Hier soir nous fîmes la crèche de Noël. Entre autres billeveées. À 4 comme les mousquetaires à la fin du livre, on aurait pu choisir de faire les mousquetaires, mais plutôt on a fait l'équipe de foot et ensuite la crèche de Noyel.
Parce qu'on avait volé des bonbons (hinhinhin) et on s'était cachées sur un banc sous un arbre avec notre trésor et personne nous trouvait parce qu'on abusait les gens en disant qu'on était au fond du jardin.
On était machiavéliques. Hinhinhin.

En tout sérieux, les arbres et les Youguette ça fait pas bon ménage, surtout au moment où il faut redescendre. Mais elle tombe presque en position du lotus parce qu'elle a la classe.
Et puis Elo a tout filmé alors ça va bien.

Et oui j'y songe, mais Youguette elle devrait faire un blog nan ? Parce que ce serait rigolo, vu que c'est Youguette, et du n'importe quoi, vu aussi que c'est Youguette (hier elle a appris qu'elle fait peur des fois).
Depuis le temps que je te parle d'elle, tu peux te faire une idée de son degré de dinguitude avancé ? Une fois même elle a posté un article sur mon blog alors je te file le lien et tu le (re)lis et tu dis, HA OUI, ELLE DOIT OUVRIR UN BLOG. Ça la convaint et tout le monde est joyeux comme le sept nains divisé par sept.

Bref.
On faisait ça donc.
On faisait aussi des discussions sur des rêves, y'avait clapclap dans tes mains "'réveille-toi réveille-toi", le loup géant qui monte par l'échelle, les efforts surhumains pour se réveiller et tout.
Les mesdemoiselles font des rêves tellements étranges, à côté je rêve juste d'un nain psychopathe ou de mes dents qui tombent, c'est de la roupille de sansonnet.
Et des discussions sur d'autres choses, et des réserves de glucose, et du camouflage derrière les arbres, et plein de machins.

Aujourd'hui, mauvais marché, je sens que tu as envie de participer à la vie de ce blog.
"Oh oui", t'entends-je crier plein d'enthousiasme.
Je sais, je sais.
Et donc tu meures d'envie de me raconter un de tes souvenirs d'enfance. Je sais y'a aucun rapport avec l'article, et ALORS ?

Sinon un jour n'importe quel être motivé peut utiliser le mot de passe invité, je viens de me souvenir qu'il existait un peu plus haut. Chipotala qui poste plus chez elle (la bougresse) ou Julieta ou Harsha ou Satine ou quelqu'un qui a déjà posté ou qui sais-je.

Demain je te montrerai le cadeau de pomme qui est rigolo, si j'ai pas oublié d'ici là.




Pour finir dans le aucun rapport, ça c'est la basilique de Saint-Nicolas.
Elle est encore plus cool parce que elle est dans une petite ville où y'a pas plein d'immeubles aussi grand qu'elle, alors elle domine le paysage et c'est la classe.

C'est une photo de pomme de pomme de pin, alors t'as pas l'droit de la piquer sans 'ldire.

De krommlech.

Rangé dans Plein de trucs.

En fait j'ai réfléchi (nan j'dis ça mais c'est pas vrai, l'impulsion est mon amie), et je me dis, une semaine, c'est long à raconter, et puis ça intéresse disons, pomme de pin. Qui était là, et donc qu'est-ce que le point ?
Alors hop je te livre deux-trois infos pour pas que ça tombe dans les nimbes de l'oubli, les abîmes de la non-souvenance, ou où sais-je ?

Par exemple, samedi, on est allés à un anniversaire surprise. D'un monsieur dont j'ai dû te parler quelques fois l'année dernière mais pas trop. Que pourtant je connais depuis qu'on a, hmmm, disons, 4 ans. Ou 3, je sais jamais plus.
Enfin depuis longtemps. Qu'en primaire il était mon adversaire pour la première place de la classe (ha, ha, j'ai mené jusqu'au CM1. Mais après je chus), qu'on a traversé le même collège et le même lycée sans jamais être dans la même classe, qu'à la fin il devint pour quelques cours mon voisin de classe (avec le fameux M. Cup of Tea, et aussi avec Antony) à la fac.
Bah c'est de lui même que c'était l'anniv.
C'était très chouette parce que, y'avait des tas de choses hululantes. Comme des gens sympathiques. De ceux que tu connais y'a Youguette et Elo et pomme de pin, pour te donner une idée du niveau de sympathisme.
Et puis ! Des coquelicots géants. Et puis ! Des pailles géantes (les pailles pour boire que ton
bras il doit faire un mètre sinon ça va pas). Et puis ! Du gâteau, des fraises, de la chantilly, des bonbons en nerf de cochon. Et la superbe déco faite par Youguette, des Dragibus dans les pots de fleurs et autre art dont elle a le secret.

