On dirait que.

Mercredi, 26 mai 2010.

Bon, je peux pas vraiment laisser l'article qui est en-dessous en tout premier sur mon blog, sans galéjade.

Mais alors, j'aimerais bien savoir, c'est qui la personne qui est en train de remonter mes archives là ? Quand les journées sont longues (genre quand il pleut et après que je me sois pris le déluge à vélo), je vais voir Bubblestat, et ces derniers jours j'ai remarqué un humanoïde qui est passé vers 15h35 (j'ai des infos précises) de la page 106 à la page 105.
Alors bon, c'est pas hyper palpitant, mais sans ça m'intrigue cette affaire, alors dénonce-toi, mauvais marché ! (Sinon je boude.)

Puis sinon la vie est plutôt belle rapport au fait que pour l'instant ma plus mauvaise note de partiels c'est un 12 (avec du bol, je dis ça et à 17h un 4.5 va me tomber dessus), et aussi parce que la bourse que j'ai touchée cette année pour avoir eu une mention à la licence, le gentil CROUS me la redonne l'année prochaine, ikik.

Et bon en fait c'est un peu tout, sauf si tu veux que je te raconte comment se finissent les saisons de How I met your mother, the Big Bang Theory, Grey's Anatomy et Gossip girl. Certains des scénaristes sont des vrais timbrés, et d'autres sont juste hyper-redondants, on va dure.

Alors on a qu'à dire que c'est officiellement l'article le plus pourri de l'histoire de mon blog (personne qui est passée de la page 106 à la page 105 vers 15h35, peut-être tu peux dire si y'a des articles pires dans les temps jadis ?), mais il est là juste pour cacher un peu l'article d'en-dessous (il paraît que dedans j'ai dit des choses personnelles que j'aurais pas du répéter, ou que sais-je encore).

Pour conclure, je conclurais en disant : bon vous avez pas une idée de cadeau pour la fête des mères ? Ça devient un peu urgent là.

http://bellaciao.org/fr/IMG/jpg/Orangoutan-Jeune-1.jpg
Cet orang-outan est d'une mignonnitude extrême.
 
Par contre pardon, mais le correcteur orthographique de Mozilla il connaît même pas le mot "orang-outan", il a arrêté l'école au CE2 ou bien quoi ?

(Tous mes désolés pour ce brillantissime article, je ferai plus.)

De krommlech.

Rangé dans Plein de trucs.

L'ambition d'une vie.

Lundi, 24 mai 2010.

J'ai deux ambitions dans la vie : me faire canoniser et devenir la nouvelle Elizabeth Teissier. Pour la canonisation, c'est plutôt une ambition de pour quand je suis morte, mais faut que j'y mette du mien de mon vivant.

Pour devenir la nouvelle Elizabeth Teissier, c'est pas malaisé. Elizabeth Teissier c'est elle qui écrit l'horoscope du programme télé. Avant elle était potesse avec le président de la République, celui d'avant avant, mais comme il est mort maintenant elle écrit dans le programme télé.
Et bon, faut se l'avouer, elle est mauvaise.

Elle a deux techniques : soit elle dit un truc d'une généralité sans nom, soit elle essaye d'être précise et là elle se plante comme un haricot magique (mais elle grandit pas après).
Une fois, elle a dit que j'allais me remettre à la boxe.  Une autre fois, elle a dit que j'allais tomber enceinte. Et dernièrement, le petit génie de la lampe qui souffle en elle lui a fait dire que les scorpions deuxième décan (c'est moi-même personnellement) avaient une vie sentimentale au paroxysme de la chouettitude. Pour bien faire, elle m'a dit ça pile le jour où Nicolas m'a quittée.
Non mais, qu'est-ce qu'on rigole, Elizabeth !

Alors donc, mon ambition numéro 2, de devenir la nouvelle Elizabeth Teissier, est pas hyper-pointue, et donc j'ai décidé de m'y mettre dès maintenant.
Comme je débute, je vais pas me taper décan par décan, faut pas exagérer non plus.

