologiques en général ont-ils tant d'influence sur nos nerfs ?
Bon en fait comme tu te trouves dans un état de coititude absolue en ce moment (tu dors, t'es en cours, qu'est-ce que j'en sais), ben je vais soliloquer.
Et pis si je dis n'imp ça sera de ta faute. "Les absents ont toujours tort" tu connais ça ? Regarde pour voir :
"Emil ?
_Présente !
_Tous les autres ?
_...
_Tous les autres ?
_...
_Bon bah ils sont absents."
Bien.
Ça te prouve en passant que j'ai toujours raison, vu que je suis toujours présente quand je parle, donc voilà.
Un point de réglé.
Revenons à notre question.

Tu as déjà remarqué, que tu sois calme ou non, qu'un ordi pour exempler peut avoir des répercussions sur tes sourcils, ton vocabulaire, tes pensées, et même la douceur de tes gestes.
Alors déjà pour continuer cette palpitante étude, nous allons éliminer les gens qui s'énervent pour un rien, parce que euhhhh parce que c'est moi qui décide.
Bien, il nous reste ceux d'un tempérament calme. Prenons un individu bêta. (Bêta, viens ici ! Ha bah c'est bon en fait j'suis déjà là.)
Pour les gens qui ont l'honneur et privilège de me connaître (ha ! ha ! ha ! un coquelicot ironique ! ) nul n'ignore que, en plus d'être charmante, drôle et gentille (les coquelicots c'est plus chouette à plusieurs...), je m'énerve que rarement.
Bon j'te vois venir avec tes gros sabots, si t'es mon père, ma mère (mes frères et mes soeurs, whohooooo ça serait le bonheur ! Huuum) ou ma soeur tu peux te récrier et même penser que je me fous de toi, je te l'accorde. Mais comme t'es ni mon père, ni ma mère, ni ma soeur (steuplaît steuplaît dis-moi que ma moman plaisantait quand elle a dit "j'irai faire un tour sur ton blog". C'est pas que j'veux pas qu'elle lise, mais si elle lisait pas ce serait chouette quand même ^^ BREF.) Ce qui se passe au numéro des dalmatiens (le 101 si t'es trop à la masse) ne compte pas. Jette-moi des cailloux si tu t'énerves jamais contre ta famille. Au pire j'ai un paracaillou j'm'en fous haha !
DONC on va dire que je m'énerve peu en général. Cependant ce truc qui vit dans ma chambre a un certain don pour attirer les insultes, si, si j't'assure.
Et vu le nombre de fois que j'ai lu ces derniers temps "mon ordi raaaaaame ça m'énerve" ou "Rage against the PC" ou tout autre bidule du même acabit (non mais vous sentez pas visés tous les deux hein, c'est totalement fortuit comme exemple ^^), je suppute que j'suis pas la seule (ça va j'prends pas d'risques dans mes supputations.)

Ça alors ! Qu'est-ce que je parlote quand même quand y'a personne pour m'arrêter ! J'suis toute seule dans ma rangée (une rangée de huit ! Tu vois moi au moins j'fais acte de présence, c'est pas le cas de tout le monde je crois.) l'effet vodka n'agit que sur moi, c'est pour ça. (bon et sur toi aussi quand tu liras, mais t'as pas le couteau sous la gorge hein ?).
D'ailleurs paraît-il que ça aurait fait rire les gens, cette histoire de vodka, alors que je disais ça le plus naturellement et le plus logiquement du monde.
Personne pour me dire que je divague (haha non je la fais pas celle-là) et que je m'écarte du sujet, heureusement que j'suis là quand même.

Donc, pourquoi ?
Parce que l'esprit de domination inné de l'humain fait un retour fracassant ?
Parce qu'on est dépendant de ces bouts de bidules ingénieusement assemblés ?
Parce que toute la colère qu'on intériorise se doit de jaillir à un moment, et autant le faire sur un truc qui pourra pas se rebeller ?
Parce que vu le temps qu'on passe dessus, t'façon c'est inévitable ?

Tu remarqueras le retour de la fameuse argumentation en quatre points, qui m'a été si (in)utile pour certains projets londoniens. C'est juste que c'est les seuls trucs qui me viennent à l'esprit.

T'avais-je expliqué l'intérêt de l'argumentation en quatre points ?
Déjà ça va quatre c'est pas trop dur à trouver. En plus, les gens ont l'habitude de l'argumentation en trois points, alors ça les déstabilise.
Ensuite, vu qu'ils ont l'habitude des trois points, ils ont de quoi rétorquer trois fois, et tu les achèves sur le quatrième.
Ensuite quatre c'est cool comme chiffre j'trouve.
=> Hop ! Encore une argumentation en quatre points ! Bien sûr le quatrième point peut-être tout à fait crétin, on s'en fout c'est dans la poche! (J'applique ça t'as vu !)

Revenons-en à nos ovins.

• Point numéro UN.
L'esprit de domination inné de l'humain fait un retour fracassant.
C'est bien connu, l'homme est adepte de l'anthropocentrisme (C'est pas faux. 17 lettres ! Appelle Voltaire à l'aide si jamais) et il est, pense-t-il, supérieur à n'importe quelle forme de vie sur terre, une histoire de conscience, tout ça.
[D'ailleurs à ce sujet, permets-moi la parenthèse, on m'a fait une remarque tout à fait pertinente. Un homme est incapable de comprendre le langage des animaux, il percute parfois même pas le langage des bébés humains, alors que n'importe quel chien pour exempler comprend les autres chiens mais aussi son maître. Voilà fin de la parenthèse.]
Alors l'homme se doit de dominer, il est là pour ça, choisi par dieu, au centre de l'univers, blablabla.
Et là, un bidule même pas vivant oserait lui tenir tête ? Aller contre sa volonté ? T'as cru que c'était la fête des poux ?
Encore un ami, voire un inconnu, ça passe, ce sont des égaux, veut bien une certaine opposition (mais pas trop hein !) c'est dans l'ordre des choses, mais quelque chose d'inférieur, inerte, sans vie propre ? Hors de question.



• Point numéro DEUX.
Ces bouts de bidules savamment assemblés nous ont rendu dépendants.
Je pourrais te demander si tu penses que tu pourrais te passer de ton ordi (je généralise le raisonnement en me fixant sur l'ordi, mais portable, MP3, antenne de télé, micro-ondes, voiture, ce que tu veux ça marche aussi.) mais comme nous avons vu plus haut que tu étais absent, tu risquerais d'avoir tort. Donc demandons à Bêta.
"Pourrais-tu te passer d'un ordi, d'une connexion internet, Bêta ?
_J'me passerais plutôt de mon oreille droite.
_Bêta a tendance à exagérer, l'oreille est source d'équilibre, mais...
_M'en fous j'ai pas d'équilibre
_MAIS vous aurez compris l'idée."
(Quoi ? Schizophrénie ? C'est quoi ça ? Mais alors là, pas du tout !)
Bon au moins, y'a de l'aveu. Ça fait pas genre "Ha non mais alors là, j'arrête de fumer quand tu veux. Quand tu veux ! J'suis pas accro tsss" Mais les faits sont là : l'ordi est indispensable à la survie de nombreux gens, et si tu as déjà vu quelqu'un en manque (à la télé, dans la rue, qu'en sais-je) tu auras remarqué que ça a tendance à porter sur les nerfs.
Ben voilà tout pareil, un ordi qui rame, qui est lent, qui bug nous fait entrevoir les malheurs qui pourraient arriver s'il n'était plus là et inconsciement (ou pas in-) on se rend compte du sentiment de dépendance qui s'instaure, ce qui nous renvoie à notre propre faiblesse.
Haha j'plaisante c'est l'effet "il est 11h07 et j'ai faim".