Après il devait être la fin de l'après-midi et avec pomme on devait rentrer dans la chambre du sous-sol de la maison des dalmatiens de la montagne et faire comme si on était vieux et casaniers. Mais de l'idée a traversé son esprit et finalement, on était chez Mac Picsou avec Elo et Lise. Où toutes les lumières se sont éteintes par magie, là ça voulait dire "dégage un peu de là, pour voir ?".
Mais on s'en fout parce qu'on s'est enchambrés dans ma maison et on a fait des trucs de société des trucs de lecteur windows média et des trucs de "je vais bientôt ouvrir une bibliothèque, tiens".
Déjà on était dimanche mais après on est tous montés en choeur dans l'Opel Corsa, on a réparti les mademoiselles dans les maisons appropriées (comme le jeu des bébés où il faut mettre les formes dans le bon trou). On a gagné.


Ça par exemple c'était le samedi.

Le dimanche on était chez mère-grand, même que y'avait Adiboux que j'avais pas vue depuis mille ans. Sur la terrasse et tout le monde il expliquait à pomme comment on est des rigolos dans la famille, avec exemples à l'appui.
Les exemples c'était avec des batailles de boue dans la forêt, des batailes de serviettes mouillées, des locations de chalet, des trucs comme ça.
Et on a mangé, ce qui est une des occupations principales chez mère-grand en été, en plus de discuter et s'eslaffer.

Les autres jours souvent pomme il révisait. Parce qu'il a des examens et des trucs comme ça, avec à gauche la diplomatie, à droite le truc de Harry (ça c'est la police si tu sais pas), en bas le truc de militaires. Quand tu montes c'est bénin et quand tu descends c'est coercitif.
Si tu comprends rien à ce que ça veut dire, vient on fait un club ensemble. Ou un groupe sur Facebook (y'a des gens qui traînent par là et ils ont pas envie d'être mon ami de Facebook ? Mon ami tout court aussi dans l'optique où on se connaît, soyons pas sectaire).

Ou alors on faisait des mots fléchés. C'est notre nouvelle passion dans la vie, on s'entraîne pour quand on sera à la retraire (l'autre fois je pourrai t'expliquer des fois comme je réfléchis pas (ha non attends je t'explique maintenant)).

L'explication :
Un jour à la télé ils disaient qu'en 2050 y'aura grosso modo que des personnes chargées d'ans dans la France. Et puis alors j'explique à mon popa que comme ça quand on scrabouillera une personne chargée d'ans qui traverse hors du passage protégé (ou qui fait ses courses le samedi et que par hasard elle se retrouve devant ta voiture à la sortie du magasin), et bah plutôt que de se faire gronder on gagnera des sous parce qu'on aura sauvé une retraite !
P'is là il m'a dit mais tu sais en 2050 tu auras plus de 60 ans aussi.
Ha oui.
Fin de l'explication.

Donc des mots fléchés. Et de la lecture. Et Récréagames (c'est rigolo). Et regarder des films et des spectacles drôles. Et aussi des trucs que je te raconte pas. Tellement tu serais jaloux.

Enfin mercredi on est allés au ciné. À la séance de 21h40, tout juste parce que c'était la seule avec ce film là. À bord du Darjeeling Limited.
J'en avais entendu que du bien, bah du bien du bien. C'est bien. Je rigolais même. Et pomme aussi. Et des fois je baîllais mais ça c'était à cause de la fatigue.



On a vu la moman d'Elo parce que dès qu'on met un pied dans la rue on est assailli par nos connaissances. On a vu mon oncle aussi et mon cousin (-qui-ne-me-manquait-pas).
En cherchant des timbres et du pschit-pschit pour la gorge.
Pomme il a une tradition, quand il vient à Dombs, le plus souvent possible il essaye d'être malade. En général il y arrive bien.
Il tousse pendant la nuit et ça me réveille comme quand il dit des choses. Il dit un truc, et après il se rendort. Mais j'aime bien quand même dormir avec lui.