Donc :

http://krommlech.cowblog.fr/images/Bidules/Illustrations/bf06cf19ebba4eefac9bbc929bd01e13.jpg
Horoscope du lundi 24 mai 2010 au dimanche 30 mai 2010.


Bélier : Vous allez manger des féculents.
Taureau : Vous allez trouver par terre dans une rue du côté des numéros impairs un Morpion rose de la Française des Jeux qui vous fera gagner 2.000€.
Gémeaux : Tout devrait baigner pour vous, à moins que ça aille pas si bien que ça.
Cancer : Si vous sortez dans la rue, vous entendrez un oiseau chanter.
Lion : En allant au supermarché acheter du lait concentré sucré, vous sauverez la vie de quelqu'un qui allait glisser sur une flaque d'huile au rayon des condiments et ça sera chouette.
Vierge : Pour vous, c'est nul, tout va aller de travers, ça vous fera les pieds (hinhin).
Balance : Certains matins, vous préféreriez rester au lit.
Scorpion : Vous êtes tellement top-moumoute, vous allez vous faire canoniser de votre vivant, et donc ça sera même pas la peine de décéder.
Sagittaire : Vous allez entendre parler de tennis prochainement.
Capricorne : Une abeille va vous rentrer dans le nez, mais elle ressortira par la bouche alors ça sera plus de peur que de mal.
Verseau : Quelqu'un va être gentil avec vous.
Poissons : Pour vous, tout ira comme un poisson dans l'eau, mais je sais pas encore si c'est dans de l'eau normale ou dans de l'eau oxygénée.

(Note à toi-même : c'est pas une tentative de drôlerie, je veux dire, Babeth a pas un one-woman-show, si c'est ridiculus, c'est contre son gré, et donc contre le mien aussi. (Faudrait pas que tu t'imagines que je m'essaye à l'humour mais que j'ai perdu mon génie comique.))

Maintenant charmant petit lecteur, tu es bien mignon et dans le courant de la semaine tu viens me dire si mon horoscope est réussi, auquel cas je suis en galère, ou si je me suis plantée, auquel cas mon ambition numéro 2 sera réalisée et je pourrai me consacrer à ma canonisation.

(Pour ma canonisation il faut que je me fasse baptiser d'abord, mais pour que ma légende soit cool il faut que je sois baptisée par la crème, donc j'ai décidé par le pape ou par Jésus, sauf que le pape est naze, donc faut que j'attende qu'il trépasse et que le suivant soit mieux, ou que Jésus revienne, Jésus revienne parmi les siens, donc dans l'ensemble j'ai un peu de temps devant moi.)

De krommlech.

Rangé dans SCF, Sans catégorie fixe.

Le centre Pompidou-whouhou.

Jeudi, 20 mai 2010.

Hier, je visitai le tout nouveau tout beau centre Pompidou de Metz (il va pas rester beau longtemps à mon avis, tous les murs sont blancs. Quelle est la durée de vie d'un mur blanc ?). En fait j'étais allée le voir en exclusivité mondiale avec la fac avant qu'il ouvre, mais du coup, bah y'avait rien dedans à part des murs blancs et des ouvriers (et le directeur, qui avait encore une coupe de savant fou, HAHA).

Bref, si ça te palpite toute cette affaire, j'ai pris des photos (pas de tout sinon j'y passais ma vie, p'is y'avait des trucs ça servait à rien de les prendre en photo, sans galéjade).
Et donc, je te les montre ! Et je te reparle en-dessous.
 
http://krommlech.cowblog.fr/images/Arts/5.jpghttp://krommlech.cowblog.fr/images/Arts/6.jpg
Je suis pas sûre-sûre qu'on voit tout bien, mais y'a deux-trois trucs à noter :
- le magasin de Ben (celui des agendas Quo Vadis (tu vois comme ma culture artistique contemporaine est élevée)), c'est le meilleur truc du monde !
- c'est carrément frustrant de passer devant un tableau et de te dire qu'en maternelle tu faisais carrément mieux, au moins tes lignes étaient à peu près droites.
- y'a un truc qui est pas une œuvre d'art sur les photo, c'est moi (ha, ha, ha)
- pardon mais y'avait des oiseaux morts dans des petits pulls en laine, tu vises le traumatisme ? C'est la toute dernière photo en fait.
- bon bah y'a quand même pas mal de trucs bizarres en art contemporain, mais au moins c'est souvent colorful (y'avait même des bouées en plastique sur du sable ! Elle est pas belle la vie ?).