• Point numéro TROIS.
Parce que même quand on est calme, on accumule un minimum de colère à chaque contrariété tout ça tout ça.
Bien. En tout cas c'est comme ça chez Bêta et Bêta est l'individu témoin, et toi t'es absent, on va pas revenir là-dessus. Quand tu seras présent tu pourras t'insurger si le coeur t'en dit, en attendant c'est moi qui parle, na.
Oui donc à force, même si on est genre la calmitude absolue (j'avais commencé les "itude" avant Ségolène, copieuse-tricheuse elle aussi tiens.) y'a bien des choses qui énervent de temps en temps.
Mais imaginons la personne qui ne s'énerve pas contre les autres. Pourquoi t'entends-je demander toi dans le fond ? Pour de multiples raisons, timidité, self control, pas envie de se faire crier dessus et d'engager une discussion houleuse, lâcheté, pour exempler (quatre points ! haha tu percutes le principe ?).
Mais alors face à un ordinateur, même le self control lâche.
Parce qu'il faut en profiter, quoi ! Il va pas se mettre à bouder, ne plus vouloir t'obéir, te crier dessus, te frapper, ou que sais-je encore. Et si toi tu sais pas, ton inconscient si ! C'est pour ça, tu t'énerves contre l'ordi pour évacuer ta colère, il est malin ton inconscient hein ?
Pis si tu t'énerves facilement en général, ben là c'est pas mon problème en fait, alors voilà.
Bientôt tu pourras t'appeler Sigmund, patience.



• Point numéro QUATRE.
C'est à ce moment que l'argumentation issue de l'esprit de contradiction est abattue, que la raison gagne, que l'obstination l'emporte, que le point numéro quatre glisse sans objection.
Pour parer à toute éventualité, je me dois d'utiliser le mot magique (non pas steuplaît, confonds pas tout), le mot qui a mis des foules d'accord, le pacificateur du vocabulaire (oui oui je vais bien. Non j'me laisse pas emporter dans mes élans de n'importequoititude. C'est juste une impression.)
Donc tu l'as (pas) deviné, je vais employer le mot inattaquable, "statistiquement" (Haha j'ai retenu la leçon ^^)
Je me suis autorisé une supputation, mais d'une logique imparable, si tu lis ces lignes, déjà tu es sur mon blog (logique logique) mais en plus tu viens de te taper tout l'article à lire (Bravo !) donc j'en déduis que tu passes un temps non négligeable sur l'ordi, sinon tu serais pas ici.
Faut avoir du temps à claquer ordinatoriennement pour venir ici (et humainement j't'en parle même pas), donc tu te trouves dans le même cas que Bêta.
Bêta préfère même pas calculer le temps qu'elle passe à fixer un ordi dans la journée, ça risquerait de lui faire peur.
Et donc, si on prend en compte, Bêta pour exempler qui dort en moyenne huit heures par jour, soit 33% de son temps libre (33% !), il reste 66% éveillé, dont une part non négligeable passée sur l'ordi.
Alors, tu en conviendras, vu que de temps en temps quand même les gens même calmes s'énervent, statistiquement (le voilà !) y'a de fortes chances que ce soit pendant le temps passé sur l'ordi, surtout qu'un ordi qui rame ou bug alors qu'on est occupé (à moins que tu aimes regarder ton fond d'écran pendant des heures quand tu es sur l'ordi, je suppute que tu es occupé), forcément c'est énervant.

Voilà, voilà, l'argumentation en quatre points est terminée, on va remercier les lecteurs pour leur attention (merci toi ! Je t'aime tu sais !), Bêta pour son aide, et mon poignet pour sa patience.

Sinon, je suis pas forcément d'accord avec les arguments que j'avance hein, mais j'aime bien argumenter quand je suis toute seule ^^ Je me devais de le préciser hihi.

En attendant mes nouveaux palpitants babillages, bien le salut, et que le vent te porte.
(Que le vent te porte, bientôt, l'explication ! Un peu de patience saperlipopette)



P.S. : Whaaa t'as vu tout ce que tu viens de lire ! Proust et ses phrases de 75 lignes à côté c'est de la rigolade. Tu peux attaquer les Confessions de J.J. directement.

De krommlech.

Rangé dans Point d'interrogation.

Ça ferait un bon titre tiens

Lundi, 12 mars 2007.

Bien le salut bande de gens !

Hier comme vous le savez peut-être ou pas, je suis allée à Fontenoy la Joûte avec Youguette et sa moman.
Fontenoy la Joûte, c'est le village du livre si tu sais pas ça pauvre hère.
C'est à dire un village avec douze mille milliards d'échoppes où on trouvent pleeeeeeein de livres d'occasion.
C'est à dire le paradis sur terre, avec un arrêt de bus cependant.



Et donc au cours de cette chouette avant-minuit, nous avons découverts avec Youguette un livre sur les prénoms, tu sais où ils donnent ton caractère supputé suivant le prénom que tes parents t'ont gentiment filé.
Pour résumer, Youguette est une parfaite femme d'intérieur qui va sombrer dans la drogue et la sieuse qui vous parle à tous les défauts du monde (mais j'aime le changement haha ouais c'est ça). Nan j'exagère mais grosso modo (qu'est-ce que je dis "grosso modo" en ce moment c'est dingue)
Oui et donc pour réfuter tout cela, je voulais aller sur un site de prénoms blabla, tu vois.
Et je suis tombée sur un chouette (ironie quand tu nous tiens) site où on peut calculer les affinités amoureuses entre prénoms.
Imagine comme je me suis amusée ! ^^
J'ai testé avec tous les prénoms qui me venaient à l'esprit de gugussons que je connais (après j'ai arrêté j'allais pas faire en plus avec les gugussons que je connaissais pas sinon c'était mort j'en avais pour la journée ^^).
Alors j'ai testé avec tout plein de prénoms, et j'ai eu entre 42 et 92% d'affinités amoureuses.
Qu'est-ce que je suis contente d'avoir appris ça ! Oulala
Le 42% c'est avec le prénom Alexandre, et euhh le 92% je vais pas me tuer à te le dire mais ça peut se trouver je suppute.
Enfin fallait que je te fasse part de ça ça m'a fait triper.