Là il faut attendre une paire de siècles avant que ça se reproduise ('fin, jusqu'au 18 quoi). D'ailleurs à cette époque je t'abandonnerai encore, pour dix jours ou environ.

Bon bah, j'attends.

Oui en fait t'as vu comme je change d'avis comme de chemisette ? Je dis je raconte juste deux-trois trucs, nianiania, et au final, presque tu sais ce que j'ai fait le mardi 3 juin à 15h24. Dingue non ?

De krommlech.

Rangé dans Plein de trucs.

L'alphabet réattaque.

Jeudi, 29 mai 2008.

Attention, Boris, ce droitier, écrit fort gauchement habituellement. Il jure ke (halala, le langage SMS !) le moine nébuleux obéit parce que Raspulette sait trouver un vieux wapiti, Xavier. Youhou ! Zut.

Ça c'était hier soir en attendant Morphée. Mais pas au mot près, j'avoue, parce que j'ai pas une mémoire giga. Les OPQR ont été changés, mais c'tout.

Je te le dis tout de go (je résiste à la tentation d'écrire Sport) pendant que j'y pense, donc.
Demain, demain, je me lève trop tôt pour aller faire mumuse sur un ordi à la fac, ça je t'ai dit, peut-être t'as oublié, peut-être tu t'en fous.
Ensuite dans l'aprèm y'a monsieur le Belge qui arrive, c'est extraordinaire, et il reste jusqu'à plus soif. Non je plaisante, on va l'abreuver, il resterait pas assez longtemps.
Il reste disons une semaine.

Donc peut-être demain je te parlote l'après-midi, mystère et boule de chewing-gum, et peut-être dans la semaine prochaine je t'écris aussi (il va réviser, le lieutenant) mais pas trop trop (c'est un âne, Trotro).

Voilà.

Sur ces jolies paroles je vais mettre mes tongs.



L'éléphant il se balançait pas. Y'avait pas de toile d'araignée; c'pour ça.
(si tu connais pas la chanson, bah tant piiiis, haha)

De krommlech.

Rangé dans Plein de trucs.

Sherlock Holmes où es-tu ?

Mardi, 27 mai 2008.

Toute cette histoire de finalité me donne envie de Sherlock holmiser.
Ou de perdu-de-voir. Je t'ai déjà dit que quand j'étais enfant je croyais que "Perdu de vue" (l'émission, quoi) ça s'écrivait en fait "Père du devu" ?
Sûrement, note, l'addition de racontage de vie plus de radotement ça arrange pas l'innovation.

L'histoire de finalité, je veux dire, c'est:
Georgia Nicolson
Grey's Anatomy
How I met your mother

J'ai fini le dernier tome de G.N. tout à l'heure (haaaaaaa le 9 sort bientôt en Angleterre paraît-il), j'ai regardé le dernier épisode de la saison de Grey's Anatomy hier, je vais finir la saison 3 d'How I met your mother, euh, quand je serai en possession de l'épisode.

Le truc de la semaine spéciale aux Etats-Unis, là, où la saison de chaque série se finit, nan mais c'est carrément déprimant, dans l'ensemble.
Après t'es censé plus regarder de série du tout du tout jusqu'à la rentrée, qu'est-ce que le point ? Y'aurait du soleil, j'veux bien, mais il est allé voir ailleurs s'il y était (et il y était, d'ailleurs).

J'veux dire, là, je suis à la recherche de Dave la Marrade (qui reste mon préféré jusqu'au bout du monde), Ted Mosby, et aussi de George  parce que je l'aime bien. Et Derek aussi, tant qu'à faire.
En attendant le tome 9, la saison 5, la saison 4, dans loooooongtemps.
Ça c'est pour le côté Sherlock holmiser



C'est tartant quoi.