Et puis voilà, j'ai pas fait une licence d'histoire de l'art hein (ça se voit, on dirait). J'espère juste que les photos sont assez grosses pour qu'on voit bien tout, sinon tu vas devoir te traîner à Metz par toi-même.

De krommlech.

Rangé dans Photo-photo.

Le secret des clefs.

Mardi, 18 mai 2010.

Il faut que je te raconte un peu le désastre qu'est ma vie. (On dirait un peu que je vais raconter une histoire tragique, mais en fait non.)

La nuit dernière, j'ai pas dormi dans la chaleur du foyer familial. Et du coup ce matin, vers 10h pile poil poule, je suis rentrée à la maison des dalmatiens de la montagne, qui était vide. The house was empty (l'anglais rajoute du dramatique). Tatataaan !

Et après avoir fouillé soixante-deux minutes dans mon sac, je me suis rendue compte que comme une débilos, j'avais oublié de prendre mes clefs hier. Bien joué, Emil.
Du coup, j'ai tenté si par hasard une bonne âme avait pas oublié de fermer à clef la porte du garage ou la porte d'entrée, mais que nenni, tout était clos.
Là, le facteur est passé (comme dans la chanson "le facteur n'est pas passé, il passera au moins de mai", et bah en fait on est en mai) et il m'a refilé le courrier, et après j'ai du faire genre que je lisais le courrier devant la casbah jusqu'à ce que le facteur soit hors de portée de zyeux, parce que avoue, ça aurait été louche qu'il me donne le courrier et que je me barre avec. Mon but là dans la vie c'était d'aller chez mère-grand en attendant que quelqu'un regagne la maison des dalmatiens de la montagne.

C'est alors que la lumière fut. Le truc c'est que ma chambre donne sur le jardin, au rez-de-plancher, et en général ma fenêtre est jamais fermée-fermée, elle est juste repoussée (c'est pour pas avoir à affronter les frimas nocturnes quand les chats miaulent comme des demeurés pour rentrer à 3h du mat, hop j'ai juste à tirer sur la fenêtre et elle s'ouvre comme une grande).

http://krommlech.cowblog.fr/images/Animaux/Dautresgens/animauxbebeours54844006a5.jpg(Alors oui, je sais, y'a aucun lien entre l'image et l'article,
mais figure-toi que j'ai tapé "clef" dans Google,
et le premier résultat c'est l'association pour les amateurs gays de fessées,
alors pour retirer les images de ma tête j'ai choisi un mignon bébé ours polaire.)

Alors je suis allée derrière la maison devant la fenêtre de ma chambre (hein qu'elle est intéressante mon histoire ?), et ouais, ma fenêtre était effectivement ouverte ! Et sur mon lit, à moins de deux mètres de moi, se trouvait mon sac renfermant les précieuses clefs !
Sauf que, à ma fenêtre, y'a des barreaux. Et je te le donne en quatre mille, pas moyen de me tortiller jusqu'à mon sac pour attraper les clefs, je tentai mais en vain.
Du coup je me suis mise à ruser telle la siouse, je suis allée piquer un tuteur dans le jardin de Chritelle, et grâce à une habileté hors-norme, j'ai réussi à saisir le sac. Victoire, victoire, criait la petite voix dans ma tête.

Sauf que, le premier moment d'émotion passé, je me suis rendue compte que mon sac était vide. Y'avait carrément pas mes clefs dedans, juste des paquets de mouchoirs en veux-tu en voilà plein.

Du coup j'en ai conclu que les clefs étaient sur mon bureau, hors de portée, et que j'allais devoir attendre un sauveur pour m'ouvrir la porte.