En parler de triper (waw waw waw ! une transition ! Applaudissez m'sieurs-dames) je t'ai parlé du prof de C2I hier tu te souviens ?
M'est avis qu'il ne pourra pas trouver l'adresse de mon blog, alors j'peux parler de lui haha.
Ce pourrait être un bel exemple pour vous convaincre que quand je m'y mets je suis vraiment crédule et inconsciente et que je fais confiance à n'importe qui. Mais bon c'est pas la fête ohoh. P'is t'façon j'm'en rends compte c'est le principal huhu.
J'vous avais pas dit, je crois qu'il était marié ? Mais marié dans le genre infidèle
Haa parenthèse en parlant d'infidélité ! [Dans le super site de compatibilité amoureuse là, à un moment j'ai lu un truc genre je pourrai être heureuse avec je sais plus qui parce que je vais adorer me mettre au coin du feu pour méditer et mon mari saura être discret quand il me trompera. Ça va ils mettent en confiance au moins haha]
Bref revenons-en à nos moutons.
Oui donc il est marié option infidèle (hééé je te répète ce qu'il dit hein ! Je suis l'allégorie de la crédulité oublie pas, tu peux peut-être virer des mensonges de là-dedans, mais ça serait moins drôle ^^) et option je drague la pauvre Emil qui a rien demandé.
C'est pour ça que ça me fait rire tu percutes ?
Il m'a filé son numéro de portable pour si je lui manque trop et que je veux lui envoyer des textos (mais bien sûr, et la marmotte...) et franchement ça me fascine.
[Bonjour, ce passage a été censuré.]
Haaa je vous ai dit qu'il était prof de C2I, mais ai-je précisé que c'était à Nancy 2 ? La jolie fac qui abrite les étudiants en histoire si tu suis pas. Rien que d'imaginer que je puisse le croiser ça me fait rire. (Quand je le dis que je rigole pour rien c'est pas un mythe)
C'est pas comme si je passais ma vie dans le bâtiment d'informatique en plus.
La question primordiale est : Pourquoi est-ce que je continue à lui parler ?
Et la réponse primordiale est : (non en fait la seule qui me vienne à l'esprit ^^) parce qu'il me fait délirer haha.
La jeune schtroumpfette cannibale qui m'imagine déjà violée et assassinée ou je ne sais quoi hein ? Hahaha.
Comme dirait le célèbre Bobby, "Don't worry, be happy"

Et continuons à rire c'est bon pour la santé.

En plus hier c'était mon anti-anniversaire, et je m'en suis rendue compte qu'à 23h57, alors j'ai même pas pu en faire part aux populations mondiales, si c'est pas malheureux.
Mais peut-être ne sais-tu pas ce qu'est un anti-anniversaire ?
Alors prenons au choix, quatre lecteurs d'imou (que je choisis par le plus grand des hasards bien évidemment), Youguette, Elodie, la jeune schtroumpfette cannibale et le jeune faon (c'est vraiment une manie de mettre des "jeune" partout en fait, c'est dingue ça !) Tu vois bien que c'est choisis au hasard !
Alors l'anti-anniversaire de Youguette est le premier septembre.
Et les trois autres n'ont pas d'anti-anniversaire haha c'est baloooooot.
bien ensuite, quelque est le point commun entre les trois autres, que ni Youguette ni imou n'avons ? Je te le donne en douze mille : Elodie, Julien et Marine (ordre alphabétique encore) sont nés un quantième supérieur au douze. (C'est pas faux ^^)
Et comme tout le monde sait il y a douze mois dans l'année.
Je me tue à te donner des indices pour que tu percutes tout seul t'as vu, j'exerce l'intelligence et l'esprit de logique de mes lecteurs si c'est pas gentil ça ! Ne me remercie pas c'est tout naturel.
Et bien sûr si tu es obnubilé par ce problème mais que la solution n'a pas fait *TILT* dans ton esprit, j'ajouterai enfin que je suis née le 3/11.
Voilà c'est tout pour ce jour d'hui.

Et pour finir !
Vu qu'hier j'ai acheté ce joli livre de Chamfort intitulé Maximes et pensées, caractères et anecdotes. Tout à fait le genre de titre qui me passionne tu remarqueras.
Finissons par une citation du sieur :
"La plus perdue de toutes les journées est celle où l'on a pas ri."
Ça va je perds pas trop mon temps alors ^^

De krommlech.

Rangé dans Plein de trucs.

Alors alors bande de gens !
J'avais en tête plusieurs sujets en ce jour d'hui.
Je voulais vous parler d'un jour de printemps de l'an 2000, un vendredi après midi, à 13h30, dans la cours du collège, et d'anniversaire. Bon ça c'est le trip sérieux du jour (t'as vu comme je suis sérieuse en ce moment !).
Je voulais également te parler d'un truc à base de prof de C2I, et de réveil post-midi (Post Meridiem pour reprendre le PM de nos poteaux latino-anglophones).
J'aurais également voulu te parloter des commentaires du jeune faon, les deux derniers, je viens de les lire et voilà voilà j'avais deux trois choses à ajouter. La méthode Coué, blabla.
Et peut-être finir sur une note d'improvisation qui me viendrait au cours de la lecture, je ne sais point.

C'est alors que j'eu la brillante idée !
Pour t'éviter une lecture fastidieuse, je vais te faire un sommaire ! haha malin malin ^^
Non non hier on m'a pas encore dit que mes articles étaient trop longs-je sais pas comment des gens font pour aller lire ça, va rien t'imaginer.

DONC.
Si tu veux lire un truc grosso modo sérieux à base de souvenirs de jeunesse et de confidence, tapote 1. Non je délire tu vas au paragraphe 1, on est pas chez M6 ici. C'est même pas surtaxé t'as de la chance.
Si tu veux entendre parler de prof de C2I, etc, tapote 2. Là ça sera court et succinct, j'te préviens (Pléonasme ? Non non :p)
Et enfin, si tu veux entendre parler de méthode Coué, de loup et de berger, de vodka et que sais-je encore, tapote 3.
Ensuite si tu tapes 4, peut-être y'a n'imp, peut-être y'a rien, je sais pas encore. C'est l'effet bonus caché, ou pas.

Let's go.

1. Demain c'est l'anniversaire de Thomas.
Si tu es un pauvre hère qui ne connait pas Thomas, ça veut dire que tu as été privé de ma compagnie entre 1999 et 2005, voire 2006, ce qui est très fâcheux (p'ti veinard va (Note : Je mets toujours au masculin, mais ça marche pour tous hein !).

Pour résumer, Thomas c'est un bonhomme qui était au collège avec moi, qui est mi avec mon cousin et qui accessoirement l'était un peu avec moi.
Bien tu sais (ou tu sais pas peut-être) que j'aime bien souhaiter les anniv, rien que parce que je vois pas l'intérêt de s'en souvenir si on le souhaite pas ^^ Et donc je vais lui envoyer un texto (SMS* pardon :p).
Cependant au cours de ma réfléxion, j'me suis dit que je l'avais vu, en grosso modo un an et demi, deux fois.Une fois où il avait trop bu et une fois où j'avais trop bu, huuum ce ne furent pas des échanges très fructueux.