Sinon pour conclure dans le palpitant, le cirque-supra-cool avec ses (saletés d') âne et ses lions (trop bruyants) après être passé à Dombs la semaine dernière, tu sais où il a décampé ?
Je te le donne en 4.000 tellement le machin est hasardeux.
Dans l'endroit Belge où il vit pomme de pin.
J'veux dire, les tracteurs et consorts se traînent sur plus de 300 kilomètres et ils se rendent tout pile là, nan mais c'est dingue hein ?
J't'assure je suis pleine d'hallucination, sur les quarante-quatre millions de bleds de moins de 11.000 habitants de l'Europe, quelle était la probabilité qu'il aille dans ces deux villes là l'une derrière l'autre ?
J'ai un excès de guilleretisme à cause de ça, du coup, c'est dément.
Dément.



De krommlech.

Rangé dans Plein de trucs.

Comme en cours.

Mardi, 27 mai 2008.








De krommlech.

Rangé dans Plein de trucs.

Bric, brac, broc.

Jeudi, 22 mai 2008.

Bon, bon (pimousse, haha), mauvais marché, je te fais un article vite vite plein de bric, de brac, et de broc. Peut-être y'aura pas de broc, remarque, je sais pas encore.
Après je vais relire une petite fois la civilisation scandinave, je vais à mon partiel, je le réussis brillamment (ou pas) et je suis libre comme l'air jusqu'à presque la fin de l'été, youhou. Bref.

Je t'ai mis un joli sondage dans le menu, comme ça tu m'dis gentiment quel habillage tu utilises si tu le souhaites, et j'essaye d'en retirer un ou deux pour faire de la place (mais je suis pas dinguote, j'ai gardé les CSS, hein), suivant les résultats.

Merci merci si tu as répondu à mon article d'en-dessous-en-dessous, c'est fort gracieux =)

En-dessous tout juste, y'a un article pas particulièrement intéressant, mais qui m'a rapporté des sous, et ça tombe bien j'en ai pas assez. Peut-être avant la fin du week-end ou en début de semaine prochaine y'en aura encore un, à propos de régime ou que sais-je, et je te le dis tout de suite, comme ça si tu veux pas te tartir à le lire, lis-le pas, j'm'en fous et j'avoue que c'est pas le truc qui me donnerait envie de lire, personnellement. Mais je suis une vilaine bougresse et si on me donne quelques euros, je le fais, alors voilà.
D'ailleurs soit dit en passant les articles du type ils sont faciles à reconnaître au titre qui est tout pourri (encore plus que les miens, j'veux dire) parce qu'on me dit de mettre certaine expression dedans, alors comme ça tu lis le titre et si ça a l'air de me faire gagner des sous, tu peux éviter si ça te chantonne, dans l'ensemble.

Demain y'a pomme de pin qui arrive (YOUHOUHOU) mais la petite surprise et que, je sais pas jusqu'à quand ! Mais disons lundi ou mardi, donc du coup tu risques pas d'avoir de mes nouvelles d'ici là.

Je me tartis même pas à te parler de mon partiel d'histoire des religions, juste je te donne le sujet, tu meurs d'ennui, et l'affaire est réglée.
"Quelles sont les différences et les points communs entre les ordres religieux du XIIè siècle et les ordres Mendiants fondés au XIIIè siècle ?"
Super, super.

Bon voilà, c'est juste pour te tenir au courant des fois que ça te palpite pas, et si ça te palpite, bah tant mieux, j'ai envie de dire.



Le crocodile qui fait peuuuuuur ! Ou l'alligator, qu'est-ce que j'en sais.

De krommlech.

Rangé dans Plein de trucs.

L'âne qui est mort.

Mardi, 20 mai 2008.

Tu connais l'âne ? Pas l'âne de William Zavatta qui fait des bruits d'âne à minuit, merci mais j'aimerais bien dormir. En même temps je me réveillais relativement souvent en pensant à Mahomet Al Mukawakil et son vilain oncle Al Malik qui sont morts en même temps, ou bien à Thomas Hobbes ou à que sais-je encore. Après je chantais "savez-vous planter les choux" pour me changer les idées. Sache donc que si je veux chanter à 4h du matin, le premier truc qui me vient à l'esprit c'est "savez-vous planter les choux". Demande pas qu'est-ce que le point, y'en a pas. Bref je te parlais d'un âne.
Pas l'âne de William Zavatta, un autre.
Celui qui avait méga faim, méga soif, qui était entre du boire et du manger et qu'il est mort tellement il aimait pas les dilemmes.