Et en fait là je me suis souvenue : hier soir, j'ai mis mes clefs dans la petite poche de mon sac, qui se ferme avec une fermeture éclair. Donc en fait, je les avais avec moi depuis le début. Alors je suis rentrée dans la maison des dalmatiens de la montagne, et voilà.

De krommlech.

Rangé dans Pas douétitude innée.

Stereomood et truc.

Lundi, 17 mai 2010.

Bon. Je viens faire une multi-annonce, tout ça parce que j'aime pas quand je poste des articles de trois lignes. J'aime plus trop non plus parler de soixante-deux choses en même temps dans un article (c'est embêtant pour les catégories (que de détails techniques)).
Mais, j'aime moins les articles de trois lignes que de parler de soixante-deux choses en même temps.

Alors, d'une part, j'ai décidé de faire mon retour fracassant sur MSN (ha, ha). Bon en fait ça fait des mois et des mois que je vais sur MSN une fois tous les tremblements de terre, mais là je me suis dit que ça serait bien de cultiver mes relations (j'ai pas la main verte pour les pots de fleurs, alors faut compenser).
Et en fait cette idée m'est venue aussi parce que je me suis dit, saper et lipopette, que de bonnes gens l'on trouve sur Cowblog, qu'il serait funky de communiquer avec iceux (ou alors faut poster plus d'articles, je sais pas, les bonnes gens). En plus y'en a plein qui ces dernières semaines déboulent sur mon blog sans que je m'y attende, alors, alors.
Donc voici, je donne mon adresse MSN en exclusivité mondiale (en fait elle est dans mon profil mais on chipote pas) et peut-être, sait-on jamais, quelqu'un va vouloir m'ajouter à ses contacts pour entretenir une conversation à bâtons rompus (cette expression est nase, on est d'accord ?) ! Qui ne tente rien ne tente rien, comme on dit, alors. En plus je vais faire comme dans les trucs hypes où les gens écrivent pas leur adresse en entier : pistache.bleue(at)hotmail(.)fr
(Si personne m'ajoute on dira que je suis une mal-aimée et je pourrai chanter Cloclo.)

http://krommlech.cowblog.fr/images/Bidules/Imprecr/Stereomood.jpg
Ça c'était le truc numéro 1. Le truc numéro 2, c'est que j'ai trouvé un site pour écouter de la musique selon son humeur ou son activité. Tu choisis si tu es happy ou nostalgic ou sad ou optimistic ou just wake up ou writing, ou que sais-je encore, et ça te dégote une playlist de derrière les fagots qui est censée être en adéquation avec ton état d'esprit et blabla.
Donc dans l'aboslu, c'est bien je trouve, et aussi ça permet de peut-être découvrir de nouvelles chansons, et voilà.
C'est ici : Stereomood.

Ça c'était le truc numéro 2, et figure-toi que comme une balotte j'ai oublié le truc numéro 3 et suite, donc on verra plus tard, ou jamais. De toute façon il me faut partir.

De krommlech.

Rangé dans De la pub.

Swappons.

Vendredi, 14 mai 2010.

La plupart des gens sont sûrement au courant, mais y'en a peut-être un ou deux ici qui passent pas chez Esther (tt, tt, tt), alors je fais un peu de pub !

Esther qui a de bonnes idées veut organiser un swap entre Cowblogueurs. Grosso et modo, le but du jeu, c'est d'envoyer un cadeau à un des autres participants, et qu'un tierce participant nous envoie un cadeau, tout cela par le truchement du tirage au sort et dans la joie, la bonne humeur et le mois de juin.

Y'a déjà une liste de gens qui veulent participer, et si tu veux t'amuser avec nous, viens donc te joindre, hop hop hop !

Ici y'a un premier article qui explique le but du jeu, et ici y'en a un deuxième qui complète, et où y'a la liste des participants.

http://krommlech.cowblog.fr/images/Arts/Cinema/19117739jpgr760xfjpgqx20090604051905.jpg
(Je mets une image qui a rien à voir mais je l'aime bien
et comme ça l'article va sur la première page de Cowblog, hinhin maligne l'abeille.)

De krommlech.

Rangé dans De la pub.

Le jeu des unités.