Enfin bref, divaguant dans mes souvenirs, j'en suis arrivée à ce vendredi de printemps 2000 (oui je sais que tu attends que ça !).
Un vendredi avant-minuit donc, il était 13h30, on attendait dans la cour le prof pour aller en allemand, rangés devant l'emplacement de la salle 102 bis (c'est l'emplacement qui était le plus à droite quand on était rangés, près de celui du CDI, tu vois lequel ? (Si tu vois pas c'est que t'as pas eu l'insigne honneur et privilège d'aller à l'Embanie, chanceux que tu es)).
Quelques je sais pas quoi avant, des jours sûrement, il m'était arrivé de me confier à deux personnes. Si tu veux savoir, quand je l'ai dit à Aurél, on était sur les jeux près du commissariat, sur les tourniquets, et quand je l'ai dit à Fanny, on était dans mon jardin, entre les cerisiers. C'est dingue comme ce genre de souvenirs restent précis, c'étaient des évènements historiques faut dire ^^
Ouais donc je divague je divague ("vague" hahaha ! Jette des cailloux au cowboy c'est pas d'ma faute :p) mais grosso modo j'avais donc dit aux deux personnes sus-citées que j'étais amoureuse de Thomas (ouais j'avais 11 ans aussi, hein !)
ENFIN nous revenons à ce vendredi après-midi. On était en sixième, pour les plus ancestraux d'entre vous qui font pas le rapprochement année scolaire 1999-2000 = sixième.
Alors y'avait ma classe d'allemand, dont, je vous le donne en cinq mille, Fanny et Thomas (tu sens aprocher le drame là ou je t'explique encore ?), quand eu lieu grosso modo ce dilaogue, avec comme intervenants Fanny, Thomas, et moi, si tu suis bien comme il faut l'histoire. Bon c'est pas au mot près, ça date d'il y a sept ans quand même, mais ça te donnera une idée.
"Héé Thomas tu sais quoi ?
_Non non non lui dis pas !
_Qu'est-ce qu'il y a ?
_Non lui dis pas Fanny ! (ceci étant accompagné de geste visant à l'empêcher de s'approcher du sieur, bien sûr)
_Emilienne elle est amoureuse de toi ! (Et là, c'est le drame ! Non pas encore haha attends !)
_ Oui je sais Aurél me l'a déjà dit."
Haha. Je me confie à deux personnes, et il l'a appris de la bouche de deux personnes différentes. Ça ressemble à un flagrant hasard à ton avis, ou à une confiance trop grande envers les gens ?
Enfin voilà voilà ce fut la séquence nostalgie du moment.
Non j'délire j'suis pas nostalgique de ce moment, encore que tu peux remarquer qu'il n'a pas répondu "Je m'en fous" contrairement à euhhhh quand j'étais jeune et innocente 5 ans plus tard.
Bien, passons au 2, sans transition bien sûr (sauf si tu as choisi de pas lire le 2, ce qui serait compréhensible)

2. Nan en fait là j'ai rien de spécial à dire haha mais j'ai envie de recaser prof de C2I.
Vous savez qu'en période d'inactivité, je vais traîner sur le chat de Caramail ? Non non j'ai pas retenu les leçons de Juliette Coquine. Ça passe le temps, et qu'est-ce que ça me fait rire.
Entre les types qui percutent pas mes blagues (vraiment !), ceux qui sont vraiment, mais alors vraiment atteints, et ceux qui font des blagues drôles (oui ! y'en a !) ça contrebalance nettement tous les paumés obsédés exhibitionnistes mateurs en manque etc etc, mais ces derniers sont vraiment bien pour évacuer le trop plein de blagues pas drôles que j'ai à revendre de toute façon ^^
En plus sur Cara c'est marrant, ils mettent remplacent les mots trop vulgaires (enfin ce qu'ils considèrent comme trop vulgaire, leurs choix sont paradoxaux des fois...) Webcam, hop ils remplacent, merde aussi par exemple, enfin bon, c'est marrant ça donne des trucs drôles à lire. "Est-ce que tu as une lumière ?" "Tu aimes les parachutes ?" "Ça raisin !"
Bref on s'occupe comme on peut.
Et des fois on rencontre des gens dignes d'intérêt (tu connais dieu ? pas moi, l'autre dieu).
Et hier soir, je te le donne en quatre mille, j'ai parlé à un prof de C2I de la fac ! Haha ouais ouais. Mortel hein ?
"Tu suis les cours de C2I si t'es en licende d'histoire alors ?
_Oui oui, c'est TROP bien, la semaine dernière j'ai appris comment envoyer un email !"
Haa et après j'ai appris qu'il était prof de C2I donc. C'est pour ça qu'il me posait cette louche question.
Et pour recaser le post-midi que j'avais prévu dans l'introduction, j'ai pu me rendre compte ce matin en me levant (vu qu'on était plus le matin) que mes parents ont oublié le "On lève Emil à midi si elle est pas réveillée, quoi qu'il arrive à midi elle est sur jambes" pour en venir au "On appelle Emil pour mettre la table, si elle est pas encore réveillée bah ça sera l'occasion." L'un dans l'autre je sais pas si je suis gagnante, parce que manger dix minutes après s'être levé de la viande et tout et tout j'ai déjà connu plus appétissant ^^
Mais voilà, un petit "ma vie, mon oeuvre, au jour le jour", j'avais envie ^^
Non ce n'était pas un paragraphe inutile. T'façon t'avais qu'à pas le lire au pire, hein.

3. Ensuite les commentaires du cowboy.
Tout d'abord pour d'aborder, cette histoire de vodka blabla, tu bois pas d'alcool donc j'peux pas te saouler, et autres délires.
Déjà que c'était écrit dans ton article ! (Faut que je commente ça incessamment sous peu d'ailleurs)
Alors la théorie Igapostique est : répéter deux fois en une seule journée que je ne te saoule pas est une application de la méthode Coué (Coué hein, pas Cauet ! Bousille pas mes références à chaque fois on me le fait). J'ai écarté la théorie du mensonge encore, j'suis gentille :p
Donc méthode Coué, hop affaire réglée ^^ Gentille et aimable comme je suis, je te mets même un joli lien vers cirage de boîte si tu connais pas l'illustre Emile et sa théorie douteuse hasardeuse que j'adore.
Haaaa et bien sûr, on essaye de se convaincre qu'on est pas malade quand on l'est justement avec Coué, donc "tu me saoules pas", tu essayes de t'en convaincre si... ouais voilà conclues toi-même :p

Bien ensuite l'affaire du berger qui criait au loup.
Alors ! J'ai dit pour compléter la phrase "sauf quand je suis toute seule le soir", DONC, personne n'est là pour le remarquer. Vois-tu ?
Rien à voir avec cette histoire de loup là :p
Hmmm la semaine dernière était assez exceptionnelle en soi, y'a un certain nombre de bidules peu chouettes qui me sont tombés dans la pensée en pas longtemps, mais une personne (allez 2 en fait) qui me dit que j'ai pas l'air d'aller bien sur toutes celles à qui je parle, ça me laisse de la marge avant de trouver une nouvelle réponse au "Ça va ?"
Mais j'avoue sur ce coup-là même en discutant avec des gens que j'apprécie hautement mon sourire avait chu.
Disons que c'est l'exception qui confirme la règle ^^
Donc parfait parfait, le problème est réglé, plus d'affaire de loup et de berger.