Ceci était une subtile métaphore pouyr te dire que je sais pas de quoi je te parle.
J'hésite méga entre te barber avec ma soirée d'hier ou te saouler avec mon partiel de ce matin.
Bon en même temps je vais pas me laisser mourir, les doigts suspendus au-dessus du clavier, rassure-toi.

On va dire, tiens, je te parle d'hier.
Un jour, je t'avais montré ça.
Après, y'a une porte qu'est tombée sur une dame et la dame elle est morte alors du coup ils ont décidé de mettre la pièce la veille d'un de mes partiels qui commence à huit heures.
Du coup c'était hier (p'is l'autre jour où j'ai un partiel à 8h cette semaine, y'a la grèves des boulets-de-la-SNCF, ohohoh). nan mais tu t'imagines que j'ai la place depuis fin septembre et que depuis j'attendais que les portes arrêtent de tuer des gens ?

Y'avait Lorant Deutsch et Frédéric Diefenthal. Y'avait des filles aussi et elles jouaient cool et tout mais en s'en fout. Y'avait Lorant Deutsch et Frédéric Diefenthal (parfois j'ai un côté groupie qui ressort).
C'était une pièce d'Oscar Wilde. Oscar je te rappelle qu'il était trop cool, du genre pleine d'intelligence et de culture et de drôlerie et de répartie et tout. Trop cool. Après il est mort. Y'a beaucoup de cadavres dans cette histoire.
Pas dans l'histoire de la pièce, dans l'histoire de mon article.
Y'avait Youguette qui était avec moi, au McDo et aussi dans la salle.

Résumé de l'intrigue : Youguette + Oscar Wilde (oui parce que même quand c'est pas Oscar au théâtre mais Beckett que je comprends rien, c'est quand même une bonne soirée avec Youguette, donc elle est plus plus qu'Oscar) + Lorant Deutsch + Frédéric Diefenthal + les actrices qui jouaient cool aussi.
Hééé, c'est la grande classe hein ?

J'veux dire, maintenant je laisse tomber le poteau Arsène Lupin et je me plonge dans les pièces d'Oscar qui traînent ça et là dans ma chambrette.
J'veux dire aussi, ça valait le coup d'attendre, même si y aller en janvier ça m'aurait pas déplu non plus.
Et finalement j'veux dire, Oscar Wilde je l'aime plus que plus que plus (mais moins que pomme de pin ou que Youguette ou que Julieta ou que Elo ou que Chipotala ou que mon chat ou que les coquelicots. Ha si je l'aime plus que les coquelicots. Mais pas plus que les autres parce que mon ami Oscar n'est pas mon ami mais les autres si. Sauf mon chat qui est un chat, en l'occurrence).

Sinon aujourd'hui y'avait mon partiel, 15 minutes de passage, mais il fallait réviser un quart du programme du semestre. C'est tout à fait bien équilibré, ces partiels. Je pensais je voulais pas tomber sur l'histoire contemporaine, c'était genre l'histoire politique de 1789 à 1848, mais je suis tombée sur la période octobre 1791 à juillet 1794 (ça te palpite, c'est l'assemblée législative, la chute de la  monarchie, la convention, la Terreur, et hop).
J'ai un peu réussi, comme si j'allais avoir la moyenne, et que du coup, déjà que le partiel d'histoire des religions m'inspirait pas, là j'ai encore plus la flemme de réviser. Avec mon premier semestre à plus de 12.5 de moyenne et deux-trois partiels réussis ce semestre-ci, si j'en loupe un ou deux, on s'en fout, en fait.
Mais quand même je voulais M. Simiz qui est le meilleur du monde et que son cours c'était le plus chouette des quatre pérodes (celui où y'avait le moins de choses où en lisant t'as juste envie de crier "mais je m'en fous")

Mais bon je vais quand même aller réviser un brin hein, Robert d'Arbrissel et Eusèbe de Césarée et Vincent de Paul et Otto Dibelius et tous les amis, et tous leurs ennemis, et lalalalaaaaa, chantons tous en choeur (mais pas "savez-vous planter les choux, merci mal).

Bon là je te mets pas de photo du zoo parce que c'pas 'rdinateur d'amour mais un untel de la fac, alors y'a pas.
Ha si attends je vais chercher sur Facebook tellement je suis mignonne.