Mercredi, 12 mai 2010.

Je sais plus si j'ai vu, ou lu, ou entendu. C'était une histoire d'unités de temps. C'était je sais plus qui, et il divisait son temps en unités.

C'est ça.
Il y a l'unité des épisodes de séries en streaming, des magazines de filles, de la radio, des repas, de prendre un bain, de rendre visite à ma grand-mère, de regarder la télé, de faire des jeux sur internet, d'aller au cinéma, de faire le ménage chez mère-grand, d'écouter des podcasts, et d'autres.

Il faut que les unités soient joyeuses.
Demain il y a l'unité de la brocante avec Chritelle, le repas en famille, ranger ma chambre (ranger ma chambre est une unité joyeuse par les temps qui courent), passer la soirée à regarder des DVD avec Youguette.
Il va y avoir l'unité de voir Pauline et Julieta, du dimanche aprèm chez mère-grand, du cinéma, de l'anniversaire de Marc et Emilie, du centre Pompidou, du nouvel épisode de Gossip girl, de regarder si j'ai de nouvelles notes.

Le but du jeu c'est de faire Carpe Diem.

http://krommlech.cowblog.fr/images/Arts/Cinema/lecercledespoetesdisparusdeadpoetssociety1990theatrediaporamapaysage.jpg
Il faut profiter du moment présent même si le moment c'est être dans le bus pour aller à Nancy ou ramener un livre à la BU. Même si c'est laver par terre chez mère-grand ou acheter le pain.

Ici, mon blog, c'est une activité joyeuse. Vous m'avez donné des sourires en me disant d'avoir du courage, et en m'en donnant pour que j'en aie un peu plus. En disant que vous alliez attendre que je revienne. Et même les déclarations d'amour. (Merci beaucoup.)
C'était triste aussi de savoir pourquoi vous me disiez tout ça.

Mais alors vous me faites sourire et c'est une unité joyeuse. Je serais bête de mettre ça de côté, alors que le but du jeu c'est de m'occuper l'esprit avec tout plein de petites choses que j'aime bien.

Souvent femme varie, comme dirait l'autre (l'autre c'est François Ier, celui de France pas de Lorraine). Alors je varie, et je dis plus que je vais faire silence ici, je dis que je vais profiter de la bonne humeur que ça me donne.
Même si j'ai moins de choses à dire parce que mes unités sont pas toujours palpitantes, je viendrai le dire quand ça vaut le coup d'oreille.

Le but du jeu c'est Carpe diem et pas penser à l'avenir qui est devenu tout flou comme si l'appareil photo c'était déréglé. Et pas penser à avant comme tout était mieux.

Juste les petites unités qui permettent de penser à autre chose.

De krommlech.

Rangé dans Guilleret c'est où ?

Coititude des choses, bis.

Dimanche, 9 mai 2010.

Hier j'ai dit que j'allais faire silence ici un moment, et aujourd'hui je viens expliquer pourquoi, avant de vraiment faire silence.

Hier j'étais sûre de rien mais aujourd'hui oui.

Y'a plus de "pomme et Emil". Moi j'étais même pas au courant que ça puisse seulement être envisageable.
 Mais y'a plus, et je suis pas celle qui a choisi. Mais je suis celle qui a choisi de couper les ponts, si c'était comme ça.

Je veux pas être juste une amie de pomme.
Je préfère être rien du tout qu'une simple amie.

J'ai l'impression que c'est juste dans ma tête, mais en fait non, il a vraiment dit tous les trucs en me regardant dans les yeux, sans doute possible il les a prononcés.
Il est arrivé ce matin et il est reparti ce matin, et il reviendra plus.

Alors c'est pour ça, je vais faire silence ici pendant un petit moment.

De krommlech.

Rangé dans Guilleret c'est où ?

Coititude des choses.

Samedi, 8 mai 2010.

On va dire que je vais faire silence ici un petit moment.

De krommlech.

Rangé dans Guilleret c'est où ?

Les tags et les bidules.

Jeudi, 6 mai 2010.