Haa et pour répondre à ta question
Est ce que dire a quelqu'un qu'on va tjrs bien meme si ce n'est pas le cas est une bonne chose?
Je sais pas si c'est une bonne chose mais en tout cas j'ai jamais essayé :p
Mais déjà que j'ai cette impression de saouler les gens quand je vais bien, imagine ce que j'en pense si j'allais pas bien et que je leur disais :p (T'as cinq minutes pour oublier ça ! Top chrono ! (Le "t'" c'est pas forcément le jeune faon hein, c'est tout le monde qui lit ça ^^)) (T'as vu ! J'ai mis "cette impression de saouler les gens", et pas "je saoule les gens", comme ça hop ! Pas de récriminations hahaaaaaaa c'est malin hein ?)

4. Voilà le bonus caché pas caché ! ! !
Des fois quand on regarde un DVD, on cherche les bonus cachés, et après l'avoir trouvé, on est franchement déçu, on s'attendait à mieux que ça.
Tu t'attendais à mieux que ça ? Fallait acheter un autre DVD.


De krommlech.

Rangé dans Plein de trucs.

Un jour on m'a dit que je donnais de la bonne humeur aux gens.
J'crois que c'est le truc le plus chouette qu'on m'ait dit.
Mais je sais pas trop, quand je reste en tête à tête avec moi-même, j'ai vraiment le truc pour me sapper le moral.
Comment je me débrouille, ça je me demande. Laisse-moi un soir dix minutes toute seule, dans ma chambre, et mon sourire tombe par terre. C'est étrange.

Je suis là, et je me dis que je devrais dire ça.
Ensuite je me demande à qui je pourrais dire ça.
Ensuite je me dis qu'on s'en fout, parce que si je le dis, ça veut dire que je serai plus en tête à tête avec moi-même, et donc je serai de bonne humeur.
Ensuite je me dis que je devrais l'écrire. Alors je l'écris, et puis j'efface.
J'efface, parce que ça intéresse pas les gens, ça m'intéresse pas moi-même, j'ai pas envie de me plaindre, j'ai pas envie qu'on pense que je me plains, j'ai pas envie qu'on le sache.
En fait j'y pense, et je me dis que j'ai envie qu'on le sache, mais qu'ensuite on oublie. Qu'on le sache cinq minutes ça m'irait. Ouais c'est ça, cinq minutes pour découvrir que je vais toujours bien, sauf quand on me laisse en tête à tête avec moi-même le soir. Cinq minutes pour finir cette phrase "je vais toujours bien" et ensuite on oublie.
Elle est où la machine des Men in Black hein ? J'la veux moi.
Je veux faire venir un Oubliator, je veux avoir des amis poissons rouges, ça serait chouette.
Je l'écris et j'efface, mais bon une fois je peux conserver.



Je lui en ai dit des trucs à Nicolas quand je me rappelle.
C'est peut-être la seule personne qui m'a demandé si ça allait et à qui j'ai pas répondu oui, toujours. Je lui ai pas dit non, mais je lui ai fait comprendre.
Whaaa on peut dire qu'il avait les deux élèments pour le savoir, il avait toute ma confiance mais surtout il était loin, pas en face de moi.
Il devait avoir un troisième truc, mais je vois pas lequel. Parce que sinon y'en a des gens qui sont loins et qui ont toute ma confiance, pis ils se contentent du "toujours". Hmmm peut-être qu'ils passent après lui, peut-être.
On va pas faire pareil, et ça se finira pas pareil, c'est mon inconscient qui a cette sorte de logique.

J'ai changé le mot de passe invité, Barbibul ça m'a saoulé, d'un coup, alors hop ! Parti.
J'en ai mis un autre, quand même.
Oui je sais ça te fait une belle jambe, mais fallait bien que je t'en fasse part.

Au-dessus de mon radiateur, tout à l'heure (rime ! ! !) j'ai remarqué un vieux monsieur.
Il est vieux et il est borgne. Il a un long nez, qui disparaît derrière le radiateur.
Le nez de l'employé du télégraphe, chez Lucky Luke. Tu vois lequel ?
Je l'avais jamais vu, pourtant il a toujours été là, son oeil gauche fixé sur moi, son oeil droit fermé, le visage figé dans un éternel clin d'oeil. Le vieux borgne, il a vraiment pas une tête à avoir un prénom. Je le regarde, je le regarde, et je vois pas comment il pourrait s'appeler. Son regard m'intimide peut-être, je redoute son jugement.
Non j'crois pas, j'suis pas cinglée à ce point. Ohoh tu crois quoi ??
Ce ne sont que des noeuds dans une planche de bois, un bout de mur entre une étagère et un radiateur.
C'est dingue avec de l'imagination comme tout est plus attrayant.

Je me suis dit que peut-être quand j'étais dans la rue, et que je parlote toute seule, je devrais mettre un de mes écouteurs dans l'oreille. Le gauche sûrement.
J'aurais l'air d'avoir un kit main libre, et des amis ! D'une pierre deux cailloux.
Pas d'une cinglée qui parle toute seule en marchant.
C'est tentant n'est-ce pas ? J'ai pensé à ça en croisant encore un gugusson qui parlait à voix haute sans interlocuteur apparent.
C'est quand même une dingue invention, le kit main libre, y'a pas à dire.

L'autre jour j'étais fascinée par une invention, mais je sais plus laquelle.
Encore un truc que je suis la seule à trouver dingue, tellement elle est ancrée dans nos usages.
Mais si je me rappelle ce que c'est je t'en fais part, je sens que tu bous d'impatience. (Tu bous ça s'écrit comme ça ? Ça me semble drôle mais je vois pas comment l'écrire autrement huuuum)

Whaaaaa aux victoires de la musique, le type qui vient parler pour dire qu'il a guéri d'un cancer avec des moyens naturels. Haha vraiment tripant ce truc.
La fille qui chante, bim il vient lui retirer le micro des mains pour raconter sa vie.
Hahaha j'espère que t'as vu ça ça valait le coup de neunoeil.