Les potamochères. Depuis le temps que je devais te raconter la blague de Droopy, en plus.
Elle dit : c'est qui Mochère ?? (hmm hmm)
Ça m'a esclaffé j'te jure, et aussi je me fais maintenant, effectivement c'est qui ce Mochère, et c'est qui qu'est allé leur trouver un nom si nul ?

De krommlech.

Rangé dans Plein de trucs.

Du cirque.

Dimanche, 18 mai 2008.

Facebook il est mon nouvel ami que je l'aime très beaucoup. Enfin j'exagère un tantinet, mais.

Probablement, à moins que tu sois, disons quelqu'un qui a déjà eu la joie de me voir en chair et en os (enfin on les voit pas mes os, je les cache allègrement derrière la chair sus-citée), tu sais pas que durant mes folles années de lycée, j'étais genre, un boulet.
Plus que maintenant je veux dire (en même temps c'pas difficile tellement je suis gentille et tout de nos jours, hein).
Je te racontera peut-être cette folle épopée, un jour, quand je m'ennuierai beaucoup et que je n'aurai cure de me ridiculiser.

Mais là je te parlais de Facebook, tu permets.

Grâce à un bonhomme qui fut dans ma classe lycéennement, et qui se trouve maintenant dans mes amis de Facebook, donc, je viens de voir une photo du poteau Hugo. Qui s'appelait Emilien en fait (oui, hahaha, ce me fit beaucoup rire quand j'ai appris son prénom, au monsieur).
Sur Facebook, la photo, donc. D'où mon introduction qui était super chouette (Facebook est aussi le truc qui te permet de savoir que Nahomie est rentrée en France, ha bon toi non plus tu savais pas qu'elle était plus au Canada ?).
Note que là y'a que grosso modo Youguette qui doit savoir de qui je parle, mais bon. En plus avec des lunettes genre je suis une star. Une star qui a pas de goût en matière de lunettes, j'veux dire.
Du coup voilà, je suis en train de disjoncter telle la banane que je suis.

C'était un flash d'une importance primordiale, je sais, je sais.

Sinon pour l'instant y'a William Zavatta qui traînasse en face de chez moi.
Je veux dire, William Zavatta, ses amis, sa famille, ses camions, ses tracteurs, son chapiteau.
Et ses lions, ses poneys, son lama, son dromadaire, son zébu, et que sais-je encore.
Du coup c'est la franche rigolade tout à l'heure y'avait du soleil et tout le quartier était en extase devant un tracteur ou que sais-je encore (oui je sais je la dis trop souvent cette expression à la noix de pécan), genre ils avaient jamais vu un poney de leur vie.
Après y'a eu de la pluie et tout le monde est rentré dans sa maison.




Des ça ils en ont pas dans leur cirque par contre. Et en train de bailler, encore moins.

Toi aussi tu penses que l'histoire politique du monde grec c'est la barbe ?

De krommlech.

Rangé dans Plein de trucs.

Énumération de joyeuseté.

Samedi, 10 mai 2008.

Krommlech qui dort sur mon lit. Le chemin vers le jardin. L'odeur  du barbecue qu'mon papa il fait. Mes cheveux qui ont la jolie couleur de quand y'a du soleil. Pomme de pin qui fait un trajet de la Bretagne vers la Belgique, avec des SMS illimtés encore un p'tit peu. La voisine qui rentre son linge sec. Le cours d'histoire politique médiévale, les Carolingiens, l'Angleterre, l'Italie, la guerre de Cent ans. Une demie-heure au soleil et puis retour à l'ombre pour éviter les coups dudit. Le mini-chat qui court et vadrouille du côté de la volerie des voisins. L'impression qu'on est dimanche, alors qu'on est samedi, à cause de l'impression d'hier qu'on était samedi, alors qu'on était vendredi. Découvrir que "hier" c'est vilain en fait comme mot, ça ressemble à soupière ou portière. La glace au café pour le goûter. Faire une queue de cheval et la passer par le trou de la casquette quand les cheveux seront secs. Lever la tête du cours de civilisation scandinave après un coup de klaxon et voir Youguette devant le muret du jardin. Noyémie qui observe un cousin dans sa boîte à observer les insectes. S'envelopper dans une serviette de bain après avoir pris une douche. Lire trois SMS reçus pendant la nuit au réveil. Hier j'ai été romantique, il paraît. D'habitude je suis "anti-romantisme, bonjour !". Découvrir que l'inscription pour le diplôme du C2I elle s'envoie pas par la Poste mais elle s'amène dans une rue que je connais pas. Regarder le linge en train de sécher qui vole dans le vent. Chasser une araignée qui escalade ma jambe. Pas vouloir relire un cours sur les royautés minoennes. Attendre encore le cours sur l'Angleterre à l'époque moderne pour le partiel de MERCREDI et qui est pas encore sur Internet. Regarder une photo prise dans un photomaton, et une autre photo prise dans un photomaton, à des mois et des mois d'intervalle. De la musique. Choisir quelle photo do zoo va illustrer l'article. L'espoir que pomme sera pas trop fatigué ce soir et qu'on pourra parloter téléphoniquement. Aller à la cuisine boire un verre d'eau et à la salle de bains se coiffer.