Je me demandais, à partir de quel moment une gravure-tag sur un monument historique passe du statut de détérioration de l'édifice au statut de truc classe à protéger.

Je veux dire, j'imagine ça t'arrive quand tu visites un monument historique, de voir des trucs écris ou gravés sur les murs, des déclarations d'amour ou d'amitié, ou juste une preuve qu'on était là ce jour-là (je me demande si les gens qui écrivent à 15 ou 16 ans leur nom sur le mur d'un monument historique reviennent des années plus tard pour montrer à leurs enfants "ouais t'as vu je suis déjà venu").
Bon en général on trouve que c'est moche, inapproprié, que ça détériore le bâtiment et que c'est de l'irrespect pour les vieilles pierres (m'est avis que les vieilles pierres s'en tamponnent).

Mais, prends la tour de Londres, où y'a eu plein de prisonniers qui sont passés, et qui ont gravés des trucs sur les murs pour passer le temps.
Alors là, tout est sous verre (enfin c'est pas du verre mais on se comprend), avec une petite notice qui t'explique qui a écrit ça et quand, et tout est hyper-cool et tant mieux que les prisonniers aient gravés sur les murs, ça fait des choses à montrer.

http://krommlech.cowblog.fr/images/Lieux/P1130082.jpg

En Égypte, dans certains temples, y'a des graffitis des soldats napoléoniens qui sont passés pendant la campagne d'Égypte (logique, tu m'diras), et là pareil ils montrent les graffitis et tout.

Alors si c'est les prisonniers de la tour de Londres ou les soldats de Napoléon, c'est cool. Si c'est un collégien qui visite le monument avec sa classe, c'est pas cool.

Je me demande, est-ce qu'il y a un moment, où le truc passe du statut de détérioration au statut de souvenir ?

C'est un truc qui me déboîte depuis que j'étudie les trucs du patrimoine en cours. C'est l'UNESCO particulièrement qui me déboïte (ils sont déboïtants à l'UNESCO).
Les types, ils décident de protéger un truc, que ce soit un bâtiment, un objet, une coutume ou que sais-je. À partir du moment où ils décident de protéger le truc, on peut plus y toucher. Comme si l'Histoire s'arrêtait hier, et que notre présent n'appartiendrait jamais au passé.

Si tu vois un bâtiment du XVIIIe siècle, et que le propriétaire décide de se faire une véranda en plexiglas, bah il aura carrément pas le droit, si sa baraque est protégée. Si c'est protégé, tu peux rien faire d'autre que ce qui est déjà en place, grosso et modo.

Mais tu connais le château de Blois ? C'est un château du Moyen-âge. Puis à la Renaissance, ils l'ont modifié pour que ce soit au goût du jour, et pareil au XVIIe siècle.
Si tu regardes ce château, c'est vraiment improbable la différence de style entre les différentes parties du bâtiment.
Mais, c'est bien, parce que c'est une clef pour comprendre l'évolution de l'architecture sous l'Ancien régime.

http://krommlech.cowblog.fr/images/Lieux/n7152117308993246258.jpg

T'imagines si au XVII les types de l'UNESCO ils s'étaient pointés et ils avaient fait à Gaston "non tu construit pas ta nouvelle aile, ça va dénaturer le bâtiment, remballe ta pioche et ta truelle" ?

Alors ça se trouve, dans cinq ou six siècles, les types qui étudient l'histoire se diront, non mais quels débilos ces gens, de rien avoir gardé de leur époque, et comment on fait visiter la maison natale de Philippe Risoli aux pécores (ouais Philippe Risoli sera mondialement connu dans cinq siècles, c'est Elizabeth Teissier qui me l'a appris) ? Et comment on voit les évolutions de l'architecture du XIX au XXIIe siècle ?

Alors, voilà : à quel moment les graffitis sur les monuments historiques passent du statut de détérioration à celui de trace historique ? Et à quel moment le présent passera du statut de détérioration du passé à celui de trace historique ?

(Ha ouais, on réfléchit aujourd'hui.)

De krommlech.

Rangé dans Point d'interrogation.

<< Page précédente | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | Page suivante >>

Créer un podcast