Héééé vraiment ! Je tombe des nuages.
Je viens de taper BZUs sur Google (ouais c'est ma grande passion du moment de tapoter des trucs dans Google, et alors ? :p), et en fait y'a plein de gens qui usitent ce mot.
C'est dingue je l'avais inventé dans ma tête.
J'ai inventé un truc qui existait déjà, ça me fait rire.
Ça doit arriver tout le temps, imagine le pauvre gugusson qui vient de passer cinq ans à peaufiner son invention, il veut déposer le brevet et là il se rend compte que ça existe déjà.
Ça doit être fort désappointant.
Whaaa quand même, BZUs.
J'ai toujours le monopole de Krommlech, et je partage l'invention de Oabcem avec Aurél.
Ça m'en fait deux !
Tous les autres on peut les trouver ailleurs j'suis sûre, mais ceux-là faut s'accrocher pour les trouver hahaaaaaaa.

Haaa oui c'est vrai, j'avais décidé un truc.
J'avais décidé qu'à chaque article je trouvais une conclusion.
Je vais le faire, oui oui !
Haaa Oui-Oui ! Ils vendent du papier-cadeau Oui-Oui chez Match, en plein de couleurs différentes.
Et du Dora aussi, mais y'a pas Chippeur, j'vois pas l'intérêt.
On s'extasiait avec ma soeur en attendant à la caisse. (Ouais surtout moi j'avoue.)
Bon elle ça passe elle va avoir huit ans (Note : trouver un cadeau à Noémibus avant la fin de la semaine prochaine) mais j'ai encore vu un type qui me regardait bizarre.
T'm'étonnes il devait être au collège à vu d'appendice nasal, faut être dans le rang à cette époque, dans l'originalité de la mode et tout et tout. Déjà qu'on me balançait des cailloux parce que j'étais fan de Harry Potter (on m'en balançait pas vraiment hein, va rien t'imaginer ^^), j'imagine même pas si tu tripes sur Oui-Oui, classé associal direct. Bref.



La conclusion du soir bonsoir : euhhhhh un tien vaut mieux que deux tu l'auras pas.


De krommlech.

Rangé dans Guilleret c'est où ?

Haaa !
Je voulais te parler du mensonge que je t'ai dit ! Tu sais le coup du "j'ai du mal à être sérieuse plus de deux minutes"
Et donc te poser une question.
Mais j'ai relu mon article et il me semble tellement insipide que je vais pas le publier.
Juste je te pose la question alors ^^ (Enfin je vais essayer de formuler mais j'y arrive pas huuuum c'est pas gagné)

Quand on se décrit, est-ce qu'il faut prendre en compte le caractère que l'on a avec soi-même ou celui que l'on a avec les autres ?
Waw j'ai pas trouvé de meilleure formulation.
Si ça me traverse l'esprit, je t'en fais part ^^



Voilà aujourd'hui c'est le jour où j'ai rien à dire.
Demain je te parlerai de kit main libre peut-être, j'sais pas.

"Je suis quand même passée une fois sur ton blog !"
J'ai rien dit j'ai rien dit ! Elles viennent par ici !
Une fois depuis fin novembre, mais elles viennent !
Des fois j'suis mauvaise langue.
Non allez j'arrête de parler de ça. Prooooooomis ! Moi aussi je me saoule, t'es pas le seul rassure-toi ^^.
Je suis de la vodka en fait, je me saoule moi-même whouhouuuuu.
Ça sera la conclusion du jour.

De krommlech.

Rangé dans Point d'interrogation.

Wow Wow, les amis, aujourd'hui, retour dans le futile ! C'est la seule chose qui me réussit alors profitons-en ! (Enfin je profite et tu subis, ça me va comme ça)

Un jour, je tenterai de m'expliquer cette fascination que j'ai pour les plaques d'immatriculation. Vraiment ça me passionne.
J'adore quand je suis dans le bus ou en train de marcher en ville regarder les plaques de toutes les voitures qui passent.
Non pis en fait ça passe le temps mine de que dalle.
J'ai un but dans la vie ! (haha) Oui je cherche la plaque d'immatriculation qui se rapproche le plus du 9999 ZZ 54 ou du 1 AAA 54.
Et comme j'ai une mémoire de poisson avec cerveau apparent quand j'm'y mets (j'suis sûre ils ont pas plus de mémoire que les poissons rouges ceux-là), c'est un éternel recommencement !
Non ça va j'me soigne.
J't'ai pas fait peur j'espère. Parce que j'avoue, même moi je trouve ça crétin et inutile et tout et tout. Mais c'est tellement chouette ^^
Non pis dans le bus, que faire ? Ecouter les supers convers des gens ? Ça donne des envies de suicide ça huuuum. Ecouter la super musique dont les jeunes nous régalent grâce à leur super portable trop chouette qui fait de la musique pour que tout le monde en profite ?  Ouais non le rap j'aime pas ça, la techno non plus, ça règle le problème.
Mon MP3 avait plus de batterie pauvre hère que je suis, et pis l'Education sentimentale, c'est à petites doses, sinon j'aurais été en plein milieu d'un chapitre en descendant du bus et j'aime pas ça ohoh.
BREF. Je fais une fixette sur les plaques d'immatriculation mais c'est pas bien grave.



Je suis fort désappointée.
Hier j'ai été coupée dans mon élan de n'importequoititude par un regain de sérieux (passager je vous rassure ^^).
Je voulais parler de plusieurs bidules, mais je me suis dit que je le ferais aujourd'hui. Ce que je oabcem d'ailleurs.
Mais !
Je voulais parler des trois sournois. Et forcément avec la chance qui me caractérise, je découvre dans l'article du jour bonjour du jeune faon qu'il a parlé d'eux. Alors ça risque de faire sale copieuse-tricheuse si j'en parle maintenant, ce que je ne suis pas ^^.
Halala c'est malin vraiment ! J'te jure. Me couper l'herbe sous le pied comme ça c'est pas gentil j'trouve.
‘Fin voilà je vais pas parler des sournois pour l'instant.
Haaa oui pour le public non-averti (grosso modo tout le monde ^^), les trois sournois sont les points de suspension pour le commun des mortels.
J'les aime pas ceux-là, quand ils sont placés derrière un truc qui ressemble à un salut, ils sapent toute ma volonté divine. Ils me retirent du sommeil par la même occasion. Sales niouks.