C'est aujourd'hui matin ou hier après-midi, ou hier soir, ça dépend des fois.



De krommlech.

Rangé dans Plein de trucs.

I's'passe rien, je révise.

Vendredi, 9 mai 2008.

Poteau, potine, pas-poteau, pas-potine, n'importe qui, qui que tu sois, tout le monde, quelqu'un. Bref. Bien le bonjour, ou bien le bonsoir, ça dépend ton décalage horaire et ton décalage lecture.
Ouvre tes écoutilles si tu es un navire (et pas bateau, attention, je t'ai à l'oeil !), ou bien tes yeux si tu es un humain, c'est au choix de ta personne.
Bien, maintenant que tout le monde est prêt on peut commencer.

Aujourd'hui-même je vais t'apprendre des nouvelles absolument géniales dont tu te contretamponnes, ce qui est encore plus génial, soit dit entre nous.

Petit UN : ma petite soeur, Noyémie toujours de son prénom (ou surnom plutôt, en vrai), aujourd'hui soir elle s'est sustentée assise sur sa chaise de bureau, sur le balcon, dans une assiette en forme de poisson. L'info à retenir est : assise sur sa chaise de bureau sur le balcon. Qu'est-ce que le point, ai-je envie de demander. Mais je m'abstiens.

Petit DEUX : La logique de Youguette dans toute sa splendeur. Youguette, dans la glorieuse université Nancy II, elle étudie la langue des signes. Et tout à l'heure alors que je lui demandais c'était quoi son partiel pour cette matière, elle me répondit innocemment (aussi innocente que puisse l'être Youguette) "C'est un oral."
Voilà, un oral en langue des signes, si c'est pas joliment paradoxal ça quand même.

Petit TROIS : Hier soir alors que sire ennui s'emparait de moi, j'ai fait un nouvel habillage. Encore un, tiens.
Il s'appelle Netvibes, et comme son nom l'indique, il ressemble à Netvibes. Mais au Netvibes d'à moi avec les couleurs joyeuses et euh voilà. Si j'avais été une fille douée, j'aurais même réussi à faire un menu en haut qui se serait affiché dans les onglets de Netvibes et tout, ça aurait été l'éclate totale. Mais douée, je ne suis pas, donc onglets juste de décoration ils sont. Et tu continues à supporter ma tête en avatar, ha, ha, ha.
Bon c'pas joli mais j'aime bien alors voilà voilà, pas d'magie, pas d'magie.

Petit QUATRE : (t'as remarqué, mes petit ils sont de plus en plus grands, comme des Daltons ?) L'animal du zoo, aujourd'hui, ce sera, ce sera. Attends je vais voir dans mes images, je reviens.
L'animal du zoo, aujourd'hui, ce sera, ce sera, deux animaux en fait.
Aujourd'hui c'est le bisou des guépards, voilà. D'aillleurs j'ai eu plein d'animaux qui se faisaient des bisous ou des câlins, les autruches les hippopotames les hyènes, l'otarie avec son soigneur, tu verras comme c'mignon. Sauf si t'as déjà regardé sur Facebook et dans ce cas, hahaha, tu verras rien de nouveau par ici, pauvre hère (la prochaine fois je te raconterai la blague de Chipotala qui me fit m'esclaffer, d'ailleurs).



De krommlech.

Rangé dans Plein de trucs.

<< Page précédente | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | Page suivante >>

Créer un podcast