Donc je passe à autre chose en toute logique. (J'aime la logique fort comme ça au moins)
Avant-hier, ma moman me tint à peu près ce langage :
"Hé ! Bonjour, Mademoiselle du vautour
Que vous êtes jolie ! que vous me semblez belle !"
Ou un truc du genre.
Non bon en fait j'avoue elle a pas dit ça.
Elle m'a appris par le plus grand des hasards que si j'avais été un gugusson, elle m'aurait appelée Guillaume ou Julien.
Guillaume ou Julien.
J'ai répondu un truc du genre :
"Nooooooon ! Tu m'as toujours dit que ça aurait été Guillaume ou Adrien !"
Parce qu'en fait vois-tu, elle m'a toujours dit que ça aurait été Guillaume ou Adrien, j'en mettrais ma main au pot-au-feu. (Je recase un petit "logique" là-dedans ou tu as percuté le principe ?)
Donc la sieuse a tenté de me faire croire que je disais n'imp et qu'il avait toujours été question de Guillaume ou Julien pour un garçon, et en fait Adrienne pour une fille (Adrienne ! Héé vraiment je l'ai échappé belle je trouve. Vraiment Emilienne ça fait comme si j'avais cent douze mille ans mais au moins ça fait pas penser à Rocky. Sinon c'était mort là, déjà Didier, ensuite Rocky, j'avais plus qu'à m'installer dans une cabine de projection jusqu'à la fin de mes jours (elle est peut-être un peu longue cette parenthèse non ?))
Après elle a réussi à recaser un petit "c'était prédestiné" et elle m'a laissé à ma chute de nuage. (L'un dans l'autre je préfère Julien à Adrien remarque, mais on ne brise pas mes illusions comme ça ohoh)

Ha oui sinon j'ai bien un truc à ajouter sur un phénomène que j'observe régulièrement et qui me fait triper.
Tu sais, quand tu croises quelqu'un que tu côtoies régulièrement, mais à qui tu n'as jamais parlé ni rien, et dont tu ne connais même pas le prénom. Au choix, les gugussons et gugussettes qui sont en cours avec moi quelques heures par semaine.
Bien tu percutes la situation ?
Tu te balades innocemment dans la rue, en train d'observer des plaques d'immatriculation, ou de discuter avec Youguette, pour exempler, et là tu croises l'un d'entre eux donc.
Ça m'arrive souvent, et à chaque fois, j'observe le même phénomène.
Les deux personnes se reconnaissent, mais ne se connaissant point, ne lance ni l'une ni l'autre de "bonjour". Pourtant une personne qui est avec toi en cours, que tu vois plusieurs fois par semaine, tu ne peux totalement l'ignorer, alors là se met en place l'esquisse d'un sourire, et une sorte de hochement de tête assez subtil (carrément moins prononcé que le hochement de tête des automobilistes qui te font signe que tu peux traverser la route et qu' ils ne vont pas se la jouer détraqués et redémarrer au moment où tu gambades gaiement sur les bandes blanches, pour te donner une idée ^^). Ça doit être accompagné d'une sorte de bonjour télépathique, mais j'ai raté l'examen de télépathie c'est balot.
Pas un sourire complet parce que ohoh tu connais pas la personne (chez moi le pas-sourire-complet ça veut dire qu'on voit pas mes quenottes grosso modo, mais ça pourrait être assimilé à un sourire quand j'y pense… Bref), et pas un hochement de tête prononcé parce que c'est pas la fête du dodelinement de tête, mais quand même on observe un petit quelque chose.
Oui tu viens de te taper tout le paragraphe à lire pour ça, j'ai aucune théorie sur le sujet.
Juste je te fais remarquer ce que je constate pour mon plus grand plaisir et ton plus grand courage hahaaaa.

Mais décidément j'aime pas taper sur Word. Déjà leur correcteur d'orthographe il sert à que dalle il voit même pas toutes les fautes.
En plus y'a du rouge partout il connaît aucun mot ce niouk.
Balot, exempler, gugusson, gugussette, sieuse, triper, niouk, n'importequoititude, tout ça il connaît pas, et même Youguette il sait pas qui c'est ! Vraiment abomiffreux. (haaa celui-là non plus il le connaît pas, il a toute une culture à se faire le charmant)
Enb plus il met des « à la place des " j'aime pas ça ^^


De krommlech.

Rangé dans Plein de trucs.

Waw.
Je voulais parler, tu sais, de ces bidules que je reçois par la poste en ce moment, des cadeaux pour que je file de l'argent à telle ou telle association.
Du fait que j'ai appris hier que mes parents voulaient m'appeler Julien et pas Adrien comme j'ai toujours cru si j'avais été un garçon.
De découvertes diverses et variées, pis en fait non.
Je voulais faire futile comme j'aime, et bah non.
Ça va être plus sérieux.

Jo a posté un commentaire ici.
Vu que tu peux le lire en cherchant, en dessous, mais que je vais en parler, je vais le mettre là, comme ça hop tu vas percuter les réflexions.
P'is si ça t'intéresse pas, bah tant pis pour toi, lis pas :p
C'est tellement pas courageux de s'exprimer à travers un blog, alors que je la vois toutes les semaines, que je pourrais lui parler sur MSN... Oui mais je suis pas courageuse, c'est pas une découverte.
Donc voilà, explication, constatation et trucs en "tion"

Commentaire de Jo :
Tu veux que je te dise pourquoi tes potins de l'autre bout de la France en savent plus sur ta vie que tes potins de 10km? (plutôt que 50) Et bien parce que tu passes beaucoup moins de temps à parler à ces derniers, et cela même si on est sur msn (pour ma part presque tous les soirs, quant à Anne So et Annabelle, elles passent de temps en temps). Et quand on se voit en "vrai", soit une ou eux fois par semaine, tu n'es pas plus bavarde. En tout cas, j'ignore totalement tout ce que tu as fait ces deux derniers mois et ce qui a changé ta vie à ce point. Et je trouve ça vachement dommage.
Ça fait... ouaaah 2 mois que t'es pas venue me parler sur msn? Et tu passes tes soirées et apparemment aussi tes nuits à discuter avec tes nouveaux amis des blogs et du net (dont j'ignore totalement le nom et tout ce qui s'en suit j'avoue, contrairement à tes "anciens" potes du net dont tu causais à chaque minute... bon ok j'exagère) mais nous on a des discussions trop inintéressantes apparemment, on a pas tes délires méga existenciels et passionnants, du coup tu préfères aller regarder la télé plutôt que de nous parler alors qu'on est toutes ensemble sur msn qu'une fois par mois.
Et pour répondre à ton interrogation, oui, la conversation était bien plus passionnante quand tu es partie.
Voilà voilà, ça t'éclaircira peut-être pour tes futures questions existencielles, ça faisait pas mal de temps que j'avais envie de dire ça ^^.
Moralité : à toi d'en trouver une

Je vais répondre comme ça vient, sinon j'ai pas fini ^^

Depuis deux mois (tout est affaire de deux mois dans cette histoire, alors on va fonctionner à partir du 3 janvier si tu veux bien ^^ (si tu veux pas même tarif c'est moi qui décide)) oui la personne à qui j'ai le plus parlé sur MSN, c'est Julien (on va faire abstraction des surnoms pour une fois). Je parle à Marine, à Emy et à Florian aussi, principalement. Mes amis du net et des blogs, pour les qualifier comme dans le commentaire.
On se parle plus tellement avec Annabelle, une fois de temps en temps, avec Anne-So à vrai dire on s'est jamais vraiment parlé sur MSN à part les convers à plusieurs, juste un mot de temps en temps. Julie quand elle vient on se parle pratiquement à chaque fois.
Et toutes les deux avec Johanne on ne se parle plus depuis deux mois comme elle le dit. L'année dernière on se parlait tous les jours, on restait des heures à dire des choses plus ou moins censées, on partait dans nos pti délires, et quand on se retrouvait les autres ne nous comprenaient pas tellement.
Pourquoi est-ce que je parle aux autres et plus à elles ? Peut-être parce que j'apprends à les découvrir, que je me trouve des points communs avec des gens dont j'ignorais l'existence il y a quelques mois. Peut-être parce qu'ils viennent me parler aussi.

"Et quand on se voit en "vrai", soit une ou deux fois par semaine, tu n'es pas plus bavarde"
Prenons les mercredis par exemple. Un repas à six avec Fanny, Lise, Morgane, Regina, (ordre alphabétique, que d'efficacité !) toi et moi.
Tu parles avec Morgane et Regina et je parle avec Fanny et Lise, et il n'y a pas vraiment d'échanges entre nos deux trios, tu l'auras remarqué aussi bien que moi.
Je sais pas si je suis moins bavarde, mais j'ai pas l'impression de moins parler. Je pourrais aussi dire que tu n'es pas plus bavarde mais c'est faux, tu parles à Morgane et Regina, c'est juste que je ne suis pas dans la conversation.

"Ça fait... ouaaah 2 mois que t'es pas venue me parler sur msn?"
On peut également dire que ça fait deux mois que tu n'es pas venue me parler sur MSN.
J'ai toujours cette tendance à culpabiliser pour tout, mais on m'a fait cette remarque, si on se parle plus, ça veut dire qu'aucune des deux ne va parler à l'autre.

"En tout cas, j'ignore totalement tout ce que tu as fait ces deux derniers mois et ce qui a changé ta vie à ce point."
J'ignore aussi totalement ce que tu as fait ces derniers temps. S'il y en a une qui a l'air d'avoir changé, c'est bien  toi, mais je ne sais pas en quoi. Lise non plus, Annabelle non plus, quand je leur ai demandé.
J'entends quelques mots par-ci par-là, je lis des choses, mais rien de plus.

"dont j'ignore totalement le nom et tout ce qui s'en suit j'avoue, contrairement à tes "anciens" potes du net dont tu causais à chaque minute... bon ok j'exagère"
J'ai supputé que le "bon ok j'exagère" s'appliquait au "à chaque minute"
Lise jette-moi un caillou si tu n'as jamais entendu parlé de Julien ou de Florian. Je dis Lise, j'aurais pu dire Fanny ou Annabelle par exemple, mais je ne crois pas qu'elles liront ces lignes, alors voilà.
Des gens qui n'auraient pas entendu parler d'Igapo, de Disney o Grill, ou autres ?

"mais nous on a des discussions trop inintéressantes apparemment, on a pas tes délires méga existenciels et passionnants, du coup tu préfères aller regarder la télé plutôt que de nous parler alors qu'on est toutes ensemble sur msn qu'une fois par mois."
Waw ça c'est le truc qui m'a saoulé. Vraiment. Enfin ça m'a saoulé et ça m'a fait tu sais , comme quand on te dit un truc qui te sappe le moral.
Vendredi soir c'était cette fois par mois où on s'est retrouvées à 5 pour parler et je suis partie oui.
Pourquoi suis-je partie ? Peut-être parce que personne ne parlait. Sur les 5 j'étais la seule à ne pas avoir d'autres convers, alors la discussion n'était pas inintéressante, elle était juste inexistente.
Mes délires méga existentiels et passionnants, hummm ça explique peut-être pourquoi je parle plus à Julien ou Marine par exemple.

"Et je trouve ça vachement dommage."
Moi aussi je trouve ça dommage, si tu savais combien de fois je l'ai regretté.
On peut pas totalement imputer à Nicolas et à mon chat les baisses de moral qui sont survenues ces derniers temps. Les choses ont beaucoup changées, moi qui n'aime pas le changement c'est balot.
La chose que je n'arrive pas à expliquer, c'est pourquoi je ne suis pas venue te parler sur MSN depuis deux mois. Je sais pas, je ne vois pas quoi dire, j'ai l'impression que tu as changé, je ne sais pas en quoi, que tu es différente et je vois pas où me placer par rapport à ça. Alors je me place pas, je reste à l'extérieur.

Et sinon, une dernière chose qui me vient à l'esprit.
"Tu veux que je te dise pourquoi tes potins de l'autre bout de la France en savent plus sur ta vie que tes potins de 10km?"
[c'est "poteaux" soit dit en passant ^^]
Je vais reprendre l'exemple utilisé un milliard de fois de mon chat.
Qui a su qu'elle était malade en premier dans mes connaissances ? Elodie, Julien, Lise, Marine, les premiers qui me viennent à l'esprit. C'est pas de ma bouche qu'ils l'ont appris, pas de convers sur MSN, c'est par ce blog.
Je généralise beaucoup en assimilant "mes poteaux de l'autre bout de la France" à Julien et Marine, mais c'est parce que c'est les deux personnes à qui je parle de plus, et p'is je vais pas faire une liste à chaque fois ^^ mais y'en a d'autres.
Waw ils en savent des choses qui se passent dans ma vie, mes questions existentielles niouks, mes pti trips, et tout et tout.
J'arrêterais d'aller leur parler sur MSN ils en sauraient toujours plus que la plupart de mes amis proches, ils prennent la peine de venir lire ce que j'écris, ça doit être pour ça.

Peut-être devrais-je faire ça un jour.
Arrêter d'avoir des regrets pour des choses que je n'essaye pas de changer.
Je devrais plutôt venir te parler sur MSN Jo, mais après ce commentaire que tu as laissé, je verrais pas bien quoi te dire.
Te raconter en détail ce qui s'est passé dans ma vie ces deux derniers mois ?
J'ai perdu un ami. J'en ai découvert d'autres, je m'attache trop vite aux gens, c'est toujours un problème, au bout de douze minutes quatre centièmes j'estime qu'ils sont devenus indispensables à ma survie. Je suis allée à Paris, tu sais ça, j'y ai fait de charmantes rencontres, avec "mes poteaux de l'autre bout de la France". Mon chat a eu un cancer, il y a dix jours je ne savais pas si elle allait aller mieux ou si j'allais devoir la faire euthanasier.
Il ne s'est rien passé de plus, à part toute une liste de délires qui se sont formés, mais c'est pas le genre de choses très compréhensibles.
Il me semble que tout a été écrit dans ce blog. Pourquoi voulais-je faire cette pause ? Parce que les gens qui viennent lire ce que j'écris sont ceux à qui je parle, ils n'en apprennent pas plus. Parce que des gens que j'aimerais voir s'intéresser à ce blog ne le sont pas et qu'ils ne viennent pas ici.

J'avoue, c'est débile de penser que comme j'écris des choses sur un blog, les gens vont savoir ce qui se passe. J'ai tendance à généraliser au vu des exemples que j'ai sous la main ^^
Je suppose que ça sera ça la moralité.

P.S. : Pas d'images, mais y'a des couleurs au moins ^^

De krommlech.

Rangé dans Guilleret c'est où ?

<< Page précédente | 1 | 2 | 3 | 4 | Page suivante >>

Créer un podcast